Accueil | Opinion | Au Bout De La Langue Les Politiciens Haïtiens Se Détruisent

Au Bout De La Langue Les Politiciens Haïtiens Se Détruisent

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image

Si le grand Maurice Sixto revenait parmi nous, l'oraliture de ses œuvres titrées choses et gens entendus aurait eu quelques " lodyans" de plus. Rien que pour le régale de tous ceux qui adorent l'oralité de notre patrimoine littéraire et aussi ceux qui adorent le "zen" et qui aiment en faire.

A défaut de ce grand conteur populaire, les hommes politiques haïtiens se veulent de combler le vide en proposant de raconter en leur manière ce qu'il y a de plus hideux dans leur fonctionnement et leur agissement dans l’univers politique haïtien. Surtout ceux-là qui se croient immaculés ou ceux qui prétendent l'être. Ceci, malgré les tâches de leur passé qui sont visibles et parfois invisibles sur leur front, mais l’important ils ont tous un cadavre dans le placard.

Il est presqu'une certitude pour toute la population que les politiques haïtiens ne sont pas des prud'hommes et ne sont pas des saints non plus. D'ailleurs, il suffit d'entendre les discussions des gens du quartier, de suivre des émissions libres tribunes ou d'observer des manifestations pour comprendre la récurrence de critiques acerbes souvent développées, argumentées, et scandées à l'endroit des hommes et des partis politiques. Elles sont d'une part qualitatives, véridiques et significatives. D’autre part, elles sont mensongères et superflues. L'essentiel " Tout moun jwenn."

Ces politiciens du terroir sont souvent suspectés de se préoccuper de leur propre intérêt au lieu de celui de la collectivité ; car ils sont confrontés aux mêmes tracasseries économiques quotidiennes que le commun des mortels. L’avarice et l'envie couvrent ceux qui en ont un minimum. On reproche aussi aux hommes politiques leur hypocrisie, on entend par là, leur carence d'authenticité, leur malhonnêteté et leurs plus grands errements :" leurs préoccupations électoralistes."

Pour pouvoir combler celles-ci, ils sont prêts à vendre leurs âmes mêmes aux plus puissants des démons. Ils agissent de mèches dans le noir avec ceux qu'ils répulsent ou dénoncent dans la clarté.

 L'observation attentive par la population de leur mode opératoire, révèle qu'une fois au pouvoir ces leaders politiques ne pensent qu'à eux-mêmes, pendant que se volatilisent leur projet politique et leur promesse de campagne. Ils ont un discours pour le public et un autre pour leurs groupes d'intérêts ;  d'où le caractère idiosyncratique de ces véreux politiciens.

Ces derniers temps, ces hommes politiques se substituent à la population pour se critiquer et s'autodétruire à coup de vérités, de demi-vérités, de contre-vérités, de mensonges et d'hallucinations. Ils montent au créneau pour dénoncer et critiquer avec satisfaction  ce que leurs partenaires d'hier et ennemis d'aujourd'hui faisaient dans l'indifférence des lois et de la constitution. Aussi, dénoncent-ils l'agissement de leurs complices dans une stratégie de rationalisation de l'incompétence et de méconnaissance de la capacité observatoire et d'analyse de beaucoup de compatriotes. Cette attitude prouve le caractère hérétique de ces gens qui se font appeler leaders et qui s'adhèrent à l'idée qu'ils peuvent rouler tout le monde dans la farine.

Si vous restez bouche bée face à l'implication de votre camarade de lutte dans des activités de nature illégales et ou douteuses ; si vous êtes conscient qu'il est un adepte de la tromperie et de l'hypocrisie et vous ne dites mots, alors vous êtes tous pareils. Cette attitude de non dénonciation est délibérément de l'anti-haïtianisme, couplée d'imposture intellectuelle. Bref, c'est de la haute trahison.

Cependant, grâce à des dénonciations fratricides au zeste de polémiques qui se jouent sur les réseaux sociaux et aux heures de pointes dans les médias, on arrive à démasquer certains caméléons. On se demande perplexe de quelle tendance sont-ils ? Car le comportement des acteurs politiques de droite ou de gauche est en réalité blanc bonnet, bonnet blanc. Ils font tous le contraire de ce qu'ils disent. Ils n'ont pas une ligne idéologique bien définie. Sinon, celle qui mène au plus vite dans leur poche, à leur intérêt ou au pouvoir. Ceci, malgré le caractère radical qu'ils semblent souvent avoir. Ces politiques sont à l'affût du bon moment.  Ils s'en fichent totalement du spectacle hideux qu'ils présentent, aussi longtemps qu'ils sont sur la scène.

Jean Sherlin Mesadieu L.R.T

Journaliste




Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
1.00