Accueil | Nouvelles | Haiti | Parlement: Les clivages se précisent

Parlement: Les clivages se précisent

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Parlement

Une semaine après son investiture, le président Jovenel Moïse n’a toujours pas désigné son Premier ministre. Les consultations avec les présidents des deux chambres sont dans les limbes. « On attend le président de la République avec son équipe», presse Willer Jean, député membre du bloc majoritaire APH. Le président leur avait donné la garantie qu’il allait désigner son Premier ministre au lendemain même de son investiture. Nous avons tout fait pour prouver au pays que nous voulions collaborer avec le président, dit-il. 

Le député de Croix-des-Bouquets refuse de faire des commentaires sur les noms qui sont en train d’être cités dans la presse. Il mise plutôt sur des critères. «Le Premier ministre désigné doit être un rassembleur, quelqu’un qui est à même d’apporter le changement. Il doit être accepté par la communauté  internationale et la communauté nationale et doit pouvoir faire le pont avec le Parlement et le secteur privé des affaires», précise Willer Jean précisant qu’aujourd’hui, ce qui importe, ce n’est pas d’être confortable avec une personne en particulier, mais c’est de rechercher le bien-être de la population.  

 « J’ai des réserves sur le nom de Cholzer Chancy, a lâché le sénateur Jean Hervé Fourcand introduisant le nom de Jean Henry Céant sur la liste des premiers ministrables. Le sénateur du Sud n’a pas encore fini de digérer l’épisode Jocelerme Privert qui, selon lui, a été une «mauvaise expérience». « Je n’aimerais pas qu’un collègue aille occuper un poste au niveau de l’exécutif», a-t-il dit sur cette base. Jean Fourcand estime aussi qu’avec Cholzer Chancy, le pouvoir«serait trop concentré vers le Nord». Il pense que cela pourrait causer des préjudices aux autres régions qui ne «trouveront rien». Si le choix de Jovenel Moïse porte sur l’élu d’Ennery, le sénateur Fourcand prévient qu’il y a de fortes chances qu’il ne puisse réussir l’étape du Sénat.

Sans vouloir rentrer dans les détails, le sénateur se prononce contre le choix de l’homme d’affaires Olivier Barreau. En ce qui concerne Jean-Gabriel Fortuné, par contre, il n’y voit aucun inconvénient. Mais il ne croit pas cependant que le maire de la ville des Cayes trouvera la bénédiction des parlementaires à cause de son caractère. « On peut ne pas lui donner la chance parce qu’il est comme moi direct. Beaucoup savent qu’ils n’auront plus certains avantages et qu’ils ne pourront plus faire du désordre», reproche-t-il. Jean Hervé Fourcand souhaite que le Premier ministre soit «neutre» de manière à permettre au président «d’honorer ses promesses». Ce Premier ministre ne devrait avoir de redevances envers quiconque ni avoir son propre programme politique, selon le sénateur. 

« Ces calculs qui se font n’ont rien à voir avec le véritable changement attendu ni à la bonne gouvernance», juge le député Bossé Jean-Robert, qui se dit très préoccupé par l’attitude des parlementaires à participer dans la formation du gouvernement. Un choix qui, selon lui, ne sera pas sans conséquence sur le fonctionnement du Parlement. « On n’aura pas le privilège d’avoir un Parlement qui contrôle le pouvoir exécutif.  Se pral yon pwason kraze nan bouyon. Ça va faire l’affaire de l’exécutif qui aura les mains libres pour faire tout ce qu’il veut», prévient ce dissident de l’APH. Il présume aussi que «les négociations en vue d’aboutir à la désignation d’un Premier ministre pourront finir par démanteler les blocs politiques et surtout le bloc majoritaire, qui n’est pas fondé sur une base idéologique». 

Jean Robert Bossé pointe du doigt l’homme d’affaires Réginald Boulos qui supporte le président Jovenel Moïse et qui, selon lui, serait prêt à faire passer à coup d'argent n’importe quel candidat de son choix au poste de Premier ministre, quitte à diviser les députés.

Danio Darius source le nouvelliste



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 712.432.7000 712.432.9945 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
4.00