Google+
Accueil | Nouvelles | Haiti | Laurent Lamothe appelé à chercher lui-même une majorité au Parlement

Laurent Lamothe appelé à chercher lui-même une majorité au Parlement

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image

Le  sénateur John Joël Joseph (ouest) a appelé jeudi le premier ministre désigné, Laurent Lamothe, à chercher lui-même à dégager une majorité au Parlement dans la perspective de sa ratification, arguant que le chef de l’Etat n’est pas en mesure de la lui garantir.
 
Le parlementaire a expliqué que le président Michel Joseph Martelly entretient des relations conflictuelles avec le parlement dont il refuse de reconnaitre l’autorité et n’a pas cherché à bénéficier de la confiance.
 
Il a donc dit voir mal Michel Martelly dans la peau d’un chef d’Etat cherchant à dégager une majorité au Sénat pour un premier ministre. 
 
John Joël Joseph a informé qu’actuellement plusieurs sénateurs issus de formations politiques différentes dont l’OPL (Organisation du Peuple en Lutte), l’Alternatie et Inite sont en discussion en vue de la mise sur pied d’un bloc dont la mission ne consistera pas uniquement à ratifier ou à rejeter le choix d’un quelconque premier ministre.
 
Ce bloc devrait être constitué pour permettre aux parlementaires d’avoir un espace pour débattre  de questions relatives aux difficultés auxquelles le pays face actuellement, a-t-il dit, rappelant que les divisions ne mèneront nulle part.
 
Le sénateur Francisco De la Cruz a confirmé  les démarches en cours pour la constitution d'une nouvelle majorité au Sénat.
 
Ce ne sera pas une majorité constituée dans la perspective de la ratification du premier ministre désigné mais nous voulons débattre des grands dossiers de l’Etat, a affirmé Francisco De la Cruz qui estime qu’il y a actuellement une urgence  d'avoir un nouveau gouvernement.
 
Il estime que la différence de tendances ne sera pas un obstacle à la constitution de ce bloc au contraire, ces différences sont en soi, une bonne chose, a-t-il dit.
 
Pour sa part, le député Guy Gérard Georges, appelle le premier ministre désigné à bien mener les négociations avec les différents blocs politiques en utilisant entre autres, ses connaissances du terrain acquises après plus de 8 mois au sein du gouvernement.
 
L’élu de Chantal/Torbeck dit croire que les négociations en politique ne devraient pas avoir au départ une connotation péjorative. Les négociations positives sont une obligation mais elles ne devrait pas avoir comme finalité le partage du « Gâteau ».
 
Le responsable du Conseil Haïtien des Acteurs Non Etatiques (Conhane), Edouard Paultre conseille au premier ministre désigné de dialoguer avec les dirigeants des différents partis politiques représentés au parlement en vue de faciliter sa ratification.
 
Il estime cependant que la commission d’enquête sur la nationalité devrait  remettre son rapport autour de la nationalité de l’actuel ministre des affaires étrangères et premier ministre désigné.
 
Les conclusions de la commission sur la nationalité de Laurent Salvador Lamothe, doivent être présentées avant même la tenue de la séance de ratification, a fait savoir M. Paultre.

AHP

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0