-->
Accueil | Nouvelles | Diaspora | Bagarre au consulat haïtien de Santiago: le chef de mission et un vice consul en seraient venus aux mains

Bagarre au consulat haïtien de Santiago: le chef de mission et un vice consul en seraient venus aux mains

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image

Une délégation de la chambre des députés était attendu mardi a Santiago  pour enquêter entre autres sur la situation des Haïtiens en République dominicaine et sur un incident ayant terminé en bagarre dans l’enceinte du consulat d’Haïti entre le chef de mission Philippe Malebranche et un vice consul nommé Peterson Laguerre, frère du député Benoit Laguerre du département du Sud d’Haiti.

Selon les informations recueillies sur place par l’AHP, les deux fonctionnaires en seraient venus aux mains au cours d’une violente dispute qui impliquait également une prestataire de service de nationalité dominicaine, le week end dernier.

Ces mêmes informations font état  d'un grand malaise au consulat en raison de la grande influence exercée par l’ épouse du consul Malebranche, Nora Reyes. Ce qui fait dire au representant de l'association des etudiants haitiens, Ashley Fils-Aimé, cité par le journal "El Nuevo Diario"   que c' est un couple haitiano dominicain qui est a la tete du consulat d' Haiti dans cette ville.

La femme du chef de mission  est accusé d'emarger au payroll du consulat, bien qu'elle n'y remplirait aucuene fonction. Information deementie par des proches du consul.

Haïti qui depuis le gouvernement de transition a éliminé le consulat général de Santo Domingo pour, dit-on, favoriser le contrôle financier du chef de la mission diplomatique, possède actuellement 4 consulats, à Barahona, Santiago, Higuey et Dajabon.

Une section consulaire dirigée par Anne Marie François, belle sœur de l'ancien colonel Michel François, fonctionne a l’Ambassade. A la différence de la République Dominicaine qui maintient le consulat général a Pétion Ville séparé de la mission diplomatique.

Des membres de la communauté haïtienne relèvent que des épouses et parents de plusieurs sénateurs et députés ont été nommés ces derniers temps dans les différentes missions  du pays en République dominicaine, bondees de gens, sans préparation pour la plupart.

Un étudiant haïtien en médecine a dit  souhaiter que la mission parlementaire qui se trouve actuellement en République dominicaine, ne s'est pas déplacée exclusivement pour défendre le parent d’un deputé, mais pour  contribuer à refaire l’image de la diplomatie haitienne dans ce pays. AHP

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
2.80