Accueil | Nouvelles | Elections 2015 | La pluie calme la fièvre électorale et clôture la campagne

La pluie calme la fièvre électorale et clôture la campagne

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image balance electorale

La campagne électorale a pris fin officiellement à minuit ce samedi matin. La fièvre électorale s'est emparée de Port-au-Prince vendredi au moment où les candidats entamaient le sprint final à quelques heures de la fin de la campagne électorale. Chars musicaux, bandes de rara, les candidats et leur sympathisants ont tout fait dans une dernière tentative d’attirer le plus grand nombre de personnes dans leur camp. La pluie, qui s’est abattue sur Port-au-Prince durant la soirée, a mis fin prématurément à ces activités de campagne, qui ont causé d’énormes bouchons dans les différentes artères de la capitale.

Vendredi 23 octobre, 21 heures. Une pluie torrentielle s’abat sur Port-au-Prince. La campagne électorale fermera officiellement dans trois heures, mais la pluie l’a fait prématurément. De  fortes averses viennent de faire tomber la fièvre électorale, et faire baisser la tension après un début de soirée très chaud dans la capitale d’Haïti. Les rues de Port-au-Prince et des zones avoisinantes étaient quasiment impraticables vendredi soir au moment où les candidats et leurs sympathisants tentaient de conquérir les indécis. 

L’après-midi a débuté par une sensation. L’ex-président Jean-Bertrand Aristide est dans les rues. La rumeur a longtemps circulé dans la capitale jusqu’à ce que les médias confirment que l’homme fort de la mouvance Lavalas défile effectivement dans les rues de Port-au-Prince, aux côtés de Maryse Narcisse, le candidat de son parti. Jean-Bertrand Aristide met tout son poids dans la balance pour tenter de faire gagner l’élue de Fanmi Lavalas.  http://radiotelevisioncaraibes.com

A quelques heures de la fermeture de la campagne électorale, le leader historique du parti Fanmi Lavalas a laissé sa résidence. Il se dirige vers les quartiers populaires de Port-au-Prince accompagné d’une foule estimée à plusieurs milliers de personnes. Monté à bord d’une voiture en compagnie de la candidate, la foule grandissante a accompagné l’ex-président sur tout son parcours.

C’était la seconde apparition publique de l’ancien prêtre de Saint-Jean Bosco dans l’espace de quelques semaines. Le 30 septembre dernier, l’ex-président avait déjà affiché publiquement son soutien à la candidate désignée de Fanmi Lavalas. Dans un discours prononcé à l’entrée de sa résidence, à Tabarre, Aristide avait appelé à la résistance et à voter en faveur du docteur Narcisse.

Quant au candidat de la Ligue alternative pour le progrès et l’émancipation d'Haïti (LAPEH),  Jude Célestin, il avait donné rendez-vous à ses sympathisants au Champ de Mars vendredi soir. Jude Célestin, qui cartonne dans les sondages, a mis fin à sa campagne sur la principale place publique de Port-au-Prince. Avant de se rendre au Champ de Mars, l’ancien directeur du Centre national des équipements a défilé tantôt à pied, tantôt à motocyclette dans plusieurs rues de la capitale. Le candidat a laissé la commune de Pétion-Ville en début d’après-midi pour se rendre au Champ de Mars où ses partisans l’attendaient. 

Le champion de LAPEH pouvait compter à l’occasion sur le soutien de la star haïtiano-américaine Wyclef Jean, rentré en Haïti vendredi à la mi-journée. La star, qui avait publiquement apporté son soutien à Jude Celestin, dit rentrer au pays pour donner son vote au candidat malheureux de la présidentielle de 2010.  Les rapeurs du groupe Barikad Crew devaient être également de la fête quelque peu gâchée par la pluie. Pour terminer sa dernière soirée de campagne, Jude Célestin a été vu à Radio Télé Shalom, puissant groupe médiatique chrétien où il a été oint de sainte huile et l'assemblée des fidèles a chanté et prié avec lui en direct.

Jovenel Moïse, le candidat du Parti Tèt Kale, s’est lancé lui-même dans une tournée des médias. Durant toute la journée du vendredi, «Nèg Bannann nan» était sur plusieurs stations de radio et de télé de la capitale. Jovenel Moïse a eu à répondre entre autres aux questions des confrères de Radio Magik 9 et de Scoop FM. Après une tournée dans les quartiers populaires, le candidat du parti au pouvoir a clôturé sa campagne dans la ville de Léogâne devant une foule. 

Le candidat de la plate-forme Pitit Desalin, Moïse Jean Charles, avait choisi de rester sur ses terres pour le dernier jour de la campagne présidentielle. L’ancien sénateur a parcouru plusieurs villes du Nord, dont la ville du Cap-Haïtien. D’autres candidats ont fait comme Moïse Jean Charles en choisissant de rester dans les provinces à l’occasion de la fermeture officielle de la campagne électorale.

Jean Henry Céant, le candidat du parti Renmen Ayiti, était attendu à Portail Léogâne vendredi en début de soirée. Il projettait de visiter ensuite quelques quartiers populaires avant de clôturer sa campagne à Cité Soleil. 

Steven Benoît était, lui, à Thomassin vendredi matin avant de rendre visite aux ouvriers de la SONAPI durant la journée. Le sénateur Benoit a clôturé sa campagne au carrefour de l’aéroport. Louis Joseph Olivier Source Le Nouvelliste



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0