Accueil | Nouvelles | Culture | Hommage aux Mapous : vibrant succès de la sixième édition

Hommage aux Mapous : vibrant succès de la sixième édition

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Raymond Cajuste

On en parle Le Parc Historique était pleine à craquer dans la nuit du 24 au 25 décembre 2016 pour la sixième édition de la soirée-concept Hommage aux Mapous. Cette initiative des productions Encre d’Or a une fois de plus eu du succès. À cette édition, Marc Yves Volcy et Pascal Albert du groupe Les Ambassadeurs et Raymond Cajuste de Bossa Combo étaient à l’honneur.

Aucune table n’était vide dès les premières minutes de la soirée de la sixième édition de la soirée baptisée « Hommage aux Mapous ». Il y avait presque autant de jeunes couples que de couples dépassant les 25 ans de mariage. 

Un arrangement de lumière dans la cour conférait un peu de féerie au rendez-vous. Cette fois-ci, c’est Marc Yves Volcy et Pascal Albert du groupe Les Ambassadeurs et Raymond Cajuste de Bossa Combo qui sont à l’honneur. 

omme à l’accoutumée, de jeunes artistes, dont Nathalie Jean, Ti-Sax,Yani, le trio Dorzel, Samantha et Valgen, ont repris les tubes qui ont fait connaître chacun des deux groupes. Le documentaire-portrait n’a pas été diffusé en raison de problèmes techniques. Un manquement pour lequel Encre d’Or s’est excusée auprès du public. À chacun des artistes à l'honneur, on a remis leur portrait et leur buste qui seront exposés comme ceux de leurs prédécesseurs au sein du Parc Historique de la Canne à Sucre. 

Tonm Malè ou Manmi Prela a assuré le voyage dans le temps grâce à ses gags émaillés d’anecdotes assez crédibles et provocant de fous rires dans l’ensemble de l’auditoire. 

Sous les feux d’artifices, les deux groupes ont alterné avec leurs prestations. Le temps fort pour celui des Ambassadeurs fut le duo sur « Revoir Haïti » de deux des trois mapous. Marc Yves Volcy et Pascal Albert semblaient se fusionner en un seul être en interprétant ce morceau parlant de nostalgie du pays et donnant la chair de poule. Le texte vieux de plusieurs décennies semblait prendre tout son sens pour les deux hommes qui comptent presque autant d’années de vie à l’étranger. 

Raymond Cajuste a suscité les hourras notamment avec « Dezyèm endependans ». La chanson avec un écho de révolte a eu l’adhésion des plus de trente ans qui ont connu les prémices de l’après-Duvalier où tous les espoirs d’une autre Haïti fusaient. Le chanteur a jeté de l’huile sur le feu à l’introduction de son show. « Une initiative comme cette soirée d’hommage devrait se faire plus souvent et s’étendre à d’autres domaines que la musique », lance-t-il avec verve. 

Encre d’Or nous donne rendez-vous en été de l'année prochaine pour un autre Hommage aux Mapous tout en gardant le secret sur les personnalités qui seront honorées à cette occasion. 

Chancy Victorin source ticket



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
4.50