Accueil | Nouvelles | Sante | Santé Publique: 24% des infrastructures sanitaires, en Haïti, privées des moyens d’offrir des services aux sinistrés

Santé Publique: 24% des infrastructures sanitaires, en Haïti, privées des moyens d’offrir des services aux sinistrés

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image

Plus d’un mois après le passage de l’ouragan Matthew (les lundi 3 et mardi 4 octobre 2016), 24% des infrastructures sanitaires affectées sont dépourvues de moyens d’offrir des services aux victimes sinistrées, estime le directeur de la santé de la famille au Ministère de la santé publique et de la population (Mspp), Dr Raynold Grand-Pierre, dans une interview accordée AlterPresse.

Le Mspp vient de terminer l’évaluation des structures sanitaires, dont certaines totalement endommagées ne peuvent fournir aucun service, souligne Grand-Pierre.

Des structures sanitaires nécessitent des réparations en urgence.

Il est clair qu’il y a eu une diminution des services, après le passage de Matthew, notamment dans le Sud et la Grande Anse (une partie du Sud-Ouest), où les structures d’accouchement n’ont pas été affectées, poursuit-il.

Une évaluation des infrastructures sanitaires a été menée dans les départements les plus touchés, tels que la Grande Anse et les Nippes (autre partie du Sud-Ouest), par le Fonds des Nations unies pour la population (Unfpa), conjointement avec le Mspp et le Ministère à la condition féminine et aux droits des femmes (Mcfdf).

Les besoins en matière de santé et de sécurité des femmes et filles, touchées durant le passage de l’ouragan, ont été également évalués.

Parmi la population, touchée par l´ouragan, plus de 540,000 femmes et filles, en âge de procréer, auront besoin de soins de santé de qualité.

Réaménager les structures détruites, avec l’appui des partenaires locaux et internationaux, accompagner les directions sanitaires départementales pour renforcer les personnels de santé, effectuer la rotation de personnels pour aider ces directions à combler les postes vides, approvisionner en intrants et médicaments les structures sanitaires, pour éviter une rupture de stock, sont parmi les recommandations, formulées par Grand-Pierre aux instances dirigeantes du Mspp.

Près de 80 % des hôpitaux et cliniques dans la Grande Anse ont été emportés par l’ouragan Matthew, qui a, du coup, mis hors service sept centres de santé de ce département, quatre dans le Sud et trois dans le département des Nippes (autre partie du Sud-Ouest), a indiqué un communiqué daté du 4 novembre 2016 de la branche en Haïti du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) et transmis à AlterPresse.

alter Presse



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

-->
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0