Google+
Accueil | Blogs | Jean L. Théagene

Jean L. Théagene

LETTRE OUVERTE AUX KIDNAPPEURS

ET LE KIDNAPPING CONTINUE !!!

PAGES RETROUVEES

C’est Rigord, moine de l’abbaye de Saint Denis qui disait : «  Ne meurent et ne vont en enfer que ceux dont on ne se ...
Lire la Suite
image

ETRE DESSALINIEN AU XXIème SIECLE

« Penser, n’importe comment, dire n’importe quoi procure toujours des satisfactions immédiates. A terme, quand les choses se tranchent, il vous faudra supporter l’insupportable. » Franz Grillparzer ...
Lire la Suite
image

Sans feindre ni craindre, pour la vérité et pour l'histoire

« Mieux vaut  un despote franchement despote et servilement accepté comme tel, qu’un chef qui se sert des formes libérales de la loi pour empoisonner ...
Lire la Suite

DERRIÈRE L’ÉCRAN DE FUMÉE

« Que l’on puisse tout justifier ne signifie pas que tout soit acceptable ! » PériclèsEn politique, l’improvisation demeure l’ennemi numéro un des Hommes d’État ...
Lire la Suite

Waner Cadet n'est plus !

Il était revenu des pays de neige pour mettre ses connaissances au service de sa terre natale. Son exil volontaire qui remonte au plus ...
Lire la Suite
total: 6 | Affiché: 1 - 6
What's new

LETTRE OUVERTE AUX KIDNAPPEURS

ET LE KIDNAPPING CONTINUE !!!

PAGES RETROUVEES

C’est Rigord, moine de l’abbaye de Saint Denis qui disait : «  Ne meurent et ne vont en enfer que ceux dont on ne se
image

ETRE DESSALINIEN AU XXIème SIECLE

« Penser, n’importe comment, dire n’importe quoi procure toujours des satisfactions immédiates. A terme, quand les choses se tranchent, il vous faudra supporter l’insupportable. » Franz Grillparzer
image

Sans feindre ni craindre, pour la vérité et pour l'histoire

« Mieux vaut  un despote franchement despote et servilement accepté comme tel, qu’un chef qui se sert des formes libérales de la loi pour empoisonner

DERRIÈRE L’ÉCRAN DE FUMÉE

« Que l’on puisse tout justifier ne signifie pas que tout soit acceptable ! » PériclèsEn politique, l’improvisation demeure l’ennemi numéro un des Hommes d’État

Waner Cadet n'est plus !

Il était revenu des pays de neige pour mettre ses connaissances au service de sa terre natale. Son exil volontaire qui remonte au plus