Accueil | Nouvelles | Culture | La tournée estivale 2017 en Haïti des groupes musicaux haïtiens d’outre-mer : Pile ou face? 1ère partie

La tournée estivale 2017 en Haïti des groupes musicaux haïtiens d’outre-mer : Pile ou face? 1ère partie

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Harmonik

    Il est coutume dans le monde musical que des artistes ou groupes musicaux partent en tournée. À l’échelle internationale, les tournées sont entreprises toute l’année sans tenir compte des saisons. Pourtant, la période estivale paraît être la meilleure pour les groupes musicaux haïtiens d’outre-mer qui décident de partir en tournée en Haïti. C’est pour eux non seulement un exutoire pour éviter la période de vache maigre aux États-Unis, mais aussi pour compenser le manque à gagner résultant de la pauvreté du marché musical haïtien et de la crise économique. 

La tradition continue 

Depuis des décennies, la tournée des orchestres en Haïti est devenue une tradition. Tous les groupes musicaux caressent l’espoir de réussite sans considérer les possibilités d’échec liées aux soirées «vacuum » que certaines gens qualifient de soirées « piscine ». Il existe une différence entre les deux cas. Une piscine peut avoir un peu d’eau pour se tremper les pieds, mais un « vacuum » exprime l’idée du vide et de l’absence. 

Il faut dire que la période de la traditionnelle tournée estivale, d’une façon ou d’une autre, arrange les formations musicales, mais affecte les promoteurs et les activités des boîtes de nuit de la Floride, de New York, de New Jersey, de Connecticut, de Boston, de Philadelphie, d’Atlanta, etc. C’est aussi un effet « vacuum » qu’on enregistre dans les milieux susmentionnés.

En l’absence de ces orchestres en tournée, les promoteurs  et les propriétaires de boîtes de nuit refusent de se rabattre sur des groupes musicaux méconnus ou peu connus. On comprend la situation de ces hommes d’affaires tout aussi bien celle des groupes musicaux au palmarès douteux ou peu convaincant. En business, on doit minimiser les risques  pour protéger son investissement afin de réaliser le maximum de profit. 

Une soirée « vacuum » du groupe Klass à l’Arcahaie a troublé les esprits

La tournée du groupe Klass a commencé à l’Arcahaie. Cette formation musicale n’a pas pu drainer la grande foule à cette soirée.  Considérant tous les paramètres, cette soirée a été un « vacuum ». Le résultat de ce bal n’a pas satisfait les espérances des musiciens de Klass tout aussi bien celles de son manager, Hervé Bastien, qui n’a pas nié une telle occurrence. Il a fait preuve de sagesse, ayant acquis plus d’expérience dans le business de la musique, une activité imprévisible. 

Il comprend bien que ce business est comme la douche écossaise, « yon kout dlo cho, yon kout dlo frèt ». On doit s’attendre à tout et surtout éviter de se laisser affecter par une soirée non réussie. Dans un temps, le manager de Klass aurait dit : annoncer une telle nouvelle de Klass, c’est dans l’intention de ternir l’image du groupe- « Yo vle kraze biznis djaz la ». Il admet que Klass a eu une soirée « vacuum » à l’Arcahaie, le 2 août 2017. Bien que les responsables de Klass n’aient pas affiché les photos de cette soirée sur les réseaux sociaux, la nouvelle a quand même fait le tour du monde en 5 secondes. Les mauvaises nouvelles circulent beaucoup plus rapidement que les bonnes.  

Avant l’intégration de Pipo au sein de Klass, ce groupe musical avait aussi enregistré des soirées de même nature. Et après avril 2013, date marquant officiellement l’intégration du chanteur au sein de Klass, cette formation musicale avait aussi animé des soirées « vacuum » en quelques occasions. Il faut quand même dire que parmi les groupes musicaux les plus populaires, Klass a fait moins de soirées « vacuum » que les autres. Au cours de la tournée estivale 2017, Klass avait remis les pendules à l’heure, puisque les soirées du 3 et du 4 août, à Port Salut et à Thomazeau, montraient une autre image et une réaction différente de la foule qui avait répondu à ces deux dernières invitations. 

Pour mieux comprendre le côté business de la musique, une profonde analyse s’avère nécessaire. Point n’est besoin de se réjouir d’un faux pas d’un compétiteur, car à cette règle il n’y a pas d’exception. Tous les groupes sont susceptibles d’enregistrer une soirée « vacuum » n’importe quand et n’importe où, surtout avec le déclin rapide de ce marché musical (R. Noel). Plusieurs facteurs peuvent expliquer les causes d’une soirée « vacuum » de groupes musicaux. Et aucun d’eux n’est vraiment exempt. On doit tout d’abord considérer le facteur promotion qui se fait autour de la soirée. Si la promotion ne répond pas convenablement et le marketing ne convainc pas les gens, la réussite ne sera pas au rendez-vous (R. Noël). 

Le nom et la popularité d’un orchestre ne suffisent pas pour garantir le succès d’une soirée aujourd’hui. La date choisie peut affecter un bal,  par exemple une soirée programmée le dernier jour du mois ou bien le premier ou deuxième jour du mois aura un grand effet sur la réussite d’une telle activité.  C’est le moment où les gens se préparent à payer leur loyer, les frais de scolarité de leurs enfants à la veille de la réouverture des classes ou d’autres factures mensuelles, car « tout mois commencé est dû » (R. Noël). Si les groupes musicaux avaient considéré ces facteurs, on enregistrerait moins de soirées « vacuum ». Mais ils acceptent tous les contrats, sans même tenir compte de la qualité de la promotion faite autour de l’événement ou de la position géographique du club où se tiendra la soirée. Un état des lieux doit être toujours pris en considération pour éviter le pire.  

La formation Harmonik face à un grand défi

Klass n’est pas le seul groupe en tournée qui a fait face à cette situation de soirée « vacuum ». Harmonik a vécu la même expérience. Cette formation musicale n’avait pas attiré la grande foule à Carrefour, en tandem avec le groupe Djakout. Ce fait a surpris les observateurs qui suivent ce groupe de très près. On est obligé de mentionner que beaucoup plus de regards sont fixés sur Harmonik à cause du succès de son dernier album-studio. Le morceau « Cheri benyen m » est la chanson fétiche de cet album. Ce tube a conquis les cœurs, pourtant la chanson « Incroyable » est d’une bien meilleure facture. 

Certains prétendent qu’en performance live, ce groupe n’arrive pas encore à convaincre la grande majorité, ne pouvant reproduire fidèlement le contenu de son nouveau disque aux bals. D’autres, au contraire, veulent le placer dans une quelconque catégorie qui ne lui rend pas justice. C’est injuste, et Rodney Noël, son manager, doit certainement s’y opposer avec raison. Il revient à Harmonik de prouver le contraire et de montrer qu’il a sa place parmi les plus populaires du moment. Il doit profiter de l’occasion pour le faire au cours de sa tournée estivale en Haïti. Harmonik a neuf (9) ans d’existence (2008-2017). Considérant son âge chronologique, il est l’aîné de Klass et de Disip. 

La soirée d’Harmonik au Cap-Haitien a été superbe et convaincante. Soirée réussie à tous les points de vue. Les Capois respectent les valeurs et se montrent toujours reconnaissants. Les gens ont chanté en chœur avec Mac D Talon, le chanteur vedette du groupe. On dirait qu’ils se sont accrochés à son talon pour mieux apprécier son talent.  Harmonik a un grand défi à relever. Toutefois, il faut souligner que la vidéo de la chanson « Incroyable » a été réalisée au Cap-Haitien. Elle sert non seulement de support à la musique, mais constitue aussi un élément de promotion et de marketing. 

C’est la meilleure vidéo produite durant les cinq dernières années. Sa qualité, l’éclairage, les images, le décor ont fait ressortir la valeur artistique d’Harmonik, qui s’est écarté du traditionnel « menm ti bagay la », où l’on ne montre que des femmes qui n’ont aucun lien avec Haïti. Révolution Harmonik! À travers cette vidéo, Harmonik nous fait découvrir la beauté d’une jeune femme à peau d’ébène, une jolie fleur du parterre haïtien (R. Noël). Ce groupe musical ne peut se permettre d’échouer dans ses démarches. Il n’a qu’à corriger les petites imperfections, puis « gaz kole ». Harmonik doit faire tout ce qui est en son pouvoir pour faire taire les rumeurs pessimistes et continuer sa tournée en toute confiance. 

Plus on avance vers la fin du mois d’août, plus les promoteurs et les groupes musicaux vont enregistrer des soirées « vacuum ». Car les gens ne peuvent pas participer à plusieurs soirées en une semaine, surtout quand on présente le même groupe musical dans la même région. En plus de ces considérations, les frais d’admission sont trop élevés,  d’après  les résultats d’un sondage. Bon nombre de ces groupes musicaux en tournée seront obligés d’annuler une ou deux de leurs prestations pour éviter des soirées « vacuum » en cascade.    

[email protected]  



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0