Google+
Accueil | Nouvelles | Haiti | Laurent et Petra ensemble

Laurent et Petra ensemble

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image

Laurent Lamothe n'est pas seulement un homme d'Etat. C'est aussi un homme. Même si ses journées se déroulent en compagnie de politiciens, depuis quelques mois, il partage son lit avec une diplomate pleine de charme: Petra Nemcova. La Superbe mannequin tchèque, ambassadeur de bonne volonté pour Haïti depuis novembre 2012 a désormais deux nouvelles adresses. Le coeur du PM et sa maison à Turgeau.

Dans le bureau du rédacteur en chef du Nouvelliste ce jeudi matin, Laurent Lamothe est clean and fresh. « Fèk dekachte », comme dit ma jeune collègue Daphney. Guayabelle blanche liserée rouge, boutons de manchettes argent, montre sport noire, le PM ne laisse aucun doute sur ses bons goûts. Même sa taille moyenne ne refroidit pas les ardeurs. Appuyé sur le bureau, voix grave, il s'exprime en pesant sur ses mots. N'hésite sur aucun point.
Il y a deux ans, Petra et Laurent se rencontrent lors d'une soirée. Leurs chemins se recroisent ensuite grâce à leur travail respectif et l'amour du mannequin pour Haïti. L'année dernière, le président Martelly et Laurent Lamothe décernent à la jeune femme le titre d'Ambassadeur honorifique pour Haïti. Depuis, Petra revient plus souvent au pays, et le PM et elle apprennent à se connaître. En janvier 2013, ils scellent leur union. Ce n'est que jeudi dernier, à l'hôtel Royal Oasis, lors de la soirée de gala du sommet des États de la Caraïbes, que le Premier ministre se fait accompagner de sa belle. Pour la première fois, le pays le verra une femme à son bras... même s'il oublie de réserver une chaise pour son amie de coeur. L'étourderie fait rire, mais officialise la liaison entre le mannequin et le Premier Ministre d'Haïti en présence d'un parterre de chefs d' Etat et de Premier Ministre de toute la région.
Petra Nemcova, pour revenir à la petite amie du PM, a 34 ans. Blonde aux yeux de biche, 1,80 mètre pour 118 livres, la jeune femme est aperçue en Haïti pour la première fois en 2007, à Musique en Folie, avec son ami de l'époque, notre superstar internationale, Wyclef Jean. Elle revient ensuite au pays l'année suivante pour sa fondation « Happy Hearts » toujours avec ce dernier. Dévouée à la cause des enfants, le mannequin est considéré par la presse comme une philanthrope. En décembre 2004, elle était devenue célèbre après s'être accrochée pendant plus de huit heures à un arbre pour échapper aux vagues du tsunami en Thaïlande. Elle s'était aussi blessée gravement à la hanche pendant la catastrophe.
Entre réunions politiques et rencontres officielles, Laurent Lamothe n'oublie pas qu'il est père de deux fillettes. Linka et Lara, respectivement âgées de 6 et 4 ans. Ses premiers mots sont pour ses princesses quand il se réveille le matin. «  Elles vivent à Miami. Je les appelle au téléphone dès mon réveil pour leur souhaiter une bonne journée avant qu'elles n'aillent à l'école. C'est la première chose que je fais le matin ! »  À leur mention, son sourire s'attendrit et son regard s'adoucit.
 Les heures de sommeil du PM ne sont pas nombreuses : faire avancer le pays est son plus grand devoir. L'ancien champion de tennis qui a porté haut les couleurs d' Haïti sur les courts du monde entier, a gardé de bonnes habitudes de vie. « Ma journée commence tôt. Je fais une demi-heure de sport chaque jour avec un coach - on comprend pourquoi il est aussi bien bâti - ; je rencontre ensuite mon cabinet particulier pour planifier les réunions de la journée. Dès 7 heures et demie, je suis déjà sur la balle. Cela ne s'arrête que vers 3 heures du matin, après les rencontres, visites et réceptions diverses ».
Le Premier Ministre, fanatique et sponsor de Sweet Micky, a-t-il encore le temps d'écouter de la musique ? « Oui » , répond-t-il sans hésiter. « Ce matin encore, dans ma voiture, j'ai découvert un nouveau morceau de Zenglen sur son dernier album », avoue-t-il.
En attendant, Petra Nemcova n'a encore pipé mot au sujet de sa love story. Mais on croit sur parole les déclarations du Premier ministre. Et qui sait, comme l'Angleterre a Kate et William, nous aurons peut-être, grâce aux deux tourtereaux, notre propre conte de fées sous les tropiques.

Gaelle Alexis Ticket Magazine

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
2.50