Accueil | Nouvelles | Haiti | Recommandations et conseils de Privert au prochain président de la République

Recommandations et conseils de Privert au prochain président de la République

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Jocelerme Privert

Le Conseil électoral vient de reporter les résultats définitifs de la présidentielle au le 3 janvier 2017. Au moment de cette interview au palais national, mardi, avec le président Jocelerme Privert, les résultats étaient attendus pour ce jeudi 29 décembre. C’est dans ce contexte que le président sortant a fait les recommandations suivantes à son successeur et partagé ses principales leçons apprises à la tête du pays… 

« La principale leçon : Haïti comme pays doit pouvoir compter sur ses propres moyens. Le gouvernement qui va diriger ce pays doit apprendre à compter sur ses propres moyens. Quand on apprend à compter sur ses propres moyens, on privilégie les dépenses qui sont essentielles et non les dépenses farfelues », exhorte le chef de l’Etat. 

Pendant ces huit derniers mois, de février à septembre, ajoute-t-il, le gouvernement haïtien a été privé de toutes formes d’assistance financière directe. « Aucun centime de nos partenaires internationaux n’était disponible. C’est finalement à la fin du mois de septembre, quand nos actions commençaient à être appréciées par nos principaux partenaires qui ont compris que notre ambition n’était pas de rester au pouvoir à tout prix, que notre projet, notre objectif c’était de permettre à Haïti de retourner sur la voie de la stabilité en passant par des élections honnêtes, crédibles, démocratique, transparentes, accessibles et impartiales, et que la façon dont nous avons géré les finances publiques n’a pas entraîné de grande instabilité macroéconomique dans le pays, que les partenaires ont accepté de retourner à la table. Le premier : l’Union européenne. » 

L’UE, avance M. Privert, a décaissé à la fin du mois de septembre 25 millions de dollars de support budgétaire. Cet apport était attendu depuis février. La Banque mondiale a repris ses relations avec Haïti. Le Fonds monétaire a repris ses relations avec nous. Le ministre Bastien a signé, il y a peut-être quelques jours, un accord de 30 millions de dollars avec la Banque mondiale pour le programme d’éducation pour tous. La BID a repris ses négociations avec Haïti. L’ambassadeur américain, au nom du gouvernement américain, a annoncé le décaissement de près de 81 millions de dollars. Tout cela est comme une récompense après les sacrifices que nous avons consentis, énumère-t-il. « Si on n’avait pas fait tous ces sacrifices aujourd’hui, on ne serait pas en train de cueillir tous ces lauriers, se félicite le président provisoire. « On sait très bien qu’Haïti est un pays pauvre. On ne peut pas se payer le luxe de vivre comme si on était dans un pays aux richesses abondantes », souligne-t-il pour son successeur. Pendant les dix derniers mois, ajoute le président Privert, « je me permets de dire qu’au niveau de ce gouvernement, si diversifié soit-il, on s’est entendu qu’il n’y aurait pas de super ministre. Tout le monde doit suivre la ligne tracée par le Premier ministre. Il n’y a pas eu d’acquisition de véhicules. Nous avons fait le choix de certains chantiers. Les travaux des deux ministères Intérieur et Commerce (en chantier) étaient bloqués pour 5 millions de dollars de dettes. On a pris la décision de payer les 5 millions de dollars pour qu'ils soient achevés. La route de Jacmel/La vallée qui était en voie d’achèvement, on a relancé le chantier. La route Cayes-Jérémie qui a été abandonnée, on l’a relancée… » 

« L’aéroport Guy Malary, on va le finaliser, poursuit Privert. La route Petite- Rivière des Nippes-Petit-Trou-des-Nippes, on va la relancer. Il y a une résolution du conseil d’administration des fonds PetroCaribe signée en septembre 2016 qui permet de mobiliser les 33 millions de dollars disponibles pour achever certains ouvrages qui étaient à 90 et 95% d’achèvement, mais fermés pour non paiement des factures ou insuffisance de fonds. On va essayer de finaliser ces projets. » 

Pour finir, Jocelerme Privert fait savoir à son successeur qu’il ne pourra pas compter sur PetroCaribe. « PetroCaribe, qui était une manne financière pour le président Martelly, est aujourd’hui réduite à une peau de chagrin. Des 24 milliards de gourdes qui étaient inscrites au budget national comme contribution des fonds PetroCaribe, il est aujourd’hui ramené à trois milliards. L’État n’a plus de grands moyens financiers pour faire face à ses projets d’investissement. Par rapport à cela, ma recommandation est celle-ci : faisons une gestion prudente et parcimonieuse des maigres ressources dont nous disposons… » 

Par ailleurs, Privert souligne qu’il avait toujours manifesté sa totale indépendance par rapport au processus électoral. « Le Conseil électoral provisoire dispose de toute l’indépendance pour organiser les élections, proclamer les résultats préliminaires ensuite les résultats définitifs. Jusqu’à présent je ne suis touché d’aucun résultat en provenance du CEP. Ceci dit, c’est pour mettre un terme à ces rumeurs, ces colportages disant que les résultats ont été transmis au président. Le président ne reçoit que les résultats définitifs pour publication. Dès l’instant que le CEP me demandera de publier les résultats je le ferai. Mais pour l’instant je n’ai reçu aucune communication officielle de la part du CEP concernant les élections. 

« J’avais promis de rester en dehors de la cuisine des élections, je suis encore en dehors de la cuisine. En décembre 2017, je serai dans les Nippes. Sûrement en train de faire de l’agriculture comme j’en ai l’habitude », dit-il en souriant. 

Par Frantz Duval et Robenson Geffrard source le nouvelliste



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0