Accueil | Nouvelles | Haiti | une émission spéciale en prélude à Irma

une émission spéciale en prélude à Irma

image

Le secteur médiatique est déterminé à apporter sa touche dans la sensibilisation et le partage des informations en ce qui concerne le passage de l’ouragan Irma. Ce mercredi, à l'initiative de l'Association nationale des Médias haïtiens (ANMH), la Radio-télé Métropole a réalisé une émission spéciale, diffusée simultanément sur plusieurs médias membres et non membres de l’Association  à Port-au-Prince comme dans les villes de province. 

Le journaliste Wendel Théodore a reçu, sur les plateaux de Télé Métropole, une brochette de personnalités concernée par le passage de l’ouragan. Cette initiative, soutient Frantz Duval, président de l'ANMH, poursuit le double objectif d’informer la population et de diminuer les risques de pertes en vie humaine. « La plupart du temps, les catastrophes naturelles causent des décès parce que la population n’est pas informée », avance-t-il, soulignant que l’association qu’il dirige veut mettre tout le paquet pour toucher le maximum de gens possible sur tout le territoire. « Lors du passade de Matthew, des gens habitant à des centaines de kilomètres de la capitale n’étaient pas forcément informés. J’avais fait l’expérience la veille de cet ouragan à Cavaillon. On avait vu le résultat. Mieux vaut un excès de prévention que de ne pas faire assez. Cela permettra de minimiser les risques de dégâts », estime-t-il. Duval annonce que d’autres médias de l’association, notamment Radio-télé Caraibes, se prêteront au même exercice d’émission spéciale diffusée en réseau dès jeudi.

Richard Widmaier, le P.D.G. de Radio-télé Métropole, indique pour sa part que le média qu’il dirige, de concert avec l’ANMH, a voulu informer le plus possible la population haïtienne face à la menace que représente l’ouragan Irma. « En début de semaine, la plupart des médias membres de l’ANMH se sont rendus compte  que la population n’était pas très bien informée. A ce moment, plusieurs membres de l’association, notamment Jacques Sampeur, Robert Denis et Frantz Duval, ont estimé nécessaire de réaliser quelque chose en commun. Il ne s’agit pas d’une première. Mais il faut retenir que quand on se met ensemble on peut réaliser de très belles émissions », croit-il. Richard Widmaier se félicite que l’objectif de toucher la plus large audience possible ait été atteint. Il s’est montré très reconnaissant de la solidarité des différents médias qui ont diffusé l’émission. 

Le président de la République a été l’un des invités de ce programme spécial. Pendant une trentaine de minutes, Jovenel Moïse est revenu sur l’ensemble des décisions prises par son administration en prélude à l’ouragan et d’autres qui suivront son passage. Le chef de l’Etat, comme l’avait annoncé le ministre de l’Intérieur un peu plus tôt dans la journée, indique que son administration poursuit l’objectif zéro mort. A cet effet, il a annoncé que des évacuations sont en train d’être réalisée et se poursuivront demain dans les zones à haut risque, notamment  sur l’île de La Tortue, sur le boulevard du Cap-Haïtien, etc. 

Ceux qui refuseront de se déplacer seront contraints de le faire, avertit le président, assurant dans la foulée que la PNH se chargera de sécuriser les biens des habitants des zones évacuées. Plus loin, Jovenel Moïse a affirmé que le gouvernement travaille sur le pré-positionnement des ressources dans les 5 départements les plus exposés : Artibonite, Centre, Nord-Est, Nord-Ouest et Nord. « des produits alimentaires et des kits d’hygiène ont été acheminés dans les Centres d’opération d’urgence départementaux (COUD). Le même exercice sera effectué vers les Centres d’opération d’urgence communaux (COUC) », promet-il. Par ailleurs, le locataire du Palais national affirme que des équipements du CNE, affectés à la réalisation du tronçon de route Carrefour Joffre-Port-de-Paix sont déjà positionnés dans le département du Nord-Ouest afin de pouvoir dégager les routes obstruées par les dégâts au besoin. 

La menace de l’ouragan Irma est imminente

Autre intervenant à cette émission spéciale, le météorologue Rudy Victor. Si en début d’après-midi des rumeurs faisaient état d’un changement de trajectoire de l’ouragan, il n’en est pas question selon lui. « Il n’y a pas de grands changements. Irma maintient la même trajectoire », a-t-il dit, invitant la population à écouter les spécialistes de la question pour éviter toute confusion. Il a indiqué que les effets, notamment la montée des mers, vont se manifester dès la soirée sur la côte nord. Cela va se poursuivre dans la journée de ce jeudi et en fin d’après-midi. 

Digicel et Natcom promettent de réparer les réseaux affectés en temps réel

Maarten Boute, P.D.G. de la Digicel, et Antoine Désilon, assistant directeur de réseau, sont eux aussi intervenus à cette émission spéciale. Les représentants des deux opérateurs de téléphonie mobile en Haïti ont assuré que leurs entreprises vont tout mettre en œuvre afin de reconnecter les réseaux qui seront probablement affectés en temps réel. Un peu plus tôt, le président Jovenel Moïse avait déjà assuré que son gouvernement pourrait compter sur le système de communication par satellite au cas où ces réseaux ne fonctionnent pas, ce qui, selon lui, permettrait au gouvernement de communiquer en temps réel avec les communes qui seront probablement affectées. 

L'émission était en duplex sur les stations suivantes: Radio Distribution

Radio Flamax; Radio One; Signal  FM; Radio Préference; Radiotélé Yamaha; Touche FM; Ibo; Flamax; Visa FM; Magik9; Télé20; Radiotélévision Galaxie; Canal Bleu; Radio tête à tête; Télé Armany; Radio Xaguana; Vision 2000; Caraibes FM; Echo 2000; Radio Nationale; Jacmel Inter.  

Jean Daniel Senat source nouvelliste