Accueil | Nouvelles | Haiti | Dossier Jovenel Moïse, Fernand Robert Pardo entendu par le juge d'instruction

Dossier Jovenel Moïse, Fernand Robert Pardo entendu par le juge d'instruction

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image

Le président du conseil d’administration de la BNC, Fernand Robert Pardo, sera entendu vendredi par le juge d’instruction Breddy Fabien dans le cadre de l’enquête sur la possibilité que Jovenel Moïse ait fait du blanchiment à travers la manipulation des fonds qui n’ont rien à voir avec ses entreprises, conformément à la conclusion du rapport administratif de l’Unité centrale de renseignements financiers (UCREF), a appris le journal de sources judiciaires, le jeudi 19 janvier 2017. Entre-temps, la BNC, troisième banque d’Haïti, n’a pas réagi après que le directeur général de l’UCREF Sonel Jean-François, en conférence de presse, mercredi, a affirmé avoir reçu de la BNC le formulaire d’ouverture de compte 0340 000272 en dollars alors que les avocats de Jovenel Moïse, président élu, par exploit d’huissier, ont communiqué une attestation signée le 10 janvier 2017. 

L’attestation certifie que la BNC a « ouvert dans ses comptes, à Port-de-Paix, un compte d’épargne en gourdes # 0340 000 272 au nom de monsieur Jovenel Moïse ou madame Marie E. Martine dont la balance au 10 janvier 2017 est de 1, 773.50 htg ». Jovenel Moïse a souligné en 2016 que tous les chiffres du rapport de l'UCREF étaient bons, sauf la monnaie. Le compte est en gourdes, avait-il répété. Le journal a appris d’une source proche de la BNC que cette attestation est « authentique, correcte ». « Le devoir de confidentialité ne permet pas à la banque de donner des informations sur un client, autre que dans les circonstances définies par la loi », a expliqué cette source qui souligne aussi que l’attestation en question, « correcte », donnée à qui de droit, n’a pas été rendue publique par la BNC. « Il n’y a pas de manipulation mais peut-être une mauvaise interprétation des documents sur lesquels il y avait des informations », a soutenu cette source, interrogée sur l’authenticité ou non, les détails de la transmission du formulaire d’ouverture de compte transmis à l’UCREF, avec lettre de couverture, a soutenu Sonel Jean-François. Cette source proche de la BNC a aussi indiqué ne pas savoir si c’est la BNC qui a fait ou non la déclaration de soupçon contre Jovenel Moïse qui a donné lieu à l’ouverture de l’enquête en mai 2013. 

« La BNC ne peut pas donner une conférence de presse et contredire le directeur de l’UCREF. Il y a des choses que l’on ne peut pas régler sur la place publique pour ne pas affaiblir les institutions », a expliqué cette source très proche de la BNC qui n’en finit pas d’évoquer la confidentialité, le devoir de réserve imposable tant à la banque qu’à l’UCREF. Cette source, d’un autre côté, a indiqué que les banques, dans la lutte contre le blanchiment des avoirs, disposent de directions de conformité. Ces services sont outillés d’un logiciel permettant de déterminer des activités suspectes sur le compte d’un client. La direction de conformité, explique cette source, opère en toute indépendance par rapport au conseil d’administration. Pour le moment, il y a dans l’opinion beaucoup de gens perplexes, persuadés qu’il y a anguille sous roche dans cette affaire qui met sous les feux des projecteurs l’UCREF et la BNC. L’ordonnance du juge d’instruction Breddy Fabien éclairera peut-être l’opinion publique. En fin de soirée, le journal a appris que l’homme d’affaires Réginald Boulos devrait, lui aussi, répondre aux questions du juge d’instruction vendredi.

Roberson Alphonse source le nouvelliste



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
1.00