Accueil | Nouvelles | Haiti | Célébration des 22 ans de la PNH

Célébration des 22 ans de la PNH

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image

Ce lundi 12 juin 2017, la Police nationale d'Haïti (PNH) célébrait son 22e anniversaire. Une messe d'action de grâce célébrée par Monseigneur Pierre-André Dumas a eu lieu à la chapelle de l'Académie nationale de police avant la tenue des discours des différents officiels présents pour l’occasion dans la cour de l’institution. Une journée de célébration marquée par la volonté sans cesse renouvelée des policiers de continuer à protéger et servir les biens et les vies en Haïti et l’assurance de la part du président de la République, Jovenel Moïse, d’apporter tout son support à l’institution.

1995- 2017, 22 ans depuis que la Police nationale d’Haïti a été créée. 22 ans depuis que des hommes et des femmes, au péril de leur vie, s’acquittent de la lourde tâche de protéger et servir les biens en Haïti. Certains dans l’exercice de leurs fonctions y ont laissé leur vie, d’autres se retrouvent marqués à vie par des amputations, blessures et cicatrices profondes. A divers moments au cours de cette matinée de célébration, une minute de silence a été observée en souvenir de ces derniers, mais aussi en mémoire de ceux qui ont disparu à l’occasion du tremblement de terre du 12 janvier. 

Plusieurs officiels du gouvernement, dont le Premier ministre Jack Guy Lafontant, des ministres, des parlementaires, des hauts gradés de la PNH ainsi que des agents de différentes unités, des membres du corps diplomatique, des personnalités de la société civile et d’autres institutions, dont l’ordre des avocats de Port-au-Prince, l'OPC, ont suivi la messe célébrée à la chapelle par Mgr Pierre-André Dumas. «  Bienheureux êtes-vous officiers de police quand vous risquez votre vie pour protéger la dignité humaine, les vies et les biens. Bienheureux êtes-vous quand vous continuez à servir avec humilité et abnégation vos frères et sœurs de la patrie. Bienheureux êtes-vous quand dans les situations de malheur, de désastres naturels, de calamité, vous portez secours et vous vous dépassez avec honneur et respect  pour vos proches des populations victimes », a dit l’évêque célébrant, qui a une pensée bien spéciale pour ces policiers et policières qui accomplissent leur travail avec humanisme, intégrité et honnêteté tout en restant attachés aux valeurs de l’institution. « Chers policiers, chères policières, soyez fiers de ce que vous êtes i. Ne vous démobilisez surtout pas. Restez fidèle à l’avenir de votre institution. Continuez à faire la joie, la fierté et  le bonheur de notre peuple », a conclutMonseigneur Pierre-André Dumas dans son homélie.

Après la messe qui s’est tenue dans la chapelle de l’institution, les officiels et VIP ont pris place dans la cour sous l’esplanade aménagée pour l’occasion. Quelques agents de différentes unités et quelques musiciens de la fanfare de la Police nationale attendant, sous le soleil de plomb et la chaleur torride, le signal pour exécuter leur parade. Après l’arrivée longuement attendue du président de la République, Jovenel Moïse, et de la première dame, les discours des différents officiels ont débuté. 

Dans son discours, le commandant en chef de la PNH, Michel-Ange Gédéon, a fait un bilan de toutes les activités, changements et opérations menées par l’institution. La PNH est en plein dans l’ère du renforcement et de la consolidation des acquis, retient –on. Plusieurs décisions ont été prises en ce sens. La révision de la loi sur la PHN dont copie a déjà été déposée au Parlement, des mesures correctives, de capitalisation des ressources, de renforcement structurel et fonctionnel et de gestion stratégique en vue du renforcement de l’institution, la formation des cadres, dont certains sont partis étudier à l’étranger. « Policiers, policières, bonne fête.  La prudence est de mise.  La rue est à nous. Faisons notre travail avec sérieux et professionnalisme. Nou pap bay legen », a conclu le DG de la PNH appelant ses troupes à rester mobilisés malgré les dangers et la montée du banditisme.  

Le président Jovenel, dans ses propos de circonstance, a dit haut et fort: « la PNH a mon soutien le plus entier dans le cadre de son travail. Aucun effort ne sera ménagé s’agissant de la sécurité de la population  et du maintien de l’ordre dans le pays. Gardienne de la loi et sentinelle de la République doivent être protégées et respectées dans l’exercice de leur fonction. J’exhorte le haut commandement de la PNH à continuer à maintenir très haut le flambeau de l’institution.  Merci à toutes les policières, merci à tous les policiers, pour leur travail et les sacrifices consentis pour le bien-être de la société. Joyeux anniversaire à la PNH. Vive la démocratie, vive Haïti ». 

Une matinée de célébration qui s’est terminée par une remise de plaques d’Honneur et mérite à plusieurs agents de la PNH et un exercice de démonstration mettant en valeur le travail et la fonction de plusieurs unités au sein de la PNH.

Winnie Gabriel Duvil source le nouvelliste



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

-->
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0