Accueil | Nouvelles | Culture | Conflit Arly Lariviere/Richie: Une situation de tension inespérée

Conflit Arly Lariviere/Richie: Une situation de tension inespérée

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Richie et Arly

Un conflit est toujours lié à une cause créant une certaine manifestation d’hostilité.  Souvent, il provoque une certaine rigidité sur les principes gouvernant les intérêts personnels ou ceux d’une collectivité. Cependant, il existe des solutions viables et fiables pour gérer une situation de conflit et trouver un terrain d’entente. Parmi les plus connues,  on peut citer le dialogue franc entre les parties concernées. Aujourd’hui, on vit une situation de tension entre Arly Larivière de Nu Look et Richie du groupe Klass.  Ce conflit semble prendre une dimension qui interpelle bon nombre de gens.  

Les conséquences et les séquelles de la double affiche Klass  /  Nu Look au club Amazura

Les deux protagonistes ont choisi les médias pour déballer leurs problèmes aux yeux du grand public. Ainsi, ils ont créé un conflit qui étonne plus d’un. Il faut se rappeler qu’un conflit ne peut être spontané. D’après certaines gens, cela a commencé après la rencontre de ces deux groupes au club Amazura à Queens, New York, le vendredi 29 août 2014. Il  existe une part de vérité dans cette affaire, puisque Richie et Arly s’étaient entendus pour qu’ait lieu une deuxième affiche similaire en novembre 2014. Il semblerait que le maestro de Nu Look n’ait pas tenu sa promesse, d’après Richie qui croit que « pwomès se dèt ».  

Il y a un fait que Richie semble ignorer. Nu Look a profité de cette occasion pour se replacer sur l’échiquier musical konpa dirèk. À l’époque, cette formation musicale se trouvait dans une situation compliquée, où sa valeur marchande avait considérablement chuté. On pouvait, à priori, prévoir qu’Arly n’accepterait pas une deuxième rencontre. Nous l’avions signalé dans un article. Il a joué au malin,  tout en leurrant le maestro de Klass d’un faux espoir, si l’on fait fi des déclarations de Richie. Arly s’est peut-être dit : atansyon pa kapon. Il ne voulait pas perdre son nouvel acquis aussi vite. Un fait qu’on juge normal,  quand on considère la rigidité des épreuves qu’avait subies Nu Look en cette période difficile. 

Richie devrait s’attendre à un tel comportement de la part de son alter ego. Des fois, l’on se demande si l’attitude qu’Arly a adoptée ne serait celle qu’aurait aussi choisie Klass s’il se trouvait dans la même situation que Nu Look, lors. Arly a publiquement confirmé qu’il ne veut plus jouer en tandem avec Klass et qu’aucun promoteur ne peut lui faire changer d’avis. Une telle déclaration a été faite après que Richie eut partagé sa volonté de mettre en place une association de musiciens haïtiens. Il avait invité Arly à prendre part dans ce projet. Ce dernier a apporté plus de précision à ce sujet,  faisant croire que Richie voulait créer un consortium qu’il allait baptiser du nom de « Les leaders de l’industrie de la musique haïtienne ».  Ce titre résonne un peu fort puisqu’il n’y a pas que le konpa dirèk comme musique haïtienne. 

À qui profite le conflit entre Arly et Richie ? 

Le maestro de Nu Look n’ignore pas le fait que Richie l’ait contacté au sujet d’un tel projet « Les leaders de HMI ».  Il donnait l’impression qu’il roulait l’autre maestro dans la farine pour bien le mariner. Il a publiquement déclaré qu’il ne voulait pas y participer. Pourtant, d’après Richie,  Arly lui avait envoyé des messages-textes qu’il avait ignorés,  parce qu’il a finalement compris que celui-ci  jouait à la comédie. Arly a fait tout un étalage au sujet d’une telle proposition, disant que Gazzman, Pipo, Roberto, Ti Joe Zenny sont aussi des leaders de cette industrie. Il a fait montre du respect du talent et de la valeur musicale de Richie. 

Il a aussi parlé de la participation de Klass au concert « La nuit du kompa » à Bercy  /  Paris, le samedi 8 avril 2017. De façon ironique, il a déclaré qu’on lui a appris que certains groupes n’ont pas été à la hauteur des espérances à ce concert. Yo te mal pase nan konsè a, dit-il. Il laisse l’impression qu’il n’avait pas suivi un tel événement et qu’on lui a rapporté tous les faits. On lui a fait parvenir la vidéo du concert, puis « Yo toujou vinn di l », explique-t-il. Il a même signalé que son estime pour Richie reste inchangée.  Il avance qu’on ne se réjouit pas du malheur des autres. Voilà où l’hypocrisie se manifeste. Les paroles de la chanson « Nu Look’s Time » ne s’adressent-elles pas directement à Richie ? Dans cette chanson,  Arly met l’accent encore sur l’événement qui s’était déroulé à Amazura et, dans ce morceau, il a repris avec joie cette plaisanterie de mauvais goût aux musiciens susceptibles de Klass : « Ti bagay Amazura a ap  rete pou lontan ».   

 Arly s’est évadé un peu pour taquiner Gazzman, lui demandant de ne plus circuler avec la ceinture de champion faite de plastique. Il a continué pour dire que la soirée du samedi 15 avril 2017 qui a eu lieu à Amazura entre Klass et Disip a été plutôt la rencontre des perdants, insinuant que Nu Look a eu raison de ces deux groupes à ce même club. Il ajoute que Nu Look les a battus au point de ronflement. Pourtant, il n’écarte pas la possibilité d’une double affiche avec Disip dans le futur.  Gazzman n’a rien à voir dans ce litige mettant en face Arly et Richie. Cependant,  il bénéficie de la situation de tension pour jouir de certains privilèges qu’Arly Larivière semble lui offrir. Gazzman est en mode pendule sans le vouloir. Il oscille entre Nu Look et Klass pour une nouvelle double-affiche. Arly semble faire de telles considérations aussi pour ne pas isoler Nu Look. Ce conflit arrange Disip. 

La vérité entre la réalité et l’incertitude

Arly a réveillé le chat de son sommeil profond. Au cours d’une interview, le maestro a aussi fait référence aux déclarations de Wilfrid Petit-Frère de Konpaevents. Celui-ci faisait croire que l’équipe de Klass lui avait fait une proposition lui demandant de boycotter Nu Look. Jusqu'à aujourd’hui aucune preuve tangible n’a été fournie à ce sujet. On s’attendait à ce que Konpaevents rende publics les noms de tous ceux qui lui avaient demandé d’orchestrer le boycott. Il est peut-être tard pour le faire, mais il n’est pas trop tard. Le problème entre Arly et Richie est causé par certains animateurs caméléons (aganman) et des amis communs aux deux maestros voulant entrer dans leur bonne grâce. 

Il faut toutefois signaler qu’il existe un point commun entre Richie et Arly. Ils sont trop tolérants. Ils acceptent toujours qu’une tierce personne leur fournisse des informations qui, des fois, sont sans fondement. Le pire c’est que les maestros semblent prendre pour vraies toutes les paroles que leur confient ces rapporteurs colporteurs. Ces petits affairistes - brasseurs au quotidien sont à la recherche d’un mieux être, voulant montrer leur attachement et leur fidélité aux deux maestros. Al kwè sa.  Arly et Richie doivent comprendre que ce sont ces mêmes gens qui disent du mal d’eux aussi.  

Arly a aussi parlé d’adversaire pour faire référence au groupe Klass.  C’est là une erreur de langage.  Il n’y a pas d’adversité en musique, mais plutôt l’idée de compétition. Le maestro de Nu Look semble faire la leçon à Klass, demandant aux membres de cette formation musicale d’adopter une autre attitude en conviant des messages plutôt positifs. Pourtant, Arly a fait savoir à un promoteur que quelqu’un lui a fait part de son penchant pour un autre groupe musical. Est-ce que ça dérange ?  Yo toujou vinn di l. Une telle attitude du maestro laisse l’impression qu’on est forcé ou obligé d’être fanatique de Nu Look. Que fait-il de la liberté individuelle? Veut–il enlever ces droits inaliénables à l’homme : la liberté d’expression, la liberté de choix, etc. ?  Cela prouve certainement que le maestro de Nu Look contredit ses discours. Tous les groupes musicaux, sans distinction, adoptent le même principe : quand on ne dit pas ce qu’ils aimeraient entendre, on est automatiquement contre eux. On les hait, on veut détruire leur formation musicale, disent-ils souvent.  

Face à la situation de tension, on doit quand même être prudent. Il se peut aussi que ce soit, d’après certains, une forme de marketing pour donner plus de valeur à une deuxième rencontre Klass  /  Nu Look et exiger un plus grand cachet des promoteurs qui se monteraient intéressés. On souhaite que Richie et Arly se ressaisissent pour s’asseoir à la table de négociation, dans le but de continuer leur mission commune consistant à améliorer le konpa dirèk et assurer sa survie. Ce sera pour le bien-être de la collectivité. Qu’ils mettent leur ego de côté et rebattent les cartes en vue de faire avancer une cause commune. Cette crise n’a pas sa raison d’être, surtout quand deux maestros très connus y sont directement impliqués.  La vérité est au fond de la réalité qu’on vit au quotidien et l’incertitude nous empêche de la trouver si on perd tout son temps à valoriser les banalités de la vie. 

[email protected] 

 




Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
1.00