Accueil | Nouvelles | Diaspora | L’Haïtienne Suze Youance reçoit la médaille Sir Casimir Gzowski 2016 du meilleur article scientifique en génie civil au Canada

L’Haïtienne Suze Youance reçoit la médaille Sir Casimir Gzowski 2016 du meilleur article scientifique en génie civil au Canada

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Casimir Gzowski

Suze Youance, docteur en génie de la construction de l’École de technologie supérieure (ÉTS), enseignante au Département de génie de la construction de ladite institution, vient de recevoir, le 2 juin 2017, à Vancouver, la médaille Sir Casimir Gzowski 2016 du meilleur article scientifique en génie civil au Canada. Cette médaille est le plus ancien prix décerné au Canada dans le domaine du génie. L’article intitulé «Effect of Critical Sub-System Failures on the Post-Earthquake Functionality of Buildings: A Case Study for Montreal Hospitals» a été publié de concert avec les professeures Marie-José Nollet et Ghyslaine McClure dans la Revue canadienne de génie civil. Le prix a été remis lors de la cérémonie de gala d’excellence en génie civil de la conférence annuelle de la Société canadienne de génie civil (SCGC).

Le Dr Youance a fait ses études préscolaires, primaires et secondaires au Collège Marie-Anne. Elle garde encore le visage de son passage chez les bonnes sœurs. C’est difficile de deviner son âge à partir d’un simple regard. Il existe quand même quelques indices. Par exemple, elle est de la promotion 1990-1996 de la Faculté des sciences (FDS) de l’Université d’État d’Haïti (UEH). Malgré son intelligence, elle a du perdre une année d’études. C’était durant la période du coup d’État militaire du 30 septembre 1991 où la FDS était complètement fermée pendant une année académique.

Elle a ensuite travaillé pendant 10 ans à la coopération canadienne avant d’émigrer à Montréal en 2006. D’abord, elle a intégré l’ÉTS pour des études de maîtrise avec un mémoire portant sur la vulnérabilité sismique des églises en maçonnerie de pierre avant de poursuivre au doctorat en génie de la construction. Elle s’intéressait donc aux impacts des tremblements de terre bien avant le séisme meurtrier du 12 janvier 2010 en Haïti.

Une méthodologie intégrée d’évaluation de la fonctionnalité postsismique des hôpitaux de Montréal

Dans sa thèse soutenue le 12 août 2015, dont l’article récompensé présente un résumé, le Dr Youance analyse la performance sismique des bâtiments des hôpitaux de Montréal, particulièrement l’Hôpital général de Montréal et l’Hôpital de Rivière-des-Prairies. Elle développe un indice de fonctionnalité postsismique (IFP) afin de mesurer la vulnérabilité des éléments critiques des établissements sanitaires. Généralement, un bâtiment hospitalier est conçu pour éviter les dommages structuraux. Cependant, les autorités compétentes doivent assurer la fonctionnalité des systèmes tels que le système de ventilation, de diffusion d’oxygène, le réseau électrique ou d’eau potable pour permettre à l’établissement de fonctionner correctement.

Lorsqu’une catastrophe naturelle survient, lit-on dans le résumé de la thèse, les infrastructures critiques ou de protection civile sont appelées à jouer un rôle crucial dans la réponse d’urgence. Les hôpitaux, en particulier, doivent rester opérationnels pendant et après un séisme majeur. Cette capacité à assurer la qualité des opérations tout en garantissant la sécurité des occupants pendant et après un tremblement de terre réfère à la notion de fonctionnalité postsismique. L’observation des dommages de séismes récents montre que la fonctionnalité d’un hôpital est reliée à la bonne performance de la structure et des composants fonctionnels et opérationnels (CFO) dans leur environnement fonctionnel et non de manière isolée.

Les CFO regroupent l’ensemble des composants architecturaux, techniques, les équipements spécialisés, le contenu ainsi que les services d’infrastructures essentielles. Il en résulte un assemblage de systèmes et de sous-systèmes reliés par leurs interfaces et habituellement qualifiés de complexes, ce qui rend difficile la détermination de la performance sismique globale.

Au Canada, les objectifs de performance de la structure et des CFO sont définis respectivement par le Code national du bâtiment depuis sa version 2010 et par la norme «?CSA S832, Réduction du risque sismique des CFO des bâtiments ». Pour les bâtiments de protection civile, les objectifs de performance visés sont : 1) l’occupation immédiate lorsqu’ils sont soumis aux secousses d’un séisme de conception avec un temps de retour de 2500 ans et 2) la fonctionnalité dans le cas d’un séisme occasionnel avec un temps de retour de 500 ans. Ces objectifs constituent la trame de développement de la méthodologie d’évaluation. Il s’agit alors d’évaluer les conséquences des dommages aux composants de base sur la fonctionnalité des systèmes en fonction de ces aléas sismiques.

La démarche retenue dans la thèse se base sur la définition de l’hôpital comme un système complexe dans lequel les sous-systèmes critiques et leurs interdépendances sont identifiés puis modélisés dans une phase qualitative. Afin de dresser le cadre d’évaluation de la fonctionnalité postsismique des hôpitaux, la phase qualitative comprend une revue de littérature détaillée de la performance sismique des hôpitaux, des méthodes existantes d’évaluation sismique et d’analyse de fiabilité, dont la méthode d’analyse par arbre de défaillance (AdD). L’évaluation de la vulnérabilité sismique des structures et des CFO de deux hôpitaux de Montréal, selon des méthodes en usage au Canada, complète cette phase qualitative.

Pour les hôpitaux étudiés, six sous-systèmes critiques identifiés par les gestionnaires ont été retenus pour le développement d’une base de données globale. Les extrants principaux de cette phase est la modélisation de ces sous-systèmes sous forme d’arbre de défaillance et la caractérisation structurale des bâtiments. Le Dr Youance introduit l’indice fonctionnalité IFP obtenu via une analyse quantitative subséquente.

Qu’en est-il de l’évaluation des hôpitaux publics en Haïti ?

La phase quantitative est menée sous la forme d’une étude paramétrique combinée à une approche probabiliste. Elle repose sur la base de données globale développée et la combinaison de plusieurs outils : les méthodes indicielles d’évaluation sismique, les courbes de fragilité et les arbres de défaillance. L’étude de la fonctionnalité post-sismique par le biais des indices de risque et de probabilité de dommage est une approche logique et pratique dans un contexte de rareté des données au Québec. Elle permet d’identifier les effets des facteurs de risque et de défaillance des systèmes et aide ainsi à développer une meilleure compréhension de ces problèmes.

Les indices de risque et la probabilité de dommage sont regroupés sous forme d’une matrice de risque qui facilite l’interprétation du risque et aide à la prise de décision et des actions de mitigation. La méthodologie développée s’inscrit dans une démarche globale d’évaluation à grande échelle.

Enfin, un processus de validation de la méthodologie et des études de cas est présenté dans la thèse. Bien que la comparaison avec des données externes soit limitée à cause de l’état de la recherche sur la performance des CFO, les résultats justifient le choix des paramètres d’entrée et confirment la variabilité de l’indice IFP. Les études de cas répondent à deux objectifs : l’évaluation de la fonctionnalité postsismique des systèmes critiques des hôpitaux sous étude et l’optimisation de l’interprétation de l’indice IFP. Il apparaît, selon l’auteur, que la méthodologie globale donne une image fiable de la fonctionnalité post-sismique des hôpitaux de Montréal.

Une étude de ce genre serait d’une extrême importance pour Haïti dont le bâti présente une forte vulnérabilité face aux séismes. La FDS pourrait envisager un projet de recherche, financé par le ministère des Tranvaux publics, Transports et Communications et le ministère de la Santé publique et de la Population, afin de procéder à l’évaluation de la fonctionnalité postsismique des hôpitaux haïtiens si les données de dommages sont disponibles. Sinon, l’équipe de recherche pourrait contribuer à identifier ou d’instituer les normes en la matière et à concevoir une stratégie de collecte de ces données. Il s’agit d’une façon intelligente que l’État haïtien pourrait utiliser les compétences des Haitiens de la diaspora.

Thomas Lalime source facebook et nouvelliste

[email protected] 



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

-->
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
1.00