Accueil | Nouvelles | Haiti | Moïse Jean-Charles minimise la révocation de son visa américain

Moïse Jean-Charles minimise la révocation de son visa américain

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image

La pratique d'annulation de visa a-t-elle repris? Personne à l'ambassade américaine à Port-au-Prince ne le confirme parce que la politique officielle des USA est de ne pas parler autour du statut des visas. Mais Moïse Jean-Charles, lui, en a parlé au journal. Il serait la première victime de la saison 2016.

« Oui, je confirme que mon visa américain a été révoqué par le consulat américain ce mercredi », a fait savoir au Nouvelliste Moïse Jean-Charles, candidat à la présidence qui conteste les résultats des élections donnant Jovenel Moïse gagnant dès le premier tour. « Comme je l’ai toujours dit, un visa est une courtoisie, le pays qui vous l’octroie peut le reprendre à n’importe quel moment », a-t-il dit au journal, soulignant qu’il ne compte pas faire plus de déclarations sur le dossier. 

Toutefois, Le Nouvelliste a appris d’une source proche du candidat à la présidence de la plateforme Pitit Dessalines que ce dernier a été invité mercredi au consulat américain là où on lui aurait fait savoir que son visa a été révoqué. Cependant, ni Moïse Jean-Charles ni son proche n’ont voulu donner les raisons qui ont poussé les autorités américaines à révoquer le visa du candidat. 

Comme la plupart des Haïtiens détenteurs d’un visa, le visa américain de Moïse Jean-Charles se trouvait sur un passeport expiré agrafé à un autre passeport plus récent, avons-nous appris. 

Il faut souligner que dans ses mouvements de protestation contre les résultats préliminaires de la présidentielle, le leader de Pitit Dessalines avait annoncé toute une série de manifestations de rue dont quelques-uns devant les locaux de l’ambassade américaine à Tabarre. 

Le candidat à la présidence fait partie des trois candidats (Jude Célestin, Maryse Narcisse et Moïse Jean-Charles) à contester les résultats de la présidentielle. Actuellement, les contestations sont au Bureau du contentieux électoral national (BCEN) qui, dans une décision d’avant dire droit lundi, s’est transporté au Centre de tabulation des votes pour procéder à la vérification de 12% des procès-verbaux de la présidentielle du 20 novembre. 

Il faut rappeler que lors de la présidentielle de 2011, l’ambassade américaine avait déjà révoqué ou menacé de révoquer les visas de plusieurs proches du président René Préval. 

Robenson Geffrard source le nouvelliste



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

-->
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
5.00