Accueil | Nouvelles | Haiti | L'ULCC et l'OMRH en guerre contre la corruption dans l'administration publique

L'ULCC et l'OMRH en guerre contre la corruption dans l'administration publique

Taille de la police: Decrease font Enlarge font

Dans le cadre de la journée mondiale de lutte contre la corruption, l’unité de lutte contre la corruption (ULCC), de concert avec l’office de management et des ressources humaines (OMRH), a organisé le mercredi 9 décembre 2015, une séance de formation  autour de la Loi du 12 mars 2014 portant la prévention et la répression de la corruption. Environ une quarantaine de fonctionnaires cadres, chef des unîtes et services juridiques de l’administration publique et des représentants d’organismes déconcentrés ont pris part à cette séance de formation tenue à l’hôtel Montana, a constaté HPN.

Chaque 9 décembre, la planète entière commémore la journée internationale de lutte contre la corruption, une date instituée par l’organisation des nations unies (ONU) pour sensibiliser les Etats du monde et les individus en particuliers sur les malheurs de la corruption et l’urgente nécessité de combattre ce fléau, représentant un véritable obstacle au progrès durable de la planète.

Le directeur général de l’ULCC parle de l’engagement ferme de son institution pour participer à cette croisade assez difficile et périlleuse pour contrecarrer corrupteurs et corrompus à travers le pays.

Pour Rodiny Jean-Baptiste, la Prévention, l’Education et la Répression sont les trois axes principaux qui constituent encore l’épine dorsale de ses actions contre la corruption.

«En termes de prévention, l’ULCC a contribué au renforcement du cadre légal anti-corruption presqu’inexistant auparavant», informe t-il, signalant que les lois, initialement élaborées par les cadres de l’institution ont été adoptées par le parlement haïtien.

Il a cité en exemple la Loi du 12 février 2008 portant déclaration de patrimoine par certaines catégories de personnalités politiques, de fonctionnaires et autres agents publics ; ainsi que la récente Loi du 12 mars 2014 portant prévention et répression de la corruption.

Cette séance travail autour de la Loi portant la prévention et la répression de la corruption a déjà touché, par le passé plusieurs catégories de personnes, conformément au plan d’action découlant de la stratégie nationale de lutte contre la corruption, selon le coordonnateur  de l’OMRH Uder Antoine, dans ses propos de circonstance.

«Sapant l’Etat de droit et, entraînant du même coup la violation des droits humains, la corruption nuit gravement au développement  économique et social du pays. Facteur dominant qui fragilise davantage des Etats fragiles comme le nôtre, la corruption affaiblit ses systèmes d’éducation et de santé et contribue à la pauvreté», laisse entendre M. Antoine qui semble vouloir s’impliquer dans les actions de vulgarisation et de  sensibilisation à l’intention des agents de la fonction publique, des élus et toute autre personne ciblée par la mise en application de ladite Loi.

Evens PIERRE-LOUIS hpn



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0