Accueil | Nouvelles | Diaspora | La main d'oeuvre haitienne en République Dominicaine

La main d'oeuvre haitienne en République Dominicaine

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Ouvriers haitiens en République Dominicaine

Environ 6,2% de la main-d’œuvre en République dominicaine est étrangère, dont la majorité – 86%–est haïtienne, c’est ce qui ressort de la dernière étude publiée par la Commission économique des Nations Unies pour l'Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC).

Selon les données contenues dans le rapport « Situation de l'emploi en Amérique latine et dans les Caraïbes: la migration de la main-d'œuvre en Amérique latine », la participation étrangère dans la main-d’œuvre locale la plus élevée de la région se trouve au Costa Rica, où elle représente 12,3% du marché du travail. Arrive ensuite la République dominicaine où le niveau de participation des migrants sur le marché local du travail s’élève à 6,2%. 

Toujours selon ce rapport, citant une enquête du Ministère du Travail et de l’Observatoire du marché du travail dominicain (OMLAD), en 2012, 83,6% des  migrants haïtiens travaillaient de façon informelle dans le secteur agricole alors que, dans la construction, ce pourcentage a atteint 91%.

L’agence régionale indique que les revenus des migrants en République dominicaine sont inférieurs à ceux que perçoivent les Dominicains, exception faite des femmes et les employeurs étrangers qui gagnent des salaires plus élevés. D'autre part, la CEPALC note que le taux de chômage chez les migrants en République dominicaine était de 6,1% contre 5,1% pour les Dominicains.

L'organisation internationale souligne que la migration de la main-d'œuvre entre les pays « est un phénomène permanent, stimulé principalement par la pénurie d'options de travail productif dans les pays d'origine ». Bien que la plupart des pays de l'Amérique latine et des Caraïbes aient reçu un important flux migratoire tout au long des XIXe et XXe siècles, cette partie du continent américain s’est transformée aujourd'hui en une région nette d'émigration.

En  2010,  les immigrants représentaient 1,3% (minimum) de la population totale de la région, tandis que le nombre d'émigrés représente 4,8%, ce qui correspond à 7,6 millions et 28,5 millions, respectivement.

 En termes absolus, parmi les pays d'émigration, on retrouve le Mexique, la Colombie, El Salvador, Cuba, la République dominicaine, l'Equateur, Haïti et Pérou, tandis qu'en termes relatifs, on compte les pays anglophones comme Guyana, Jamaïque, Trinité-et-Tobago, Sainte-Lucie ainsi qu’El Salvador, Cuba, Paraguay, Nicaragua et Mexique en Amérique latine.

Patrick St Pre source le nouvelliste


Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0