Accueil | Nouvelles | Sante | 40% de nos médecins formés la Faculté de médecine et de pharmacie professent à l’étranger

40% de nos médecins formés la Faculté de médecine et de pharmacie professent à l’étranger

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Paul Farmer

« 13% des médecins noirs exerçant aux États-Unis sont des Haïtiens formés à grands frais en Haïti». Le Canada, les pays de l’Amérique latine, de l’Afrique, sont aussi les terres d’accueil de nos professionnels de la santé. Alors que nos hôpitaux souffrent d'une carence de spécialistes, les professionnels dont nous disposons partent vers un autre pays à même de leur offrir de meilleures conditions de vie. Le taux de déperdition avoisine 40% des médecins formés à la Faculté de médecine et de pharmacie (FMP).

« Les médecins partent parce que le salaire qu’on leur offre est dérisoire, les conditions de travail ne sont pas réunies et ils n’ont pas de chance de faire une spécialisation. » C’est la lecture de Paul E. Farmer, professeur à l’Université Harvard, qui informe lors d’un entretien exclusif, que «  13% des médecins noirs exerçant aux États-Unis sont des Haïtiens  formés à grands frais en Haïti. Et à Montréal, il y a plus de psychologues haïtiens qu’en Haïti ».

Le pays de la bannière étoilée n’est pas l’unique terre d’accueil de nos professionnels de la santé qui ont su réussir l’équivalence américaine. Sans avancer de chiffre, le doyen de la Faculté de médecine et de pharmacie (FMP), le Dr Jean-Claude Cadet, croit savoir que le Canada et les pays de l’Amérique du Sud sont, entre autres, les terres où évoluent nos professionnels de la santé dont la formation a été financée par les contribuables, par le Trésor public.

«  Le taux de déperdition est élevé », a expliqué le Dr Jean-Claude Cadet qui, à un moment, a vécu aux États-Unis. Si à une époque, dans les années 1980, le taux de déperdition atteignait 80%,  maintenant il est moindre. Il avoisine les 40%. « Avec un niveau aussi bas du budget national  alloué au système de santé, nous n’arriverons jamais à absorber le personnel que nous formons », a estimé le doyen de la FMP qui reconnaît qu’après 10 année d’études, un médecin peut se permettre de rêver à une vie meilleure. Mais, le plus souvent, le marché haïtien ne lui offre pas cette opportunité.

Dans le budget 2016-2017, seulement 4,39% sont alloués à la santé. Pour le Dr Cadet, c’est une « condamnation ». Selon lui, 80% des dépenses de fonctionnement de la faculté sont couvertes par des dons internationaux et locaux. Et la FMP  arrive à reconstruire son bâtiment détruit par le tremblement de terre de 2010 grâce à un don de l’USAID chiffré à 24 millions de dollars américains. « Un montant qu’on ne saurait trouver dans le budget national », a-t-il ajouté. Il explique que non seulement il nous faut des institutions sanitaires,  mais on a aussi besoin de ressources humaines pour les faire fonctionner.

Abondant dans le même sens, le Dr Paul. E. Farmer pense qu'il n'y a pas de santé sans personnel de santé. Haïti est l’un des pays de l’hémisphère où le problème sanitaire reste récurrent. Avec en moyenne 6,5 professionnels de santé pour 10 000 habitants (statistiques de 2009), Haïti est très loin de la norme minimale de l’OMS qui est de 25 professionnels pour 10 000 habitants. 

Une enquête de l’Organisation panaméricaine de santé (OPS) réalisée en 2013 classait Haïti dans la dernière position, comme le pays ayant la plus faible densité de ressources humaines médicales, 3,5 professionnels de la santé derrière le Guyana (11,2), le Guatemala (12,5), le Honduras (13,6) et la Bolivie (14,1). Cuba se trouve en tête du classement, comme le pays ayant la plus forte densité de ressources humaines médicales 134,6 par 10,000 habitants, suivi des États-Unis (125,1) et du Canada (93,5).

Edrid St Juste source le nouvelliste



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0