Accueil | Nouvelles | Elections 2015 | 24 candidats à la présidence confirmés sur 56 inscriptions en ligne

24 candidats à la présidence confirmés sur 56 inscriptions en ligne

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Les partisans devant le CEP

Par Robenson Geffrard

La chaise « bourrée » du palais national est très convoitée. Ils sont légion ceux qui veulent remplacer le président Michel Martelly. Jusqu’à mardi 19 mai, ils étaient 56 candidats à la présidence à s’inscrire sur le site du Conseil électoral provisoire. A ce jour, 24 d’entre eux ont déjà fait le dépôt de leurs pièces au BED de l’Ouest 1 en vue de prendre part à l’élection présidentielle programmée au 26 octobre 2015, selon les prévisions du CEP.

Un carnaval en plein mois de mai ! Improbable en Haïti. Cependant, la route de Frères s’est transformée ce mardi 19 mai en véritable Champ de Mars où les partisans des candidats à la présidence s’affrontaient à coups de tambours et de ‘’vaksin’’. Vêtus de maillots frappés  à l’effigie de leurs partis, ils accompagnent leurs candidats qui vont faire le dépôt de leurs pièces au BED de l’Ouest 1. Chacun a son groupe de rara. Pendant toute la journée, ce tronçon dans la commune de Pétion-Ville était infranchissable, les gens chantaient, dansaient et scandaient le nom de leurs postulants à la présidence. La fièvre électorale bat son plein et on sent l’odeur de l’argent qui commence à couler à flot également.

C’est aussi une véritable course contre la monte pour les candidats à la présidence. La plupart des prétendants à la magistrature suprême ont attendu les deux derniers jours pour venir faire le dépôt de leurs pièces. Ils ont jusqu’au mercredi à minuit pour le faire. Pour la seule journée du 19 mai, pas moins de 13 candidats à la présidence ont fait le dépôt de leurs pièces. Au BED de l’Ouest 1, ils se bousculent pour confirmer leur candidature.

Jude Célestin est de retour dans la course électorale après sa défaite aux élections de 2010. Sous la bannière de l’organisation politique LAPEH, l’ancien protégé de René Préval pense qu’il va faire la différence cette année. Pour venir déposer ses pièces au  BED de l’Ouest 1, il s’est fait accompagner de plusieurs centaines de ses partisans.  Une démonstration de force. « Nous allons faire ce que nous devions faire depuis 2010 : mettre les femmes et les hommes du pays au travail ; leur donner la possibilité de gagner de l’argent.. », a-t-il lancé.

Son programme politique est également basé sur l’éducation, la formation professionnelle et le renforcement de la production nationale. Jude Célestin croit que, cette année, le peuple aura droit à la justice qu’il avait perdue en 2010, a-t-il dit. L’ancien directeur général du CNE a souligné qu’il a soumis au CEP deux certificats de décharge pour sa gestion des affaires publiques dans les années 1998-2000 et 2008-2010.

Ancien journaliste, publicitaire, maître de cérémonie très sollicité, il se passe de présentation. Clarens Renois, la voix qu’on ne présente plus. Ce journaliste sénior ou cet ancien journaliste sénior passe maintenant de l’autre côté du micro. Servir son pays, il ne cessera de le faire. Mais, cette fois, il compte le faire directement au palais national. Sous la bannière de l’Union nationale pour l’intégrité et la réconciliation, M. Renois a fait le dépôt de ses pièces. Pour lui, tout changement et tout développement d’Haïti doivent nécessairement passer par une réconciliation nationale.

« Rien ne peut se réaliser en Haïti si les Haïtiens ne se réconcilient pas », a-t-il dit, soulignant que la solution aux problèmes que connaît le pays doit passer par l’union. Lui aussi, il a déployé les grands moyens pour faire le dépôt de ses pièces.

Me Samuel Madistin n’est pas en reste. Il s’est conformé à la réalité de l’heure. A la tête de ses sympathisants et de groupes de rara, il a fait le dépôt de ses pièces comme candidat à la présidence sous la bannière du MOPOD. Pour lui, il faut redresser cet Etat en faillite et personne d’autre que lui n’est mieux placé pour le faire.

Sa première priorité une fois accédé au pouvoir sera la  production nationale  et la relance agricole. La deuxième priorité de Me Samuel Madistin, c’est la sécurité nationale. Ensuite, a-t-il souligné, l’Etat va intervenir dans le social sous sa présidence. Le candidat à la présidence a promis de rendre public dans les jours qui viennent son programme quinquennal.

Il a été d’abord chef de cabinet tout-puissant du président Michel Martelly, ensuite ministre de l’Intérieur et des Collectivités avant de tomber en disgrâce à la suite de ses différends avec Laurent Lamothe. Aujourd’hui, Thierry Mayard-Paul vise la place de Michel Martelly. Sous la bannière de l’organisation politique UNDH, il a fait le dépôt de ses pièces mardi au BED de l’Ouest 1.

Interrogé par les journalistes pour savoir s'il a déjà son certificat de décharge pour avoir été ministre, il a indiqué qu’il détient un jugement d’un tribunal l’autorisant à poser sa candidature à la présidence sans certificat de décharge. Il n’a pas voulu donner plus de détails sinon : « Je dis au peuple que son candidat s’est fait inscrire et la bataille ne se fera pas sans nous », a-t-il lancé.

Pour la journée du mardi 19 mai, d’autres candidats à la présidence comme René Julien de ADEBHA, Chavannes Jean-Baptiste de KONTRAPEPLA, Vilaire Cluny Duroseau de MEKSEPA, Amos André de FURH, Georges Brunet de la plateforme politique Antrenou ont également confirmé leurs candidatures au CEP.

L’ancien directeur général de la Police nationale Mario Andrésol est le seul candidat à la présidence indépendant à ce jour. Il n’a pas voulu faire de déclarations aux micros des journalistes.

Me André Michel pour la plateforme politique JISTIS, le pasteur Chavannes Jeune pour la plateforme politique Canaan et le Dr Maryse Narcisse pour Fanmi Lavalas accompagnée du haut Etat-major du parti et de l’épouse de l’ex-président Jean-Bertrand Aristide, ont été les derniers candidats à la présidence à faire le dépôt de leurs pièces pour la journée du mardi 19 mai. 

Pendant le week-end écoulé, des candidats à la présidence comme le professeur Jacky Lumarque pour la plateforme VERITE, Sauveur Pierre-Etienne pour l’OPL, le sénateur Westner Polycarpe pour le parti MRA, Kesler Dalmacy MOPANOU, Jacques Sampeur Konbit Liberasyon Ekonomi (KLE), ont fait le dépôt de leurs pièces.

La semaine dernière, le sénateur Steven Benoît, qui se présentera sous la bannière de la plateforme Conviction, le pasteur Jean Rénold Bazin pour le MOCHRENAH, l’ex-major Gérald Dalvius sous la bannière du parti Alternative pour le développement d’Haïti, le délégué départemental de l’Ouest Gonzague Day pour la plateforme “PATRAYIL”, le pasteur Joseph Maxo sous la bannière de Rendez-vous et Joseph Harry Bretous pour le parti Kapo avaient également fait le dépôt de leurs pièces au CEP.

Les 32 autres candidats à la présidence inscrits sur le site du CEP sur les 56 ont toute la journée de mercredi 20 mai jusqu’à minuit pour faire le dépôt de leurs pièces au BED de l’Ouest 1.

Le Nouvelliste



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 712.432.7000 712.432.9945 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0