Accueil | Nouvelles | Haiti | La Cran appelle les protagonistes à préférer l’intérêt national

La Cran appelle les protagonistes à préférer l’intérêt national

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image

La Cellule de réflexion et d’action nationale (Cran) souligne la nécessité pour toutes et pour tous, notamment les protagonistes politiques, de mettre l’intérêt national avant toutes autres considérations, dans une note transmise à AlterPresse.

Pour aller de l’avant, le pays ne peut plus continuer à évoluer avec « des débats stériles », qui divisent, soutient la Cran, qui plaide pour une démocratie réelle avec la participation de toute la population.

Les politiciens doivent se donner comme mission d’unir la population, assurer que toutes les citoyennes et tous les citoyens s’y retrouvent sans exclusion, élaborer une vision et créer de l’espoir dans l’avenir du pays, recommande-t-elle.

Les manifestations, les appels à la violence ainsi que les intimidations entre protagonistes politiques se sont multipliés, suite à la publication des résultats partiels de la présidentielle du 20 novembre 2016.

Des manifestations sont annoncées, par la plateforme politique Pitit Dessalines, les samedi 24 et jeudi 29 décembre 2016, en vue de ppersévérer dans les mouvements de protestation contre la publication de ces résultats préliminaires.

Entre-temps, les représentants des partis contestataires, présents depuis le mardi 20 décembre 2016, au Centre de tabulation des votes (Ctv), ont décidé de quitter les lieux, le jeudi 22 décembre 2016, en signe de protestation contre une décision du Bureau du contentieux électoral national (Bcen), les interdisant de toucher aux procès-verbaux et d’émettre leurs commentaires, lors de la vérification.

Suite aux délibérations du tribunal, présidé par la conseillère Josette Dorcelly, le Bcen a ordonné la vérification, au Ctv, d’un échantillon de 12% des procès-verbaux, soit au total 1,560 procès-verbaux de la présidentielle du 20 novembre 2016.

Les opérations de vérification, qui ont débuté très tard, en fin d’après-midi du mardi 20 décembre 2016, suite aux demandes du parti Fanmi lavalas, de la Ligue alternative pour le progrès et l’émancipation haïtienne (Lapeh) et de la plateforme Pitit Dessalines, se poursuivaient au Ctv, le jeudi 22 décembre 2016.

Le résultat des contestations, toujours en cours, est incertain, aux yeux de la Cran, qui appelle le Conseil électoral provisoire (Cep) en place à finaliser l’ensemble des élections, qui restent à réaliser.

« Il faut un gouvernement, à la tête du pays, qui met en œuvre un ensemble de politiques publiques, parce qu’une politique publique n’est pas un document. Il faut des services publics efficaces, qui nourrissent le sentiment, chez toutes et tous, qu’ils appartiennent à un pays, et qu’ils comptent ».

La Cran demande déjà, au nouveau président, qui serait issu des dernières élections, de convoquer les États généraux de la nation, en vue d’analyser, ensemble, le contexte national et de formuler des propositions sur ce qui doit être fait, pour rétablir la confiance auprès du peuple haïtien en proie au découragement.

La Cellule de réflexion et d’action nationale exhorte l’organisme électoral à développer la capacité de produire des listes électorales partielles correctes et les partis politiques à investir dans l’éducation civique de leurs membres.

Alter Presse



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

-->
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0