-->
Accueil | Nouvelles | Haiti | Le centre pilote de conditionnement de fruits et légumes de Kenscoff imauguré

Le centre pilote de conditionnement de fruits et légumes de Kenscoff imauguré

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image

Le Ministère du Commerce et de l’Industrie a inauguré samedi le centre pilote de conditionnement de fruits et légumes de Kenscoff, en partenariat avec l’Association Afè Nèg Combite de la zone dans le cadre du « Projet d’appui à la commercialisation de produits fragiles et périssables ». Cette cérémonie a eu lieu en présence du président de la République, Michel Joseph Martelly, du ministre du commerce et de l’industrie (MCI), Wilson Laleau et d’autres personnalités.

Ce centre pilote de conditionnement de fruits et de légumes a été réalisé dans le but d’apporter l’ingénierie ainsi que les ressources humaines et l’assistance financière nécessaires aux habitants de cette zone.

« Ce projet se répandra dans tout le pays, car je veux le progrès pour Haïti et je travaille dans ce sens afin de tirer tout le monde de la misère. Je recherche les moyens nécessaires afin que tous les jeunes aient accès à une formation qui leur soit utile », a déclaré le Président de la République, Michel J. Martelly.

Le Ministre du Commerce et de l’Industrie, M. Wilson Laleau, a rappelé l’importance des normes que doivent respecter les fruits et légumes afin d’être écoulés de façon optimale non seulement sur le marché haïtien, mais aussi sur le marché caribéen et à l’international. Il a par ailleurs insisté sur le rôle majeur que joue le Ministère du Commerce et de l’Industrie dans la mise en place de normes, standards et d’un label de qualité pour les produits et services haïtiens, à travers le Bureau Haïtien de Normalisation et le Laboratoire de Métrologie.

«  Avec plus de 70% de la population de Kenscoff vivant de l’agriculture, il était logique de faire de ce centre un pôle d’expérimentation qui permettra de pallier les obstacles rencontrés par les petits planteurs », a ajouté le ministre Laleau.

Le Gouvernement haïtien compte contribuer durablement à la normalisation des procédures de traitement, de conditionnement et de commercialisation de produits fragiles et périssables afin d’améliorer significativement le pouvoir d’achat des petits planteurs.

 

Esther Versière

HPN

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0