Accueil | Opinion | Le souvenir de la mort de Charlemagne Péralte, héros de la lutte contre l’occupation américaine de 1915

Le souvenir de la mort de Charlemagne Péralte, héros de la lutte contre l’occupation américaine de 1915

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Charlemagne Peralte

 Voici 95 ans que Charlemagne Péralte, héros de la guerilla qui a combattu l’occupation américaine d’Haïti de 1915 à 1934, a été tué près de Grande Rivière du Nord.

L’histoire rapporte que, le 31 octobre 1919, Péralte, 33 ans, a recu deux balles au dos de la part du commandant américain Hermann Hanneken. Le résistant a été trahi par un de ses lieutenants du nom de Jean-Baptiste Conzé.

La ville qui a vu naitre le chef des Cacos, Hinche (située à l’est du pays), honore sa mémoire. Les activités commerciales n’ont pas fonctionné. Des activités sociales, dont une grande conférence sur la place centrale de Hinche, sont tenues.

Une messe d’action de grâce a été chantée à la cathédrale de Hinche en présence de plusieurs de ses descendants directs ou indirects.

« Malgré les efforts, consentis par Charlemagne Péralte, pour débarrasser le pays des occupants américains, Haïti reste toujours, malheureusement, sous la férule des forces étrangères », constate Duval Péralte dans une entrevue accordée à AlterPresse.

Auteur du livre « François B. Charlemagne Péralte, le chef des Cacos, une histoire vivante », Duval Péralte est l’arrière-petit-fils de Nécasse Péralte, oncle de Charlemagne Péralte.

La situation actuelle d’Haïti devrait interpeller la conscience de chacune et de chacun, estime-t-il. Toutes les filles et tous les fils de Charlemagne Péralte « sont tristes de voir leur chère Haïti sous les bottes des soldats internationaux ».

La mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (Minustah) est déployée dans le pays depuis 2004.

Une deuxième intervention américaine a eu lieu en Haïti en 1994. Les troupes des États-Unis d’Amérique accompagnaient le retour du président Jean-Bertrand Aristide, chassé du pouvoir par les militaires lors d’un sanglant coup d’État en 1991.

Aristide avait remporté les premières élections démocratiques de 1990, 4 ans après la chute de la dictature des Duvalier.

A la veille de l’anniversaire de la mort de Charlemagne Péralte et en prélude au centième anniversaire, le 19 juillet 2015, de la première occupation américaine d’Haiti, AlterPresse annonce l’ouverture d’un espace de débats.

ALter Presse



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

-->
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0