Accueil | Nouvelles | Haiti | Clarens Renois: Jovenel Moise doit créer sa propre personnalité et divorcer avec le passé

Clarens Renois: Jovenel Moise doit créer sa propre personnalité et divorcer avec le passé

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Clarens Renois

L’ancien candidat à la présidence Clarens Renois, leader du parti Union nationale pour l’intégrité et la réconciliation (UNIR), invite le président Jovenel Moïse à tendre la main à tous les acteurs, à travers le dialogue, en vue de bien diriger le pays. Il exhorte également le chef de l’Etat à construire sa propre personnalité, en se démarquant des mauvaises habitudes de gouvernance du passé.

Journaliste de carrière en Haïti, Clarens Renois, ancien candidat à la présidence, avait répondu à l’invitation du président Jovenel Moïse pour assister à la cérémonie de son investiture, le 7 février dernier. Il explique que sa présence a été un acte de gentillesse, mais surtout d’engagement de son parti politique, UNIR, qui, après avoir accepté la défaite de son leader aux élections, ne voyait pas d’inconvénients à participer à l’investiture, une fois qu’il aurait été invité. Intervenant vendredi soir à l’émission « Sa k ap kwit » sur Télé 20 présentée par le journaliste Robenson Geffrard, Clarens Renois estime que le président Jovenel Moïse n’a pas vraiment « tiré avantage » de la participation de certains anciens candidats à la présidence, et même des anciens présidents à la cérémonie. « C’était un bon exemple », pour M. Renois qui regrette que le protocole ne les avait non plus placés sous les projecteurs. 

Comme pour d’autres, le discours du président avait retenu l’attention de Clarens Renois, peu convaincu. « Pour moi, le discours du président était un peu froid », relate le leader du Parti UNIR qui a séquencé ledit discours à sa manière. D’abord, « le dialogue » qu’il estime important à engager auprès des acteurs sur la scène, les anciens concurrents et adversaires. Pour lui, dialoguer, outil indispensable, favorisera un climat de stabilisation et de pacification. Il servira à renforcer la démocratie. C’est un geste que le président doit faire, exhorte M. Renois qui note ensuite l’intention du président de garantir le « fonctionnement libre » de l’appareil judiciaire. « Nous devons prendre aux mots le président, qui promet de ne pas instrumentaliser la justice à des fins de persécutions politiques », recommande Clarens Renois, qui veut tenir compte de la volonté du président, qui croit en l’équilibre des pouvoirs. Bien qu’il pense, par ailleurs, que y a un peu improvisé; le dossier de l’agriculture, tout comme le tourisme, constitue une phase importante évoquée dans ses propos au Palais national.  

Quant à savoir comment Jovenel Moïse pourra se démarquer de la manière dont son prédécesseur, Michel J. Martelly, avait dirigé l’administration publique, notamment au travers de nombreuses dépenses effectuées à plusieurs niveaux, Clarens Renois souhaite que Jovenel Moïse puisse tirer des leçons du passé. « Il est nécessaire qu’il crée sa propre personnalité, en divorçant d’avec des pratiques du passé, des jouissances, de deux ou trois carnavals, de voyages inutiles… », conseille-t-il au président de la République. Il croit que Jovenel Moïse doit se faire une identité pour bien diriger le pays. L’exemple devra partir de la manière de procéder au choix du Premier ministre et des autres membres du gouvernement. 

Le président Jovenel Moïse va diriger un pays très fragile, où les conditions de vie sont difficiles,  reconnaît Clarens Renois. Il ne saura seul y faire face pendant son mandat.  D’où la nécessité d’engager le dialogue permanent avec tous, à en croire Clarens Renois, invité à l’émission « Sa k ap Kwit » sur la chaîne 20. Il a par ailleurs invité le président de se faire entourer des gens capables de dégager des points de vue critiques, adaptés à la réalité. Le leader de l’ UNIR espère enfin que Jovenel Moïse, en vue d’une meilleure gouvernance saine et transparente du pays, menera un train de vie humble et  trouvera la collaboration du Parlement, du secteur privé entre autres.

Worlgenson Noel source le nouvelliste



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0