Accueil | Nouvelles | Diaspora | L’économiste haïtien Thomas Lalime apporte sa contribution à la recherche scientifique au Canada

L’économiste haïtien Thomas Lalime apporte sa contribution à la recherche scientifique au Canada

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Thomas Lalime

Ce Lundi 8 mai vers 10h du matin à ESG UQAM, Thomas Lalime a présenté sa thèse intitulée « Essais sur l’épargne et la littératie financière des ménages au Canada » pour l’obtention de son diplôme doctoral en économie. Sa thèse est d’une originalité incontestable puisque c’est la première fois dans le monde académique, au Québec et au Canada, qu’un chercheur se penche sur cette problématique. Selon le jury, son travail est non seulement une contribution scientifique innovante, capable d’aider les citoyens, les décideurs des politiques publiques, mais aussi un outil important pour les chercheurs qui désirent approfondir la question.

Pour le docteur Lalime, du point de vue microéconomique, « la littérature récente sur les modèles de cycle de vie relate que certains ménages n’épargnent pas suffisamment durant leur période de travail et ne préparent pas adéquatement leur retraite ». En ce sens, il décide d’explorer cet angle spécifique sur des inégalités de richesse et du manque de préparation à la retraite de certains ménages. Dans le contexte où la responsabilité de la préparation à la retraite repose de plus en plus sur les ménages, il s’avère primordial de comprendre les déterminants de l’épargne et du manque de préparation à la retraite.

 Dans une salle remplie de chercheurs, d’amis et de concitoyens haïtiens, Lalime a exposé avec brio les quatre chapitres de sa thèse. D’abord dans le premier chapitre, il fait une revue de littérature sur l’épargne et la littératie financière des ménages dans le but de « jeter un regard nouveau sur les inégalités de richesse des ménages et le rôle joué par l’éducation, plus spécifiquement la sophistication financière ou littératie financière, dans ces inégalités ». Ensuite dans le deuxième chapitre, il a présenté « La Littératie financière » et la préparation à la retraite au Québec et dans le reste du Canada”. Ainsi dans cette partie de sa thèse, les « résultats suggèrent que le Québec tire de l’arrière par rapport au reste du Canada » et il a analysé « la possibilité que ces différences soient expliquées par des différences socio-économiques et des spécificités institutionnelles par exemple la prépondérance des régimes de retraite d’employeur à prestations déterminées au Québec ».

Dans la troisième partie, il poursuit sa démarche en utilisant les « données de l’Enquête sur la sécurité financière (2005 et 2012), l’impact du taux marginal de taxation effectif sur la fraction de l’épargne financière investie dans le Compte d’épargne libre d’impôt (CELI) et le Régime enregistré d’épargne-retraite (REER) ». Ainsi, il constate que « le taux marginal de taxation effectif pendant la période de travail (ou courant) n’a pas d’effet statistiquement significatif sur la probabilité d’avoir un CELI ou un REER quand nous contrôlons pour le revenu avant impôt, les effets fixes province et les variables sociodémographiques. Il n’y a pas d’effets statistiquement significatifs du taux marginal de taxation effectif courant sur la part investie dans le CELI ou le REER quand les variables de contrôle sont utilisées ». Mais, il estime qu’il y a « une augmentation du taux marginal de taxation effectif à la retraite (ou futur) qui engendre une augmentation de la part investie dans le REER par ceux qui en possèdent quand les variables de contrôle sont utilisées, ce qui est contraire à ce que la théorie aurait prédit. Les résultats indiquent que les ménages ne profitent pas effectivement des avantages offerts par ces produits. Un niveau élevé de littératie financière peut aider les individus à faire de meilleurs choix de produits financiers (CELI versus REER) qui peuvent engendrer des différences importantes dans l’accumulation de la richesse au cours du cycle de vie. Car si ces individus peuvent obtenir des taux de rendement plus élevés au cours du cycle de vie, ils peuvent également tirer un meilleur profit du système de taxation. Et ces différences peuvent aider à expliquer une partie des inégalités de richesse observées à la retraite ».

Enfin, la dernière partie de la thèse étudie « la façon dont l’éducation influe sur la consommation et l’épargne au cours du cycle de vie. Il vise à distinguer les mécanismes à travers lesquels l’éducation influe sur la consommation en estimant les préférences pour l’épargne par groupe d’éducation en tenant compte des différences dans les niveaux de revenu et d’incertitude sur le revenu, les différences de longévité et les différences démographiques ». Pour conclure, il évalue l’impact d’une éventuelle augmentation de la générosité du régime de retraite publique, plus particulièrement le taux de remplacement du revenu à la retraite, sur la consommation et l’épargne au cours du cycle de vie.

 Il est a noté que plusieurs chercheurs comme : Dr Fritz Dorvilier, Dr Yves Bastien et autres sont venus directement d’Haïti pour assister à la soutenance de leur camarade. Dans la foulée, Koleg et la communauté haïtienne à Montréal félicitent le docteur Lalime pour sa contribution remarquable à l’avancement de la recherche scientifique au Québec et au Canada. Par ailleurs, le docteur a dédié sa thèse à la mémoire de sa soeur tragiquement disparue. Un moment triste et immortalisé de sa présentation.

Fred Lagrandeur

Maîtrise en droit international à l'UdeM

[email protected]

KOLEG-MONTREAL



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0