Accueil | Nouvelles | Sports | Coupe du Monde 2014 | L’Argentine défiera l’Allemagne en finale du Mondial 2014

L’Argentine défiera l’Allemagne en finale du Mondial 2014

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Shneider

L’équipe d’Argentine s’est qualifiée pour la finale de la Coupe du monde 2014 de football durant laquelle elle affrontera l’Allemagne, le 13 juillet à Rio de Janeiro. Les Argentins ont éliminé les Pays-Bas (0-0 a.p., 4 tirs au but à 2) au terme d’une demi-finale très fermée, ce 9 juillet à Sao Paulo.

Le cauchemar des Brésiliens se poursuit. Après avoir vu leur équipe nationale humiliée en demi-finale de Coupe du monde, ils vont devoir assister à une finale entre leurs bourreaux allemands et leurs voisins et rivaux argentins. Ces derniers ont en effet rejoint la « Mannschaft » au terme d’une demi-finale face aux Pays-Bas particulièrement fermée, ce 9 juillet 2014 à Sao Paulo.

Une demi-finale fermée

Ni Messi ni Sneijder n'ont fait la différence dans cette demi-finale.REUTERS/Dominic Ebenbichler

Ce cinquième Argentine-Pays-Bas en Coupes du monde commence avec la titularisation surprise de Nigel De Jong dans l’entrejeu néerlandais. Le milieu de terrain, pourtant blessé à l’aîne, se charge de marquer Lionel Messi, l’attaquant vedette et capitaine de la sélection argentine.

C’est pourtant Messi qui se procure la première occasion dangereuse du match, avec un coup-franc capté par Jasper Cillessen, le portier adverse (15e). C’est le seul tir cadré de cette première période.

Cette seconde demi-finale est beaucoup plus terne que l’incroyable rencontre entre le Brésil, pays hôte, et l’Allemagne (1-7). Les Néerlandais, qui n’ont tiré qu’une fois au but en 45 minutes, se heurtent à une équipe d’Argentine très bien en place. Même sur coup-franc, le meneur de jeu Wesley Sneijder ne parvient pas à cadrer (49e).

Les Européens font tourner le ballon pour faire sortir les Sud-Américains de leur camp. Ceux-ci procèdent parfois par contre-attaques, comme l’attaquant Gonzalo Higuain qui dévie une balle dans le petit filet extérieur (76e). L’arbitre avait tout de même sifflé un hors-jeu inexistant sur le centre du milieu Enzo Perez. C’est ensuite le défenseur Marcos Rojo qui tente sa chance de loin, sans inquiéter Cillessen (83e).

Maxi Rodriguez envoie l’Argentine en finale

Robben taclé par Mascherano à la 90e minute, le tournant du match.REUTERS/Paulo Whitaker

A la 90e minute Arjen Robben a la « balle de match », grâce à une déviation de Sneijder. Mais le défenseur Javier Mascherano se jette à terre et écarte le danger. Cette rencontre se prolonge donc sous une pluie de plus en plus forte. Robben poursuit son travail de sape, avec une frappe des 25 mètres (98e). Les Néerlandais ont la mainmise sur cette fin de rencontre, et on ne voit quasiment pas Lionel Messi. Rodrigo Palacio, entré en jeu, se montre toutefois menaçant avec un coup de tête pas assez appuyé (115e), tout comme Maxi Rodriguez, avec une reprise de volée écrasée (117e).

Louis Van Gaal, le sélectionneur néerlandais, qui a effectué ses trois changements, ne peut pas rééditer le même coup de poker que contre le Costa Rica, en quart de finale. Il avait remplacé Cillessen par Tim Krul. Le gardien de but des « Oranje » fait pâle figure par rapport à son homologue Sergio Romero, qui stoppe les tirs au but de Ron Vlaar et Wesley Sneijder. Maxi Rodriguez, lui, réussit sa tentative et assure à l’Argentine une cinquième finale après 1930, 1978, 1986 et 1990. Les Argentins retrouveront donc les Allemands en finale d’une Coupe du monde pour la troisième fois, après 1986 et 1990.

Davide Kalfa - Courtoisie RFI



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

-->
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0