Accueil | Nouvelles | Haiti | Insécurité-Hopital Ofatma: 2 balles et 3 blessés par balles

Insécurité-Hopital Ofatma: 2 balles et 3 blessés par balles

Taille de la police: Decrease font Enlarge font

2 morts, dont un agent de sécurité de l’hôpital public Office d’assurance maladies du travail et maternité (Ofatma), 3 blessés (dont le portier de l’Ofatma, un autre fonctionnaire et un riverain) recevant actuellement des soins appropriés : tel est le bilan d’une attaque perpétrée, vers 3 :00 pm (20:00 gmt) par des individus armés non identifiés, dans le quartier dénommé Cité militaire.

Le bilan est confirmé à AlterPresse par Dr. Max Saint-Albin, directeur général de l’Ofatma, qui a subi « des dommages collatéraux » de l’attaque, laquelle s’apparenterait à « une guerre entre gangs dans la zone de Simon Pelé », un des quartiers de la municipalité Cité Soleil (au nord de la capitale).

Des interventions ont été faites rapidement sur les personnes blessées, signale l’Ofatma.

Jusque très tard dans la soirée du 13 février 2015, des agents de la police scientifique se trouvaient sur place pour recueillir des indices.

« Je suis choqué, attristé et révolté. Des personnes, qui s’évertuent à gagner leur vie, se retrouvent, brusquement, sous le feu d’armes de membres de gangs en conflit », déplore Dr. Saint-Albin, visiblement affecté.

Depuis plusieurs années, les cas de violences armées se multiplient dans le quartier de Cité militaire, notamment le quartier Simon Pelé, où des gangs rivaux s’affronteraient.

Aucune disposition institutionnelle n’est prise, à date, pour contrecarrer les forfaits de ces gangs, malgré les multiples rapports de presse transmis durant ces dernières années.

« Je suis contraint, malheureusement, de venir régulièrement à mon bureau à l’Ofatma. Mais, la situation est difficile »…, confie à AlterPresse Dr. Saint-Albin, comme pour lancer un appel de détresse, de secours et d’actions urgentes de prévention auprès des autorités judiciaires et policières.

L’agression armée, dans l’après-midi du 13 février 2015, a eu lieu devant le bureau administratif de l’hôpital public Ofatma, tient à préciser le directeur général de l’Ofatma.

Il s’agirait vraisemblablement d’une exécution : environ 12 douilles de balles auraient été retrouvées près du corps de l’une des personnes tuées, selon les informations disponibles.

Alter Presse



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
4.00