Google+
Accueil | Nouvelles | Haiti | Carte de résidence US de Martelly : Les médiateurs en plein black-out

Carte de résidence US de Martelly : Les médiateurs en plein black-out

Taille de la police: Decrease font Enlarge font

La représentante du secteur Vodou au sein de Religions pour la paix, la mambo Euvonie Georges Auguste, a fait savoir mercredi que la plateforme œcuménique, qui a offert ses bons offices dans l’enquête sur la nationalité du chef de l’Etat, n’avait aucune information sur l’acheminement ou non à la commission sénatoriale chargée du dossier de la copie de la carte de résidence américaine de Michel Martelly.

Dans une interview à Radio Kiskeya, Mme Auguste n’a pas écarté l’éventualité que le document ou un accusé de réception de l’ambassade américaine, également sollicité, ait été fourni par d’autres voies à la commission.

Mais, Religions pour la paix n’avait encore reçu aucune notification en ce sens.

Interrogée sur la mission que s’était donnée la plateforme de remettre la carte de résidence aux commissaires, Euvonie Auguste affirme que le cabinet particulier de M. Martelly avait été touché de la demande des Sénateurs. Le message devait être transmis au chef de l’Etat pour les suites nécessaires.

Un intérêt manifeste est accordé à la résidence permanente aux Etats-Unis du Président qui l’aurait obtenue sous le nom de Michael Joseph Martelly.

La médiation des autorités religieuses avait permis à la commission sénatoriale d’avoir accès aux passeports du locataire du Palais National après plusieurs semaines d’opposition farouche de ce dernier à l’enquête visant à faire le jour sur sa présumée double nationalité américaine et italienne.

Malgré les déclarations de l’ambassadeur américain, Kenneth Merten, selon lesquelles le dirigeant haïtien n’aurait pas la nationalité américaine, le Sénat a décidé de poursuivre ses investigations et a révélé avoir découvert de graves irrégularités dans la majorité des passeports de l’ancien chanteur, au pouvoir depuis près d’un an. spp/Radio Kiskeya

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
3.00