Accueil | Nouvelles | Haiti | Jovenel Moise maintient le cap sur le budget

Jovenel Moise maintient le cap sur le budget

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image

Les manifestations de ces derniers jours, quoique violentes, ne vont pas changer la position du chef de l’Etat concernant la publication de la loi de finances 2017-2018 déjà votée au Parlement. « Le président va publier le budget tel quel dans Le Moniteur », a annoncé Guichard Doré. Le puissant conseiller spécial du chef de l’Etat juge sans fondement les critiques portées contre le budget et reconnaît le droit à l’opposition politique de manifester, mais dans le respect de la loi.

Jovenel Moïse maintient le cap sur le budget. Il n’entend pas céder aux pressions de la rue.  Avant le début de l’exercice fiscal, c’est-à-dire avant le 1er octobre, la loi de finances sera publiée dans le journal officiel Le Moniteur et imposable à tous, a annoncé avec autorité et assurance Guichard Doré, conseiller spécial du chef de l’Etat. « On va publier le budget… », a-t-il soutenu.

« Pourquoi formuler des objections au budget 2017-2018 ? Pour faire des objections, il faudrait avoir des griefs contre le budget. Or, il se trouve que les critiques portées contre le budget sont sans fondement », a estimé le conseiller spécial de Jovenel Moïse. 

Selon lui, personne ne peut prouver que le budget de la République est déséquilibré et que les prévisions de recettes ne correspondent pas avec les dépenses. « Nous avons un budget en équilibre et voté au Parlement. La colonne des dépenses et celle des recettes sont équilibrées. Les sources de financement sont clairement identifiées… », a expliqué Guichard Doré.

S’agissant des critiques portées contre l’augmentation des taxes relatives au passeport, il a fait remarquer que des dispositions ont été prises à travers le monde pour sécuriser les documents de voyage et qu’Haïti imprime ses passeports en Allemagne à 70 dollars l’unité, ensuite il y a le transport…, a-t-il énuméré pour justifier l’augmentation des dites taxes dans le budget. 

Guichard Doré a condamné les violences qui ont émaillé la manifestation de mardi dernier. Tout en reconnaissant le droit légitime de la population de manifester pour faire entendre ses revendications, le conseiller spécial de Jovenel Moïse exige aussi le respect de la loi ainsi que des vies et des biens. Il a appelé les victimes à porter plainte contre x. Il revient donc à la police et à la justice, a-t-il dit, d’identifier les auteurs pour qu’ils puissent rendre compte de leurs actes.

M. Doré met la police et la justice sur les pistes des responsables des actes de violence dans la manifestation du mardi. Selon lui, au regard de l’article 4 du décret du 23 juillet 1987, les organisateurs des manifestations sont tenus responsables et doivent répondre civilement de tous les actes posés au cours de la manifestation.

Lors de la manifestation du mardi rien qu’à Port-au-Prince, quatre véhicules ont été incendiés et un nombre incalculable d’autres endommagés. Les manifestants en colère ont lancé des jets de pierre à l'endroit de l’ambassade du Canada, la Unibank, le supermarché Délimart, entre autres. 

Selon un nouveau calendrier publié mardi, l’ancien candidat à la présidence Jean-Charles Moïse, le principal initiateur de la manifestation violente de mardi dernier,  annonce quatre journées de manifestation les 20, 21, 22 et 23 septembre prochain pour continuer à faire pression sur le chef de l’Etat.

L'ex-sénateur prévoit qu’il y aura des manifestations à Pétion-Ville, devant le Parlement au Bicentenaire, devant le Palais national et à Pèlerin 5 devant la résidence privée du chef de l’Etat.

Robenson Geffrard source Le Nouvelliste



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

-->
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0