Accueil | Nouvelles | Culture | Roody et Rutshelle : Page d’amour

Roody et Rutshelle : Page d’amour

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Roody et Rutshelle : Page d’amour

C’est le couple le plus en vue ces dernières semaines. Roody Pétuel Dauphin et Rutshelle Guillaume, qui sortent ensemble, ou mieux, qui vivent ensemble depuis le début de cette année, ne cessent de s’attirer les foudres de certains et l’admiration d’autres. Sortis d’un buzz à l’hollywoodienne, Rutshelle et Roody avancent à fond dans leur projet en duo, « Spécial », leur tout premier depuis leur union, profitant des bons côtés du momentum, comme les stars américaines. Cette année, Rutshelle rejoint le panel des juges pour les auditions de Digicel Stars, Roody travaille sur son premier album ; le couple va encore longtemps faire baver les haineux. Entretien avec un couple « spécial ».

Décidément elle est attirée par ses pairs. Après Katalòg (Vladimir Etienne), chanteur du groupe Gabèl, Rutshelle partage sa vie avec le chanteur Roody Pétuel Dauphin. Quelques mois après sa rupture avec l’interprète de « Anyen pa etènèl » (en effet Katalòg, même les relations amoureuses), Rutshelle file le parfait mais aussi le tumultueux amour avec le Roodboy depuis leur rencontre... sur Twitter. Vive les réseaux sociaux !

Avant cette fameuse rencontre, ils se voyaient à la télé comme tout le monde et ne se doutaient une seconde qu’ils allaient partager leur vie. Ce soir-là, à Ayiti Deploge à laquelle ils étaient tous deux invités, tout s’est déclenché. Rutshelle, toujours prête pour la compète, change rapidement la dernière chanson de sa playlist pour rivaliser avec le jeune Rudboy, qui maîtrise parfaitement la scène. Cela ne s’arrête pas là. Fortuitement,  la chanteuse tombe sur « Inosan yo », une chanson de son homologue qu’elle et sa fille kiffent grave. Très expressive, elle trouve Roody sur Twitter et lui fait ses compliments pour la chanson. Jusque là, ça va… Puis, une matinée de septembre, en 2013, après une participation au Labor Day, guitare en bandoulière à l’aéroport Toussaint Louverture, le chanceux Rudy croise par hasard sa nouvelle fan qui le comble d’un accueil de groupie. Vite, il lui propose un featuring, mais ce n’est qu’un prétexte pour échanger les coordonnées. Et vlan ! bonjour les appels tardifs, les sms à longueur de journée. Une conversation entraîne une autre, un sujet conduit à un autre, plus intime, plus sérieux.… Et Roody commet son premier péché. Il ment à la fameuse question « Ou gen mennaj ? ».  Euh… oui ! Avant de juger, mettez-vous à sa place. Bref ! Roody ressent déjà quelque chose pour la chanteuse, mais préfère mentir, juste pour se donner le temps d’un « vetting » de sa vie sentimentale avant de s’engager avec Rutshelle. Pour une fille, ça reste un mensonge, Roody ! OK ?

Le premier rencart est plutôt ordinaire. Rutshelle décide de devancer Roody qui était à bout d’excuses suite à des promesses de visite non tenues. De retour d’un voyage à New York, la jeune femme débarque chez lui, pour affronter son destin, du moins pour éprouver les échanges amoureux et intimes.&

 « Spécial » 

Quand on se retrouve seul dans une pièce, un peu tard dans la nuit, avec une artiste qu’on admire depuis longtemps, on n’a qu’une chose à faire : prendre sa guitare et commencer à fredonner une chanson de manière improvisée.  Vous êtes déçu ? Bah, désolé, mais c’est ce qu’a fait Roody. Et pour satisfaire votre esprit  tordu, oui, après beaucoup d’hésitation, Roody l’a invitée dans sa chambre pour ainsi retrouver l’intimité après les présentations familiales. Vous voyez qu’il n’est pas ringard, le Roodboy. Un peu narcissique comme beaucoup d’autres filles, Rutshelle siège devant le miroir pour une pluie de « selfies », alors que le jeune chanteur construit les premiers accords et la mélodie de « spécial », le premier duo du couple. Plus tard, tout naturellement les mots viennent, inspirés des moments passés et de leurs sentiments. Ce texte, ils le grattent en studio, en se regardant l’un l’autre, comme une histoire racontée. Chaque mot, chaque phrase témoigne de cette vie amoureuse. 

Puis l’amour s’impose…

Ni l’un ni l’autre n’était encore prêt à se cloîtrer dans une relation sérieuse. Pour Roody, il fallait se débarrasser de ses petites copines. Dure et pénible décision pour un jeune crooner qui s’engage à partager le même toit que sa nouvelle copine (oui, ils vivent ensemble), peu de temps après, soit en janvier 2015, sur la demande de celle-ci qui au départ ne cherchait pas une relation stable. Elle essaie plutôt de se remettre de sa récente  aventure. Cependant, vivre à deux, dans tous les pays du monde, implique des sacrifices et des concessions. Dans les conditions normales, la différence des attitudes et comportements crée des chocs dommageables. C’est là où les masques tombent, les défauts et les qualités sont mis en orbite et le supportable devient insupportable. Les fumisteries ou les « may » de Roody se heurtent contre la perspicacité et la suspicion de Rutshelle, et boom ! Roody parèt tout kò l. Roody est un homme méticuleux, par contre, confie Rutshelle. Avec lui, tout droit être à sa place dans la chambre. Bizarre pour un gars. Ruth, c’est tout le contraire. Contraste !

Bonjour les zen…

Pas un jour ne passe sans qu’on ne lise un commentaire négatif ou positif au sujet du couple. L’affaire « voicenote » les a non seulement mis sous les projecteurs, mais aussi a attisé toutes sortes de propos qui souvent poussent Rutshelle à sortir de ses gonds, comme bien entendu invectiver un animateur-zenyeur. Ces comportements deviennent familiers, puisqu’ils se sont montrés depuis la genèse de cette relation. La suppression de la première version de la chanson « Spécial » qui devait sortir le 14 février 2015 par un ami et responsable de studio jaloux a auguré cette vie tumultueuse qui est encore loin du compte. En passant, saviez-vous que Rutshelle est plus jeune que Roody ? En voilà un autre zen.

Entre l’être et le paraître…

L’amour que Roody et Rutshelle exposent sur les réseaux sociaux est loin d’être ce qu’ils vivent réellement. Cet amour amoureusement correct, à l’eau de rose, comme dans les contes de fées est juste pour la galerie, expliquent les amoureux. En d’autres termes, ils sont un couple normal, et en tant que tel, ils connaissent souvent des disputes, des épisodes de jalousie au point qu’aucun de nous n’aurait imaginé. Lorsque vous voyez la plus jolie photo sur Instagram ou sur Facebook, sachez qu’ils sont probablement en train de se chamailler. Cependant, ils se sont fait la promesse de rester unis quoi qu’il en soit, en faisant table rase du passé. Ce n’est pas chose facile, on vous le concède, surtout quand il s’agit de deux artistes. Effectivement, en peu de temps, beaucoup de choses se sont passées. Des meilleures aux pires. Pires que ce que vous savez ou que vous avez entendu. Même si on est encore conservateurs ici, la vie de nos artistes tend de plus en plus à traîner sur la place publique, à la faveur des réseaux sociaux. Ah, la technologie !

Grande complicité

Il faut seulement quelques heures aux côtés des deux tourtereaux pour réaliser comment ils se donnent entièrement l’un à l’autre. Ils se partagent tout. Leurs corps, les scènes, comme leurs revenus. Poursuivant chacun sa carrière respective, ils s’entraident, se supportent l’un l’autre, en attendant de passer à un duo définitif. « Nous ne nous donnons aucune limite », lance Rutshelle. Même les codes secrets de leurs portables. Les codes secrets, vous avez bien lu. Le cauchemar des couples amoureux. Entre Roody et Rutshelle, cette limite a été longtemps dépassée. Bien sûr, à plusieurs reprises, Roody tonbe nan cho, tant ses admiratrices ne le laissent pas d’une semelle. Néanmoins, ceci établit un état de confiance et de respect dans le foyer, de promesse en promesse, de pardon en pardon, reconnaissent-ils. 

Une journée Roodshelle

Evidemment, nous avons tous envie de savoir comment se passent leurs journées. Commençons… euh, par le lit ! Ça vous intéresse ? Bah, il faut que Rutshelle joue à la pleurnicheuse qui veut rester au lit toute la journée avec son homme. Mais l’employée doit aller bosser, souvent après un petit tour de « crac crac » matinal. Bon pour la santé, hein ? Bref ! Ensuite elle est emmenée à son bureau par Roody. Entre réunions de Life Leadership et autres virewon, le Rudeboy va chercher sa Rutshelle au boulot en fin de journée. Ils rentrent à la maison pour s’entrelacer dans un « home ciné » en famille où la fille de Rutshelle (maintenant leur fille) et grande fan de Roody, est toujours présente. C’est une constante quotidienne, avec bien sûr des variables, comme les « pa chat » de Roody, ou encore des séances de répétition, entre autres.

Vivre heureux pour toujours et avoir beaucoup d’enfants ?

Pour toujours ? Ça, on ne le sait pas encore. "Pour le moment, nous sommes fiancés et nous planifions notre vie de couple socialement et économiquement", confient les tourtereaux. Ce qui veut automatiquement dire qu’ils se projettent dans l’avenir. Par exemple, ils caressent l’idée d’avoir un enfant ensemble. Eh oui ! Se gwo koze wi pitit, diraient les langues de vipère. Ce n’est pas tout : récemment, Roody s’est rendu à un store pour se faire une idée des anneaux. Voilà, vous avez compris…

Joel Fanfan Ticket



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
1.00