Accueil | Nouvelles | Sports | Les Grenadiers se rassemblent à Miami

Les Grenadiers se rassemblent à Miami

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Les Grenadiers en séance de préparation en Floride - Photo Courtoisie de Total Mix

A trois jours de la première manche du double face-à- face qui doit mettre aux prises la Grenade et Haïti au Grenada National Stadium (St. George’s) le 4 septembre à 3h15 p.m. (heure d’Haïti) pour le compte de la troisième phase des éliminatoires de la Coupe du monde de la FIFA, Russie 2018, les Grenadiers se trouvent déjà à Miami en vue d’effectuer un ministage de deux jours. Kim Jaggy mis à part, la délégation haïtienne, forte de 20 joueurs, du staff technique et de certains cadres de la Fédération haïtienne de football , est au complet.

Pour préparer cette phase, les Grenadiers sont arrivés à Miami (Floride) en plusieurs groupes. D’abord, Monuna Constant Junior venu de Port-au-Prince. Puis, une partie des expatriés jouant en Europe, aux USA et en Inde : Sony Nordé et Frantz Bertin, Sébastien Thurière, Stewart Céus, Andrew Jean-Baptiste, Jean Eude Maurice, Duckens Nazon, Stéphane Lambèse, Pascal Milien et Réginald Goreux. Ils étaient à pied d’œuvre dimanche.

Ensuite, neuf (9) autres ont été ajoutés lundi à la liste des joueurs convoqués par Marc Collat. Ce sont Luis Valendi Odélus (GK), Sévère Vérilus, Vénel Saint-Fort, Jonel Désiré, Belfort Kervens Fils, Wild Donald Guerrier, Alex Christian Junior, Johny Placide et Meschak Jérôme. Finalement, Kim Jaggy doit arriver ce mardi, après avoir joué lundi avec son club, le FC Aarau face à Neuchâtel Xamax dans le Challenge League de la Suisse.

Yves Robert Jean-Bart, dit Papito, et Carlo Marcelin ont été les premiers arrivés à Miami. Suivent Richard Adrien, dit Shachou, team manager, Dr Jean Marie Fritz Henry et le staff technique composé de Marc Collat et son assistant, Jérôme Velfert, et le spécialiste en vidéo qui fait office de préparateur physique de la sélection, Mathieu Auffret.

Entre le 31 août et le 2 septembre, les Grenadiers seront soumis à un stage de mise à niveau. En effet, la délégation haïtienne quittera la Floride pour la Grenade le mercredi 2 septembre dans l’après-midi. Les Grenadiers seront mis au repos complet à leur arrivée. Le lendemain 3 septembre à 4h15 p.m., ils s'entraîneront au Grenada National Stadium (St George’s) où se jouera, un jour plus tard, le match Grenade –Haïti, vendredi 4 septembre à (3h 15).

Joint au téléphone par nos confrères de Totalmixradio.com, le spécialiste en vidéo et préparateur physique de l’équipe nationale a fait savoir que les Grenadiers auront à visionner l’équipe adverse avant la rencontre du 4 septembre. « On a pu trouver les images du double face-à-face entre la Grenade et Porto Rico. On va se baser là-dessus. Il y a pas mal de changements dans le groupe des Grenadiers par rapport à la dernière Gold Cup. Ainsi, lundi et mardi, le groupe sera soumis à un travail spécifique. Les Grenadiers auront une idée réelle de l’équipe adverse», dixit Mathieu Auffret.

Questionné sur l’absence de Jean-Marc Alexandre, Kévin Lafrance, James Marcelin et Jean Sony Alcénat, le sélectionneur a précisé : « La sélection n’a pas seulement une vingtaine de joueurs, elle en compte plus d’une quarantaine. Entre la Coupe Caraïbe et la Gold Cup, on a fait beaucoup de changements dans l’équipe. On saura comment composer la sélection nationale face à la Grenade. Sur cette même lancée, Marc Collat a rejeté d’un revers de main les notions (joueurs locaux et joueurs expatriés). Selon lui, «il n’y a pas cela dans l’équipe nationale. Ils sont tous des Haïtiens jouant pour leur pays. Autant dire que je ne suis pas inquiet ».

Ne voulant pas se prononcer sur le schéma tactique qu’il va mettre en place face à la Grenade, Marc Collat a avancé ce qui suit : « Laissez-moi révéler ça à mes joueurs. Cependant, je peux vous avouer que la Grenade a montré de très belles choses face à Porto Rico, mais sa faiblesse se trouve dans la zone défensive. Le système de jeu d’Haïti a été modifié à plusieurs reprises. Le système ne veut rien dire pour moi, il faut avoir l’animation du jeu, avoir des joueurs qui jouent côte à côte et qui sont prêts à se sacrifier et à collaborer. On a été capable de donner des problèmes aux meilleures équipes de la zone dans la Gold Cup. Alors, c’est à nous d’imposer notre jeu, et à nous de prendre notre responsabilité, d’aller gagner là-bas. L’esprit conquérant, gagner pour continuer, voilà donc ma philosophie », a commenté Collat.

Pour finir, le sélectionneur national a abordé le délicat dossier de Charles Hérold Junior. « Charles Hérold Junior, je l’ai vu jouer une seule fois lors qu'il était en Haïti, il n’a pas été à la hauteur. Depuis, il s'est rendu en République dominicaine, je ne l’ai pas vu. En Haïti, il n’y a pas présentement de compétitions et cela depuis un mois et demi. J’ai appelé quatre joueurs jouant ici parce qu’ils étaient en préparation avec l’équipe olympique. Dans le cas de Monuma, j’ai pu appeler son entraîneur pour avoir une idée réelle de lui ».

Aux dernières nouvelles, la délégation haïtienne quittera St-Georges (Grenade) le 5 septembre par un vol charter (64 places) en passant par la Guadeloupe avant de rejoindre Port-au-Prince le même jour.

De retour en Haïti, les Grenadiers s’entraîneront les 6 et 7 septembre pour peaufiner leur préparation en vue du match retour prévu pour le 8 septembre au stade Sylvio Cator à compter de 7h du soir.

Legupeterson Alexandre

Source: Le Nouvelliste



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0