Accueil | Nouvelles | Diaspora | Clinton Global Initiative Investissements : Toms Shoes et Heineken mettent la main à la poche

Clinton Global Initiative Investissements : Toms Shoes et Heineken mettent la main à la poche

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Laurent Lamothe à la 7e réunion de Clinton Global Initiative Pierre Cote

En plus des 40 millions de dollars déjà investis dans le pays, Heineken a annoncé mercredi qu'elle y va investir 100 millions supplémentaires. New York, à l'occasion de la 7e réunion de Clinton Global Initiative, Toms Shoes a, de son côté, annoncé la construction d'une usine en Haïti pour 10 millions de dollars. Laurent Lamothe se félicite et promet d'améliorer encore le climat d'affaires en Haïti.

Ça va vite à New York. Cette semaine, plus que d'habitude. Les hôtels sont remplis et les rues embouteillées. Des représentants d'environ 200 pays se côtoient. En plus de la 68e assemblée générale de l'ONU, c'est aussi  une bonne occasion pour faire des affaires. Les politiques et les hommes d'affaires multiplient les rencontres. Bill Clinton se situe entre les deux. Le 42e président des Etats-Unis est surtout dans le social. Très respecté à travers le monde entier, l'ex-locataire de la Maison-Blanche garde encore toute sa capacité de mobilisation.

Au Sheraton New York Times Square Hotel, des décideurs économiques et politiques défilent pour participer aux différentes séances de travail de Clinton Global Initiative (CGI). Bill Clinton, le fondateur, les a tous mobilisés et en grand nombre. Même l'actuel président américain, Barack Obama. Toute une session a été consacrée à Haïti mercredi. Pas comme en 2010 après le tremblement de terre, certes, mais la salle était remplie d'hommes et de femmes d'affaires étrangers.

Une bonne opportunité pour le Premier ministre Laurent Lamothe de chercher à convaincre ces bailleurs de toujours rester mobilisés sur Haïti. Pour ce faire, il a eu un grand coup de main de  Bill Clinton. Selon l'ancien président américain, beaucoup de progrès ont été réalisés dans le  pays ces dernières années. Mais, s'est-il empressé de souligner, il reste encore beaucoup à faire. C'est pourquoi il a demandé aux donateurs de ne pas tourner le dos à Haïti.

Bill Clinton les a exhortés à penser à Haïti chaque fois qu'ils travaillent sur leur budget annuel. « Pensez à toujours mettre Haïti dans vote budget ». Les réactions ont été rapides et positives. Toms Shoes, l'une des plus grandes compagnies américaines spécialisées dans la confection de chaussures, a promis d'investir 10 millions de dollars dans le pays. Les responsables de la compagnie qui en ont fait l'annonce mercredi à la réunion de Clinton Global Initiative ont indiqué qu'ils vont construire une usine d'ici l'année prochaine en Haïti.

Les responsables de la compagnie Heineken qui ont déjà investi 40 millions de dollars dans notre pays en faisant l'acquisition  de la Brana ont annoncé qu'ils vont investir 100 millions de plus dans les deux prochaines années. Ils ont promis de travailler avec les paysans afin de renforcer la production nationale.

Des représentants d'une centaine de compagnies étrangères ont pris part à cette réunion de la CGI. La séance de questions réponses a été très animée. « Je leur ai demandé de toujours rester engagés dans le pays, et d'épouser les priorités du gouvernement haïtien et de coordonner aussi avec nous », a indiqué le Premier ministre haïtien. Laurent Lamothe a fait savoir aux hommes d'affaires étrangers que, désormais, le pays est sûr et prêt à recevoir leurs investissements. Encore une fois, il a souligné qu'il est maintenant plus facile et plus rapide d'y monter une entreprise.

Selon lui, les bailleurs doivent participer maintenant à la reconstruction du pays, puisque la période de l'urgence est finie. Le Réseau d'action pour Haïti y a déjà investi plus de 343 millions de dollars depuis 2010.  Les membres du Réseau ont promis de toujours rester mobilisés sur Haïti.

Dans son discours à la réunion de la CGI, Laurent Laurent a indiqué que le pays est sur la voie du progrès. Cependant, il a reconnu que ce progrès reste fragile et a toujours besoin du soutien de la communauté internationale. « Il est important que les donateurs restent toujours engagés dans le pays et qu'ils voient Haïti sur le long terme », a-t-il demandé.

L'acteur américain Sean Penn, engagé en Haïti depuis le tremblement de terre de 2010, invité à participer à la rencontre, a fait savoir que le camp d'hébergement de sinistrés du séisme qu'il dirige est passé de 55 000 à 3 200 personnes. Ce qui lui a valu des applaudissements.

Le patron du groupe Digicel, Denis O'Brien, qui a préparé avec Laurent Lamothe la participation d'Haïti à la CGI, va présider, le 17 décembre prochain en Haïti, une rencontre avec des investisseurs, des ONG et des bailleurs de fonds.

A New York, certains investisseurs étrangers sont prêts à venir investir en Haïti. Cependant, ils posent la question  du foncier. Le Premier ministre a reconnu que ce problème est bien réel et a annoncé que des mesures sont en train d'être prises dans ce domaine avec l'appui de plusieurs partenaires dont la Banque mondiale. « Mais, a-t-il dit, c'est coûteux et cela prend du temps. Nous allons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour changer la situation. »

Dans le Big Apple, depuis dimanche, pour la 68e Assemblée générale de l'ONU, Laurent Lamothe tente de maintenir Haïti sur la carte des priorités des bailleurs de fonds internationaux. Quant aux investisseurs étrangers, il leur présente Haïti sous ses meilleurs jours.

Robenson Geffrard

Source: Le Nouvelliste



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0