Accueil | Nouvelles | Haiti | Le moringa, entre les opportunités et les contraintes

Le moringa, entre les opportunités et les contraintes

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image

Chargé de procéder à l’analyse des potentialités de l’exploitation du moringa dans le pays, Agroconsult Haïti a remis le rapport final de cette étude. Il met en exergue les opportunités et les contraintes liées à cette filière.

Cultivé un peu partout dans le pays, le moringa, sur recommandation des spécialistes du ministère de la Santé publique et de la Population (MSPP) et du ministère de l’Agriculture, des Ressources naturelles et du Développement rural (MARNDR), est en promotion depuis quelques années. À cause de ses vertus, il est considéré comme un produit capable d’aider dans la lutte contre la malnutrition. 

De multiples opportunités se présentent dans la filière moringa. « Il y a possibilité de planter le moringa sur une très large gamme de sol dans différentes zones agro-écologiques et microclimats. C’est une plante qui résiste à la sécheresse. Il existe aussi  des possibilités d’avoir des feuilles et des grains du moringa tout au long de l’année et de créer un nombre d’emplois importants en développant cette filière », lit-on dans le rapport.  

En outre, le moringa pourrait contribuer à la sécurité alimentaire et nutritionnelle des familles, à la protection de l’environnement et à la génération de revenus pour les producteurs, entrepreneurs commerçants et à l’apport de devises pour le pays via son exportation. C’est un produit qui contribue également au développement de l’élevage.  

Le moringa, c’est aussi un marché en pleine expansion dans le pays et en pleine croissance en Amérique du Nord et en Europe. Le moringa a d’autres atouts importants, selon cette étude réalisée, sur la demande du ministère de l’Agriculture, par Agroconsult et financée par la Banque de la République d’Haïti (BRH). 

Plusieurs contraintes, liées à l’élaboration de politique globale, à la production et à l’environnement, sont identifiées dans la filière moringa. « Il y a l’absence d’une politique spécifique portant sur le moringa. Ce manquement constitue un frein à son développement », souligne le rapport final de cette étude.  

Le rapport a aussi mis l’accent sur d’autres contraintes relatives à la transformation et à la commercialisation du moringa. « Un pullulement d’unités de transformation de type artisanal a été observé.  Ces unités sont caractérisées par une faible productivité. Elles sont aussi privées d’une économie d’échelle et pourvues de nombreuses lacunes sur le plan sanitaire », souligne le rapport. 

 En ce qui concerne la commercialisation, l’étude mentionne l’absence de prix incitatifs à la production du moringa. « Les prix ne sont pas suffisamment intéressants pour stimuler les producteurs », révèle l’étude. L’absence de contrôle de qualité des produits constitue une autre contrainte pour la filière moringa.  

La disponibilité et la maîtrise de l’eau, les mauvaises conditions des sols, la compétition avec les mauvaises herbes, la faible disponibilité des semences, les maladies et les prédateurs, les coûts de production relativement élevés, l’élevage libre, les faibles rendements, le manque évident d’entreprises spécialisées représentent, entre autres, les contraintes au développement de la filière moringa.   

 Le moringa est une plante à croissance rapide qui peut atteindre jusqu’à 15 mètres de haut. Toutes ses parties sont susceptibles de valorisation puisqu’elles ont des propriétés particulières. 

Gérard Junior Jeanty source Le Nouvelliste


Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0