Accueil | Nouvelles | Sante | A(H1N1) : cinq cas confirmés en Haïti

A(H1N1) : cinq cas confirmés en Haïti

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Mme Florence Duperval Guillaume Ministre de la Santé Publique

C'est confirmé. La grippe A(H1N1) a franchi les frontières haïtiennes. La ministre de la Santé publique et de la Population, la Dr Florence Duperval Guillaume, a certifié la nouvelle ce vendredi. En effet, les analyses réalisées, au laboratoire Karpha (Trinidad and Tobago), sur les cinq spécimens prélevés à Anse-à-Pitre récemment ont attesté la présence du virus de la grippe saisonnière.

Mises en quarantaine et sous surveillance médicale, ces malades proviennent de trois localités différentes du département du Sud-Est. D'après le Dr Guillaume, il s'agit d'un enfant de 13 mois, de trois adolescents de 6 ans et d'une jeune femme de 25 ans. 
 
Toutefois, la situation reste sous contrôle. Au niveau des douanes et des aéroports, des zones frontalières particulièrement la surveillance est de mise. Selon le Dr Guillaume, les agents de santé communautaire polyvalents sont mobilisés aux fins de déceler
d'éventuels cas suspects. Toujours selon la ministre, 5 000 kits de traitement ont été mis à la disposition du ministère et seront distribués sous peu aux différentes directions départementales du pays.

 Le numéro un du ministère de la Santé publique et de la Population (MSPP), qui intervenait quelque peu avant le lancement de la 13e semaine de santé de l'enfant à l'hôtel Montana, invite la population à adopter des mesures préventives.  « Ne pas tousser à l'air libre, mais dans un mouchoir ou à l'épaule ou dans le coude ; se laver les mains souvent avec de l'eau et du savon ; rester chez soi si l'on tousse ; en cas de forte fièvre ou de problème respiratoire, se rendre à un centre de santé.»    

L'interdiction sera en partie levée...

« La grippe A(H1N1) ne peut être transmise que de personne à personne. Elle est une grippe humaine»,a affirmé la ministre de la Santé, soulignant que cette information a été confirmée lors d'une importante rencontre tenue entre diverses autorités des deux pays se partageant l'île d'Hispaniola. D'après le Dr Florence Duperval Guillaume, les mesures d'interdiction d'importation des produits carnés et des animaux vivants de la République dominicaine seront officiellement levées sous peu. « Le Conseil des ministres  qui devait statuer sur cette question n'a pas pu avoir lieu, mais le suivi se fait au niveau du gouvernement à cet effet », a-t-elle assuré.

Toutefois, elle a précisé que l'interdiction d'importation des volailles sera maintenue à cause de la grippe A(H5N1) qui infecte les oiseaux sauvages et domestiques. D'après la pédiatre, les deux pays devront d'abord signer un protocole d'accord en vue de régulariser et contrôler le commerce,   protéger l'élevage des volailles des deux pays voisins.

« L'interdiction a été une mesure préventive. Il ne s'agissait pas de mettre un pays en quarantaine, mais elle visait à protéger les deux pays en évitant l'augmentation de la charge virale », a affirmé le Dr Guillaume.  Par ailleurs, le Dr Jean Luc Poncelet, numéro un de l'OPS/OMS en Haïti, a félicité le ministère de la Santé publique pour avoir pris de sérieuses mesures de prévention. Le Dr Poncelet a souligné que ces mesures sont très efficaces et très peu coûteuses. 

Gladimy Ibraïme

Source: Le Nouvelliste



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
4.00