Google+
Accueil | Nouvelles | Haiti | Le sénateur François Annick Joseph visé par un complot

Le sénateur François Annick Joseph visé par un complot

Taille de la police: Decrease font Enlarge font

C'est le président du Sénat et de l'Assemblée Nationale, Desras Simon Dieuseul qui a révélé ce samedi à Ranmase, sur Caraïbes FM l'existence d' un complot visant à assassiner plusieurs personnalités, plus particulièrement le sénateur de l'Artibonite de l'OPL, François Annick Joseph. Le sénateur Desras a même expliqué qu'une réunion a eu lieu hier soir au camp de sinistrés Canaan, zone Nord de la capitale pour la mise en place du plan.
Le sénateur Joseph qui était au courant du complot a même indiqué que des collègues sénateurs participeraient à ce plan macabre et il a confié que le pouvoir n'obtiendra pas son silence par la peur et l'intimidation. "A mon âge, 50 ans, personne ne me fera accepter la dictature que j'ai combattue toute ma vie durant", a encore déclaré l'ancien prêtre catholique qui s'est converti à la politique et qui, cette fin de semaine, a dénoncé les manoeuvres de certains collègues de la commission sénatoriale d'enquête sur la nationalité du président Michel J. Martelly qui cherche à faire passer le temps pour étouffer l'affaire. Desras Simon Dieuseul a mis le pouvoir en garde contre un tel plan. "Si un seul cheveu du sénateur Joseph et de n'importe quel autre parlementaire est tombé, le parlement se mobilisera comme un seul homme pour défendre la victime", a encore dit le président Desras.

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0