Accueil | Nouvelles | Culture

Culture

image

Les rues de Petit-Goâve théâtralisées

Il faut, des fois, que les rues d’une ville comme Petit-Goâve soient des théâtres où des artistes expriment leurs rêves et prouvent leur talent. C’est
image

Un film comme cadeau à René Depestre pour ses 90 ans

Des évènements dans la vie de l’éminent écrivain haïtien, René Depestre, il n’en manque pas. Il y en a un qui surement le touchera particulièrement, ...
Lire la Suite
image

En Haïti, un patrimoine musical à sauver : Cri d’alarme du célèbre guitariste Amos Coulanges

Le célèbre guitariste haïtien Amos Coulanges lance un cri d’alarme en faveur de la préservation du patrimoine musical haïtien, notamment des œuvres pour voix, qui ...
Lire la Suite
image

Mikaben signe avec Warner Music France

L’artiste bien connu  MIKABEN vient  de signer un contrat de licence et de distribution avec la compagnie musicale internationale Warner Music France l’une des filiales ...
Lire la Suite
image

Haïti classé 3e par Dora Fung journaliste de Yahoo Style pour sa tenue lors de la cérémonie d'ouverture

Dans une analyse (non scientifique et pour le plaisir), la journaliste Dora Fun de Yahoo Style a compilé les meilleures et pires tenues portées par ...
Lire la Suite
image

Chronologie de l’occupation américaine d’Haïti (1915-1934)

 Par Watson Denis, Ph.D. La Société haïtienne d’histoire, de géographie et de géologie (SHHGG) vient tout juste de publier l’ouvrage intitulé : Chronologie de l’Occupation américaine ...
Lire la Suite
image

''Kamyonèt cheri'', un bluff presque parfait

Ce 22 juillet, dans le cadre du festival féministe Nègès Mawon, Ticket et d’autres médias ont fait l’expérience du concept « Kamyonèt cheri ». Dans un bus choisi au hasard assurant le trajet rue du Centre-Musseau-Pétion-Ville, quatre acteurs de BIT (Brigade d’intervention theâtrale) ont joué une pièce dans laquelle le viol, le machisme, les violences faites aux femmes ont été touchés. Tout comme pour le faux-mariage, le gros du public, c’est-à-dire les passagers dans ce cas précis, ont cru à l’altercation verbale des protagonistes jusqu’à ce que les acteurs passent aux aveux. Une expérience tout aussi intéressante que risquée pour la sécurité des acteurs....
Lire la Suite
image

Carimi, c'est fini !

UNE Non, non, non et non. Alors là, NON ! Carimi pa ka fè m sa. NON ! Plus de Carimi ? Kòman sa ? Je n’arrive même pas à imaginer un tel scénario. J’ai les larmes aux yeux et le cœur en miettes. Je ne veux pas y croire. Après quinze ans de bonne musique, de communion avec les fans et de respect du public, Carlo, Michaël et Richard ont décidé de mettre un terme à l’aventure de Carimi. En fait, la décision commune est partie de l’annonce de Michaël Guirand d’arrêter toutes les activités avec le groupe sans aucun préavis, le 11 juillet dernier. Pour la deuxième fois, le chanteur vedette a donné le coup de grâce au groupe géré par Fritz Hyacinthe. Mais cette fois, il n’y avait pas de retour possible. C’en était vraiment fini pour Carimi. ...
Lire la Suite
image

Pierre Clitandre, Prix Barbancourt 2016

Le monde culturel haïtien est en deuil : l’écrivain Willems Édouard a été lâchement assassiné, onze ans après le poète Jacques Roche. Cependant le monde ...
Lire la Suite
image

Jacques Stephen Alexis vu par Arnold Antonin

Jacques Stephen Alexis a eu un destin exemplaire, et c’est pour en faire résonner l’écho en nous qu’Arnold Antonin a réalisé ce film, dont le ...
Lire la Suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next last total: 649 | Affiché: 1 - 10


Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 712.432.7000 712.432.9945 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

What's new
image

Les rues de Petit-Goâve théâtralisées

Il faut, des fois, que les rues d’une ville comme Petit-Goâve soient des théâtres où des artistes expriment leurs rêves et prouvent leur talent. C’est
image

Un film comme cadeau à René Depestre pour ses 90 ans

Des évènements dans la vie de l’éminent écrivain haïtien, René Depestre, il n’en manque pas. Il y en a un qui surement le touchera particulièrement,
image

En Haïti, un patrimoine musical à sauver : Cri d’alarme du célèbre guitariste Amos Coulanges

Le célèbre guitariste haïtien Amos Coulanges lance un cri d’alarme en faveur de la préservation du patrimoine musical haïtien, notamment des œuvres pour voix, qui
image

Mikaben signe avec Warner Music France

L’artiste bien connu  MIKABEN vient  de signer un contrat de licence et de distribution avec la compagnie musicale internationale Warner Music France l’une des filiales
image

Haïti classé 3e par Dora Fung journaliste de Yahoo Style pour sa tenue lors de la cérémonie d'ouverture

Dans une analyse (non scientifique et pour le plaisir), la journaliste Dora Fun de Yahoo Style a compilé les meilleures et pires tenues portées par
image

Chronologie de l’occupation américaine d’Haïti (1915-1934)

 Par Watson Denis, Ph.D. La Société haïtienne d’histoire, de géographie et de géologie (SHHGG) vient tout juste de publier l’ouvrage intitulé : Chronologie de l’Occupation américaine
image

''Kamyonèt cheri'', un bluff presque parfait

Ce 22 juillet, dans le cadre du festival féministe Nègès Mawon, Ticket et d’autres médias ont fait l’expérience du concept « Kamyonèt cheri ». Dans un bus choisi au hasard assurant le trajet rue du Centre-Musseau-Pétion-Ville, quatre acteurs de BIT (Brigade d’intervention theâtrale) ont joué une pièce dans laquelle le viol, le machisme, les violences faites aux femmes ont été touchés. Tout comme pour le faux-mariage, le gros du public, c’est-à-dire les passagers dans ce cas précis, ont cru à l’altercation verbale des protagonistes jusqu’à ce que les acteurs passent aux aveux. Une expérience tout aussi intéressante que risquée pour la sécurité des acteurs.
image

Carimi, c'est fini !

UNE Non, non, non et non. Alors là, NON ! Carimi pa ka fè m sa. NON ! Plus de Carimi ? Kòman sa ? Je n’arrive même pas à imaginer un tel scénario. J’ai les larmes aux yeux et le cœur en miettes. Je ne veux pas y croire. Après quinze ans de bonne musique, de communion avec les fans et de respect du public, Carlo, Michaël et Richard ont décidé de mettre un terme à l’aventure de Carimi. En fait, la décision commune est partie de l’annonce de Michaël Guirand d’arrêter toutes les activités avec le groupe sans aucun préavis, le 11 juillet dernier. Pour la deuxième fois, le chanteur vedette a donné le coup de grâce au groupe géré par Fritz Hyacinthe. Mais cette fois, il n’y avait pas de retour possible. C’en était vraiment fini pour Carimi.
image

Pierre Clitandre, Prix Barbancourt 2016

Le monde culturel haïtien est en deuil : l’écrivain Willems Édouard a été lâchement assassiné, onze ans après le poète Jacques Roche. Cependant le monde
image

Jacques Stephen Alexis vu par Arnold Antonin

Jacques Stephen Alexis a eu un destin exemplaire, et c’est pour en faire résonner l’écho en nous qu’Arnold Antonin a réalisé ce film, dont le