Accueil | Nouvelles | Haiti | Senat/Anticorruption:Les accusations de Youri Latortue

Senat/Anticorruption:Les accusations de Youri Latortue

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Youri Latortue

Haïti est à l’heure des grands déballages sur l’utilisation et la gestion des fonds PetroCaribe. Le sénateur Youri Latortue, qui avait présidé  dans un premier temps la Commission Éthique et Anticorruption du Sénat, révèle cette semaine sur Radio Scoop FM et Magik 9 que Klaus Eberwein, ancien directeur de FAES, lui avait fait des révélations « extrêmement importantes ». Par ailleurs, le sénateur de l'Artibonite a aussi déclaré que « tous les projets réalisés en Haïti ont au moins 40 à 50% de corruption… » 

« Il faut aujourd’hui mener des enquêtes pour stopper cette situation et punir les coupables. Sinon, Haïti est un pays foutu ! », a fulminé le sénateur Youri Latortue, président du Sénat. Ancien président de la commission Ethique et Anticorruption au grand Corps, le parlementaire estime avoir fait un bon travail mais boycotté par des secteurs puissants, dont 13 de ses collègues au Sénat. Youri Latortue s’est gardé de citer leurs noms parce qu’il est le président du Sénat aujourd’hui. Mais l’on se rappelle qu’à cette époque, la Chambre haute était divisée en deux groupes : ceux qui supportaient l’ex-président Jocelerme Privert et ceux qui supportaient l’opposition dirigée par un certain Youri Latortue.

Le puissant sénateur de l’Artibonite a révélé que, pendant la séance sur le rapport de son enquête, un ancien Premier ministre, dont il s’est gardé de citer le nom, a joué de son influence auprès d’un groupe de sénateurs pour tenter d'infirmer le quorum en cherchant à pousser trois sénateurs à quitter la salle. Le parlementaire dit avoir vu le message SMS dans lequel ce Premier ministre avait demandé aux sénateurs d’abandonner la salle de séance. « C’est une affaire de gros sous et, même dans la presse, des gens ont été soudoyés pour dénigrer le rapport et j’ai des preuves flagrantes…», accuse le président du Sénat. 

Il a fait savoir qu’à la fin de son travail, les sénateurs l'avaient félicité pour l’enquête et la qualité de sa réalisation. Cependant, il déplore que ses collègues n’aient pas voté le document. Selon le parlementaire, il y avait beaucoup de pressions sur les sénateurs émanant du groupe de l’ex-président René Préval, entre autres.  Il déplore aussi le fait que le Sénat n’avait pas supporté son travail.  Le parlementaire dit avoir fait beaucoup d’ennemis quand il était à la tête de la commission.

Les révélations de Klaus Eberwein 

Directeur général du Fonds d’assistance économique et sociale pendant environ trois ans, Klaus Eberwein avait fait de graves révélations à Youri Latortue, président à ce moment-là de la commission d’enquête sénatoriale sur l’utilisation des fonds PetroCaribe. Eberwein gérait les programmes sociaux-phares de l’administration Martelly-Lamothe comme « Ti manman cheri, Ede pèp, Kore etidyan », entre autres. 

Youri Latortue souligne avoir auditionné Klaus Eberwein, retrouvé mort mercredi dans une chambre d’hôtel à Miami et qui s’est suicidé d’une balle à la tête, selon Veronica Lamar de l’équipe médicolégale de Miami Dade. « Beaucoup de choses ont été dites, mais je ne peux pas les rapporter à la radio. Il avait dit des choses extrêmement importantes et je suis prêt à les partager avec la commission Éthique en Anticorruption si elle me le demande… », indique le sénateur. 

Le parlementaire révèle sur Radio Magik 9 que le FAES qui gérait beaucoup de programmes sociaux, ne disposait pas de documents au moment de l’audition de Klaus Eberwein. Il ne se rappelle pas tous les transferts de fonds reçus par le FAES dans le cadre de PetroCaribe. Cependant, il se souvient en particulier de deux transferts, un de 27 millions et un autre de 30 millions de dollars entre 2012 et 2015. Le sénateur dit n’avoir trouvé aucun document approprié sur l’utilisation de ces fonds. « J’avais transféré le dossier à l’ULCC et demandé l’ouverture d’une enquête spéciale », affirme-t-il. 

Aujourd’hui, c’est le sénateur Évalière Beauplan qui préside la commission Éthique et Anticorruption. Youri Latortue dit avoir remis au sénateur Beauplan un document bien détaillé de 12 000 pages sur son enquête. 

Toutefois, le sénateur de l’Artibonite reconnaît n’avoir pas assez approfondi son enquête sur la commercialisation des produits pétroliers au niveau de BMPAD. Youri Latortue avoue n'avoir pas bien maitrisé le sujet. Le BMPAD, avance-t-il, gère plus de 500 millions de dollars rien que pour le carburant. Le sénateur compte sur Évalière Beauplan pour faire jaillir la lumière à ce niveau.

En revanche, il fait remarquer à son collègue que l’enquête sénatoriale est publique, les auditions se font en présence des journalistes, contrairement à la méthodologie utilisée par Évalière Beauplan. La commission doit enquêter non seulement sur les administrations Préval et Martelly, mais aussi sur l’administration Privert, demande-t-il.

Le 10 août 2017, la commission devra remettre son rapport à l’assemblée des sénateurs et le dossier sera ensuite acheminé à la justice, annonce le président du Sénat. « Après l’enquête législative viendra l’enquête judiciaire et il  y aura la saisine d’un juge d’instruction. Il faut qu’il y ait au pays une habitude de reddition de comptes », martèle Youri Latortue. 

Robenson Geffrard source Le Nouvelliste



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

-->
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0