Accueil | Opinion | Jean Danton Leger: l’apôtre de la lutte contre la corruption ou le bras agissant des lavalassiens corrompus

Jean Danton Leger: l’apôtre de la lutte contre la corruption ou le bras agissant des lavalassiens corrompus

Taille de la police: Decrease font Enlarge font

La culture de la corruption est un mal endémique qui gangrène la société haïtienne. Les corrupteurs et les corrompus sont si bien enracinés qu’il est quasiment impossible de mener une guerre santibonique pour les déraciner. La corruption est une hémorragie qui cause bien d’autres maux à la société et est très néfaste. Il est difficile de trouver des gens qui se livrent corps et âme à combattre la corruption en Haïti. Soit que les gens ont peur, soit qu’ils s’enlisent dans le laisser faire, laisser grennen. Depuis quelques mois, nous avons un brave à la tête du parquet de Port-au-Prince. Il s’agit bien de maitre Jean Danton Leger. Dans un souci d’encourager la reddition des comptes, il a mis plusieurs anciens fonctionnaires de l’administration Martelly sur la sellette et décide de mener une vaste opération anti-corruption contre les membres de l’équipe Tèt Kale. Jean Danton Leger mérite tout notre estime pour avoir pris une telle voie aussi périlleuse que rocailleuse. Des mesures d’interdiction de départ ont été pris à l’encontre de plusieurs anciens dignitaires du régime Martelly, est-ce à tort ou à raison ? Peut-on considérer Jean Danton Leger comme l’apôtre de la lutte contre la corruption ou le bras agissant des lavalassiens corrompus.

Nous sommes d’avis que la justice doit être équitable et que tout accusé a droit à un jugement équitable. Certains disent que Jean Danton Leger ne respectent pas les procédures légales dans sa quête d’indexer les anciens dignitaires Tèt Kale, ils voient dans sa démarche une pure chasse aux sorcières. Quand on sait comment le régime Tèt Kale a dilapidé les fonds du Petrocaribe, peut-on passer sous silence tous ces forfaits et laisser faire. De jour en jour de nouveaux scandales font surface. On vient juste d’apprendre que la BID demande à être remboursée pour un travail qui n’a pas été effectué selon les clauses du contrat. Les dirigeants Haïtiens sont trop habitués à l’impunité, ils croient qu’ils peuvent tout faire et se la couler douce après. Ils n’ont aucun respect pour les contribuables. Jean Danton Leger est l’un des rares magistrats à s’armer de courage pour affronter les thuriféraires. Toutefois, nous encourageons le magistrat Leger à travailler de concert avec la cour supérieure des comptes qui a déjà émis des arrêts de débet à l’endroit de certains ministres Tèt Kale. Ainsi, il agira selon les prescrits de la loi et personne n’osera tirer à boulets rouges sur lui.

L’Haïtien a la mémoire courte et oublie facilement. Il faut battre le fer pendant qu’il est chaud. Que de corrompus et de corrupteurs sont recyclés dans l’administration publique. Aujourd’hui même nous avons des voleurs de grand chemin au sein de l’administration publique qui devraient être derrière les barreaux longtemps de cela. Qu’en est-il de l’argent des coopératives dilapidé sous le deuxième mandat d’Aristide ? Comment René Préval a-t-il géré le fond Petrocaribe ? Qui ne se souvient pas du fameux disparu et martyr Robert Marcelo qui fut un cadre exemplaire ? Où en est-on avec l’enquête sur la mort de Guyto Toussaint ? Qu’en est-il des fonds débloqués sous lavalas pour la construction de routes, contrats n’ayant jamais été exécutés ? Maitre Danton Leger ne peut pas regarder ailleurs, il doit faire de son mieux pour questionner certains barrons lavalassiens qui se la coulent douce également avec l’argent des contribuables. Maitre Danton Leger ne doit pas donner l’impression qu’il est le bras agissant des lavalassiens corrompus. La loi doit être une pour tous. Le parquet doit mener des enquêtes sérieuses et doit permettre aux accusés de se défendre. Je suis convaincu que tous les individus qui sont sous le coup de la mesure de l’interdiction de départ ne sont pas tous des voleurs. Une fois de plus, ils doivent pouvoir avoir la chance de se défendre et de se blanchir.

Nous supportons les actions de Maitre Jean Danton Leger qui, jusqu’à date montre qu’il fasse un bon travail. Mais, est-ce que c’est certain  que maitre Leger puisse lutter contre la corruption quand on sait que le système est pourri de la tête à la queue et qu’il n’y a aucune velléité de la part des acteurs politiques de combattre la corruption. Tout porte à croire que Maitre Danton Leger soit une brebis galeuse, une sorte de rêveur. Dieu seul sait s’il est sincère. Nous qui souffrons à cause de la culture de la corruption devrait l’encourager dans ses démarches. Mais, ses actions ne doivent pas être sélectives. Comment faire pour combattre la corruption en Haïti ? Est-ce que l’on peut compter sur Privert pour mener un audit a fonds sur le Petrocaribe, le PSUGO, l’administration Martelly et les dossiers brulants ayant à voir aux dirigeants lavalassiens corrompus ? Certains disent que Privert lui-même n’est pas un saint. Il est à souhaiter que les dirigeants haïtiens voient la nécessité de combattre la corruption qui est un cancer pour le développement d’Haïti. Maitre Danton Leger, le peuple te saura gré si tu arrives à donner le ton et démasquer les grands voleurs à col blanc. Que le grand architecte de l’univers te soit en aide.

Kerlens Tilus  06/01/2016




Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

-->
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
5.00