-->
Accueil | Nouvelles | Haiti | la Minustah en mission de sauvegarde du patrimoine

la Minustah en mission de sauvegarde du patrimoine

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Des soldats de la Minustah à l'œuvre pour préserver la cloche de la cathédrale de Port-au-Prince RFI/ Amélie Baron

Près de deux ans après le séisme qui a ravagé sa capitale, Haïti peine à se reconstruire. Les autorités manquent de moyens, notamment pour la préservation des sites historiques. Avec le support technique de la Minustah, une des cloches de la cathédrale de Port-au-Prince a pu être retirée des décombres pour être placée en lieu sûr.

Retirer de la cathédrale une cloche pesant une tonne et demi aura été une mission plus qu'inhabituelle pour les ingénieurs brésiliens. Les casques bleus de la Minustah ont travaillé de longues heures à plusieurs dizaines de mètres de hauteur sur la tour en partie détruite de la cathédrale.

Mais le lieutenant colonel Sernando sait toute l'importance de cette mission : « les soldats sont très fiers de remplir cette tâche, une tâche qui implique des risques mais c'est un travail dont les Haïtiens, qui sont très attachés à la religion, seront contents. C'est un symbole de l'histoire et de la culture des gens d'Haïti ».

Autour de la grue, les spectateurs sont nombreux. Une fois la cloche à terre, les Haïtiens la contemplent avec attention et fierté. Jocelin Gernisant est responsable à la cathédrale : « il ya des gens qui ne voient jamais la cloche de la cathédrale. Mais aujourd’hui, ils la voient, et ils sont contents. Il fallait la garder en lieu sûr et pour la surveiller pour que d’autres gens ne viennent pas la briser ».

Car le pillage des bâtiments historiques est incontrôlable. A quelques mètres de la cloche sauvegardée, des Haïtiens continuaient à détruire les murs et les piliers de la cathédrale pour en récupérer les structures de métal qu'ils vendront pour quelques dollars.

Amelie Baron

Source:RFI

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
5.00