Accueil | Nouvelles | Sports | In mémoriam Joseph Obas

In mémoriam Joseph Obas

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Joseph Obas porté en triomphe lors de son jubilé

   Les nostalgiques de la belle époque qu'a connue le football haïtien se souviendront de Joseph Obas, ce solide athlète et milieu de terrain du Racing Club Haïtien et de la sélection nationale des années 70. Il était réputé pour son puissant tir dont lui seul avait le secret.

La découverte de ce joueur originaire du Cap-Haïtien remonte à 1962 au cours de la Coupe d'Haïti à l'occasion d'une confrontation entre le Violette Athlétic Club et All Capois qui s'était soldée par la défaite des «bleus» suite à deux buts de Joseph Obas.

Obas et Claude Barthélemy manifestaient le désir d'évoluer au sein du Violette, mais finalement ce fut le Racing qui, grâce aux démarches de supporteurs inconditionnels du Racing, parvint à acquérir ces deux joueurs pour compléter son effectif déjà très garni de joueurs de renom dont Guy Saint-Vil, Germain Champagne, etc.

Joseph Obas, considéré comme la terreur des gardiens de but à l'époque, d'où ce surnom de « bombardier » donné par les chroniqueurs sportifs haïtiens de l'époque.

Ces mêmes nostalgiques revivent toujours en mémoire les éliminatoires de la Coupe du monde 1970 où, lors du match retour entre Haïti et le Guatemala déroulé à Guatemala-City, Joseph Obas se distinguait particulièrement en réussissant le doublé pour son pays alors que les Guatémaltèques menaient au score par deux buts à zéro.

Grâce à ce nul enregistré en territoire guatémaltèque et à la victoire au match aller au stade Sylvio Cator, Haïti se qualifiait pour le prochain tour. L'équipe d'Haïti opposée à celle  du Salvador en match d'appui disputé à la Jamaïque, les Salvadorègnes ont eu finalement  gain de cause grâce à un but marqué lors des prolongations. Le temps règlementaire avait vu les deux équipes se séparer dos à dos (0-0).   

La dernière sortie de Joseph Obas comme joueur a eu lieu au stade Sylvio Cator lors d'une finale opposant le Violette au Racing en 1974. La rencontre s' est soldée par la victoire du « vieux lion », 1-0, grâce à un but d'Eddy Antoine.

Depuis lors, Joseph Obas résidait aux Etats-Unis d'Amérique. Il était rentré au pays en 2006 pour recevoir une plaque Honneur et Mérite des mains du secrétaire d'Etat des sports d'alors, le Dr Paul Berne. Il est décédé à New York le samedi 21 juin 2014.

Paix à son âme!

Emmanuel Bellevue - Le Nouvelliste



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
1.00