Accueil | Nouvelles | Haiti | Privert dit avoir hérité d’une administration endettée

Privert dit avoir hérité d’une administration endettée

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Le Journaliste Garry Pierre Paul Charles et le President Provisoire Jocelerme Privert

A environ six jours des élections présidentielles et sénatoriales prévues prévu pour le 20 novembre 2016, le président provisoire Jocelerme Privert, a fait le point ce lundi sur plusieurs dossiers nationaux importants, dont l’endettement de l’administration publique après le départ du président. Jocelerme Privert revient sur le début de son administration.

Les près de deux milliards de dollars américains du PetroCaribe dépensés sous l'administration de Martelly n’ont pas permis à cette administration de s’acquitter de ses dettes avant son départ. Le président de la République, Jocelerme Privert, dans une longue interview accordée à Radio Scoop FM, dit avoir hérité d’une administration publique endettée. « Nous avons trouvé une dette de 89 millions de dollars envers le Venezuela », a déclaré le Chef de l’État, précisant qu’il ne s’agit pas de la dette contractée par Haïti sur la durée de 25 ans. Le président a souligné qu’il s’agit de l’argent qu’on devrait verser à ce pays dans le cadre de PetroCaribe.

Pire encore, Jocelerme Privert dit avoir trouvé une dette de 127 millions de dollars américains pour diverses firmes qui ont contracté avec l’État. « Même sur les bâtiments du ministère de l’Intérieur et des Collectivités territoriales qui a été inauguré par le président Martelly et du ministère du Commerce et de l’Industrie achevé à 95%, l’État a une dette de 5 millions de dollars envers la firme OECC », a expliqué Jocelerme Privert pour montrer l’héritage de son administration. « Nous sommes submergé de dettes », a-t-il fait savoir, indiquant que, cette semaine encore, le gouvernement vient d’être informé de nouvelles dettes. Le chef de l’État a reconnu que l’État a l’obligation de s’acquitter de ses dettes. 

Malgré cette situation qu'il a qualifiée de désastreuse, Jocelerme Privert dit toutefois que l’État a pris les engagements d’organiser les élections présidentielle, législatives et locales avec l'argent du trésor public. Le chef de l’État a confirmé qu’il y aura des élections le dimanche 20 novembre prochain. « L’État a déjà débloqué 25 millions de dollars américains dans le cadre de ses élections », a précisé l’ancien sénateur des Nippes. Pour arriver à financer les élections sans l'aide des pays étrangers, M. Privert dit que son administration était obligée de prendre des dispositions drastiques pour limiter les dépenses de l’État. « C’est ainsi que nous arrivons à assumer nos engagements dans le processus électoral », a fait savoir le chef de l'État.

 Carlin Michel source le nouvelliste



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

-->
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0