-->
Accueil | Nouvelles | Haiti | La police lutte contre les fraudes sur les réseaux téléphoniques

La police lutte contre les fraudes sur les réseaux téléphoniques

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image

La Police nationale d’Haïti (PNH) a procédé samedi dernier à la saisie de plusieurs appareils servant à pirater les réseaux téléphoniques. ces matériels évalués entre 60 000 à 70 000 dollars ont été localisés suite à une enquête menée par l’unité contre la fraude téléphonique à la rue Clervaux (Pétion-Ville), a appris Haïti Press Network.

"Après plusieurs plaintes déposées par les responsables des compagnies téléphoniques au CONATEL, le soulagement commence à venir  , a déclaré Gérard Laborde, directeur légal régulation et communication de Voilà. qui dit constater une diminution des plaintes.


Avec 2 appareils pouvant contenir 108 cartes SIM chacune, ce pirates pouvaient placer 216 appels téléphoniques internationaux simultanément. Ils avaient en leur possession  5 antennes outdoor, une génératrice, plusieurs inverters, 3 laptops, 2 desktops, un GPS et 8 camera de surveillance.

La police a trouvé sur les lieux près de 180 cartes de recharge de 100 gourdes des compagnies Voilà et Natcom, ainsi que 27 cartes SIM de la compagnie téléphonique Voilà.

"Les compagnies enregistrent un déficit estimé a12 millions de dollars par an, a fait savoir Jean Larrio Pierre, consultant juridique du Conatel. "Les taxes de ces appels pourraient permettre à 120 000 enfants d’aller à l’école dans le programme du Fonds National pour l’Education (FNE), a-t-il ajouté.

"La police continuera ses enquêtes pour enfin mettre la main sur les propriétaires de ces réseaux. Selon la constitution, ces bandits passeront 3 ans de prison ferme", a indiqué Jean Larrio Pierre.


Deruisseau Jim
deruisseaujim@gmail.com HPN

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
4.00