Accueil | Nouvelles | Haiti | Une augmentation sur le prix du carburant à chaque arrivage

Une augmentation sur le prix du carburant à chaque arrivage

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Jude Alix Patrick Salomon - Ministre de l' Economie et des Finances

 À chaque arrivage, le prix du carburant à la pompe en Haïti subira une augmentation de cinq ou six gourdes, ce, jusqu’au mois d’octobre prochain, a annoncé le ministre de l’Economie et des Finances. Jude Alix Patrick Salomon, qui paraphait, lundi, le protocole d’accord sur l’augmentation du prix de l’essence, a fait savoir qu’au premier octobre de cette année, il n’y aurait plus de subvention sur les produits pétroliers en Haïti. 

À chaque arrivage, le prix de la gazoline subira une augmentation qui ne dépassera pas six gourdes et quatre gourdes sur le kérosène. Le gouvernement et les syndicats des transports en commun se mettent d’accord sur le principe. « Nous devons comprendre qu’il y a une adaptation graduelle à faire, a indiqué le ministre de l’Economie et des Finances. Nous allons retourner progressivement dans le cadre de la loi. Cela donnera à l’État une latitude par rapport aux mesures de compensation… »

Selon ce qu’a fait savoir au Nouvelliste un membre de l’Association nationale des distributeurs et importateurs des produits pétroliers (ANADIPP), il y a un arrivage de carburant au pays tous les 28 ou 29 de chaque mois. 

Jude Alix Patrick Salomon veut ramener le prix de l’essence à la pompe le plus proche possible de celui de la République dominicaine. Le ministre n’entend pas subventionner le carburant pour nos voisins de l’autre côté de l’île.  Selon lui, il n’est pas normal non plus de subventionner le carburant pour ceux qui peuvent le payer. Pour ceux qui nécessitent la subvention, le ministre annonce des accompagnements sociaux. 

« Nous avons trouvé une position mitoyenne avec les syndicats », a-t-il dit, satisfait. Depuis hier lundi 15 mai, le prix de la gazoline est passé de 189 à 224 gourdes le gallon, le diesel de 149 à 179 gourdes et le kérosène de 148 à 173 gourdes. Une augmentation de l’ordre de 35 gourdes sur la gazoline, 30 gourdes sur le diesel et 25 gourdes sur le kérosène.

Le ministre du Commerce, signataire du protocole d’accord avec les syndicats,  a souligné que l’ajustement graduel du prix de l’essence à la pompe permettrait d’appliquer la loi du 9 mars 1995. « Cet ajustement permettra non seulement de réduire le déficit, il nous permettra aussi d’ajuster les prix en fonction de la variation sur le marché international… », a expliqué Pierre-Marie Du Meny.

Pendant les négociations, le gouvernement a compris que les syndicats des transports en commun faisaient face à des problèmes de santé, a indiqué le grand argentier de la République. Une couverture d’assurance santé pour les transporteurs a été évoquée lors des discussions, a dit le ministre Salomon. Pour la modernisation des transports en commun, une commission nationale du transport va être formée, a-t-il ajouté avant d’annoncer que l’Etat va mettre un terrain à la disposition des transporteurs pour garer leurs véhicules.

Pour le ministre de l’Economie et des Finances, l’ajustement des prix des produits pétroliers permettra au gouvernement de construire des écoles, de payer les arriérés de salaire des enseignants…

Robenson Geffrard source Le Nouvelliste



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0