Google+
Accueil | Nouvelles | Haiti | La chambre approve la loi électorale dans la confusion

La chambre approve la loi électorale dans la confusion

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image

Le projet de loi sur les prochaines élections déposé par le gouvernement a été voté, mais contesté automatiquement lundi, par une chambre divisée lors de ce qui devrait être la dernière séance des députés qui en prince partent en vacances à partir de ce 9 septembre, a constaté un reporter de Haiti Press Network.

Le vote a été réalisé lors d'une séance houleuse où les parlementaires de la majorité présidentielle (PSP) ont notamment contesté le vote d'un article soumis par l'opposition qui confirme la fin du mandat des sénateurs élus en 2009  pour 2015.

En effet l'article 241 soutenu par les députés de l'opposition, traite de la durée du mandat des sénateurs élus en 2009 qui selon la dernière version votée devraient rester en poste jusqu'en janvier 2015.

Cependant, les députés du groupe PSP (Parlementaires pour la stabilité et le progrès) ont rejeté cet article après la séance accusant le président de la chambre d'avoir décidé à l'encontre de la majorité.

D'autre part, l'article 3.1 qui propose un secrétariat exécutif au conseil électoral à la place d'une direction générale, fait aussi l'objet de vives controverses entre les deux groupes de la chambre.

"Cette loi électorale telle qu'elle a été votée ne doit pas être publiée par la présidence", ont suggéré les députés du PSP.

Le député du Cap-Haïtien Kenston Jean-Baptiste a accusé le président de la Chambre d'avoir violé les règlements internes du corps en refusant toute discussion sur les articles de la loi.

Après le vote des députés, le texte devrait être soumis au sénat avant sa publication éventuelle par l'exécutif.

HPN

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
2.75