-->
Accueil | Nouvelles | Haiti | La province doit prouver qu'elle peut faire grand et bien

La province doit prouver qu'elle peut faire grand et bien

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image

Le comité d'appui au carnaval des Cayes et le comité du carnaval des Cayes sont en train d'harmoniser leurs vues pour la pleine réussite de cet événement national historique : le transfert du carnaval national dans une ville de province.
« Tout va pour le mieux; installé la semaine dernière, le comité d'appui s'est déjà rendu deux fois aux Cayes et nous sommes satisfaits de la bonne marche des choses », a indiqué au Nouvelliste William Eliancin, président du comité d'appui.

« Nous avons pu faire la jonction avec ceux qui, depuis près d'un mois, travaillent aux Cayes. Nous sommes agréablement surpris de leurs réflexions et de l'avancée des travaux. Les deux comités ont mis en place un modus vivendi et nous nous épaulons pour que la ville des Cayes relève le défi de recevoir la République », s'enthousiasme Eliacin, Cayen lui-même.
C'est le comité mis en place aux Cayes qui a la conduite du carnaval sur le terrain. Déjà un parcours a été établi, des travaux d'assainissement sont en cours. Les édiles de la ville ont tracé des parcs de stationnement, identifié des points de regroupement pour ceux qui dormiront sous des tentes entre Gelée, Cavaillon et les Cayes même. Dans la ville et ses environs, on ne recense que 600 chambres d'hôtel et de pension chez l'habitant.
« Le gros défi sera le gîte et le couvert. Des équipements et des provisions devront venir de la capitale, reconnaît Eliacin, conscient que tout un chacun à une place dans le processus.
L'Ed'h a déjà rehaussé les pilonnes électriques pour faciliter le va et vient des chars. La région Sud, après un concours, présentera trois chars musicaux qui vont s'adjoindre à onze autres de la capitale et de la diaspora. Vingt-cinq reines, des jeunes filles du Sud, choisies après une compétition, animeront onze chars allégoriques présentés par les secteurs privé et public. Les chars seront précédés d'un défilé de deux mille figurants et de bandes à pied venus d'un peu partout, comme pour le grand carnaval de Port-au-Prince, prévoient les organisateurs.
La grande différence viendra du fait que les chars et les 200 stands prévus pour l'occasion seront réalisés par l'Etat sur des modèles standards. « Tous les orchestres auront des chars musicaux de même dimension, avec une capacité sonore égal. Ce n'est pas une guerre de décibel qui se prépare, mais un cortège harmonieux. Tous les orchestres toucheront un cachet égale », annonce aussi le président du comité d'appui.
« Les matériaux seront achetés aux Cayes, la main-d'oeuvre sera recrutée dans la région; couturières, artisans, peintres et autres seront au travail », espère Eliacin.
« Le carnaval aux Cayes est un beau défi. Tout le monde doit aider à faire de cette première une réussite. Ce sera bon pour le Sud, mais aussi pour les autres régions. La province doit prouver qu'elle peut faire grand et bien ».

Seule inquiétude pour le moment, pas une gourde n'a encore été décaissée par l'administration centrale.

"Tout se fait à crédit" a déclaré dans la presse le délégué départemental du Sud Gabriel Fortuné.

Site web du Carnaval National http://carnavalnationallescayes.ht

Source: Le Nouvelliste

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0