Accueil | Nouvelles | Elections 2015 | L’organisation des élections, une étape fondamentale vers la stabilité, rappelle la Minustah

L’organisation des élections, une étape fondamentale vers la stabilité, rappelle la Minustah

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Mme Sandra Honoré

Une étape fondamentale sur le chemin de la stabilité passe par les élections, souligne la Trinidadienne Sandra Honoré, la Représentante spéciale du secrétaire général (Rssg) des Nations Unies en Haïti, dans une note de la Mission des nations unies de stabilisation en Haïti (Minustah) transmise à AlterPresse.

« En Haïti, la stabilité a connu trop d’éclipses. Elle doit aujourd’hui solidifier ses fondations, posées par les trois élections successives, tenues depuis 2006, qui ont vu, pour la première fois, un président élu succéder à un président élu et des parlementaires aller au terme de leur mandat », affirme Honoré.

La Rssg encourage les protagonistes du processus électoral, - dont l’organisme électoral, les candidates et candidats, les partis politiques, la société civile, les autorités, l’ensemble des électrices et électeurs - à faire des élections à venir (9 août, 26 octobre et 27 décembre 2015) une avancée définitive vers la stabilité et le développement.

« Le pays a besoin de ses parlementaires, pour qu’ils votent les lois, afin de répondre aux aspirations de la société toute entière. Le pays a besoin de représentants municipaux et locaux pour délivrer les services à la population », affirme la Minustah.

La Rssg déplore l’irrespect, depuis 2011, du renouvellement des représentants de la population, suivant les prescrits de la Constitution haïtienne.

L’absence d’élections, d’un parlement et de représentants locaux, n’est pas acceptable, dénonce Sandra Honoré, tout en appelant au renouvellement de ces représentants, qui constitue un impératif démocratique.

Le parlement est dysfonctionnel depuis le lundi 12 janvier 2015.

Le premier tour des législatives est annoncé pour le dimanche 9 août 2015. Le premier tour de l’élection présidentielle et les élections municipales et locales sont programmés pour le dimanche 25 octobre 2015, en même temps que le second tour des législatives, selon le calendrier émis par le Conseil électoral provisoire (Cep).

Sandra Honoré encourage les femmes à s’engager comme candidates dans les élections locales et municipales, dont la date du dépôt des dossiers de candidature dans les différents Bureaux électoraux communaux (Bec) devrait prendre fin le dimanche 7 juin 2015.

Seulement six femmes ont été inscrites comme candidates à la présidentielle de 2015.

Entre-temps, le Bureau du contentieux électoral départemental (Bced) a écarté trois inscrits pour la présidentielle, dont Laurent Lamothe pour absence de décharge.

Sur 23 candidatures contestées, le Bced recommande au Cep de valider 19.

altr



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

-->
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0