Accueil | Opinion | Trop, d'un coup

Trop, d'un coup

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Frantz Duval Rédacteur en chef du Nouvelliste

Le prix du gaz a le pied sur l’accélérateur. 

Syndicats et usagers freinent de toutes leurs forces. 

Ce lundi, le pays s’est réveillé avec une tension palpable due à l’augmentation générale et sensible du tarif des produits pétroliers. De tous les types de carburant. 

Plus 30 gourdes pour l’essence, plus 30 gourdes pour le gasoil, plus 25 gourdes pour le kérosène. Cela fait beaucoup d’un coup. Trop d’un coup.

Depuis janvier, date de la dernière fixation des prix, on s’attendait, avec la décote de la gourde, à un ajustement des prix à la pompe du dernier produit de grande consommation dont l’État haïtien, dans un entêtement stérile, fixe encore la valeur d’acquisition. Cela nous tombe sur la tête à la veille de la rentrée des classes.

Le 13 janvier 2016,  jour de la dernière fixation des prix de l'essence, le taux moyen d’acquisition affiché par la Banque de la République d’Haïti pour un dollar américain était de 59 gourdes 3919. Selon ce même critère, le billet vert s’acquérait ce mardi, selon le site de la BRH, à 65 gourdes 3536. Selon le taux de change, le gallon de gasoil coûtait $ 2,5087 en janvier. Ce 22 août, il coûte, au nouveau prix et au nouveau taux, $ 2, 7389. 

Nous assistons donc a plus qu’un ajustement pour compenser le taux de change.

Deux autres explications sont avancées par les autorités pour justifier leur nouveau cap : la comparaison avec les tarifs en vigueur en république voisine et le coût des élections.

Depuis le ministère de Wilson Laleau, la rumeur circule dans les cercles officiels que camions et véhicules de la République dominicaine viennent s’approvisionner en carburant en Haïti quand le différentiel des coûts est plus bas de notre côté. Cela justifie des prix comparables dans les deux pays qui se partagent l’île, disent les autorités de Martelly à Privert…

Qu’en est-il vraiment ?

Si les trois millions et demi de véhicules, camions, motocyclettes et autres engins motorisés qui constituent le parc automobile de la République dominicaine s'appovisionnaient en carburant en Haïti, on n’aurait pas d’essence du tout pour nos nationaux. Ils assécheraient nos stocks.

Reste le coût des élections.

Oui, il faut trouver les cinquante-cinq millions de dollars que les élections vont coûter au bas mot. L’État haïtien, à qui la communauté internationale fait payer le prix de son impertinence et de son instabilité,- le Parlement ne peut même pas statuer sur le mandat de Jocelerme Privert depuis plus de deux mois,- a des besoins et des obligations à assouvir. Vu sous cet angle, l’augmentation est compréhensible, si se grès kochon an ki pou kwit kochon an.

Mais voilà, l’État ne peut pas toujours avoir que la facture pétrolière pour faire payer toutes les factures et toutes les folies.

En nous passant 30 gourdes d’un coup, le gouvernement y va fort et il devra revoir sa copie, chercher d’autres sources de revenus, faire des économies, diversifier ses sources de taxation, faire preuve d’imagination.

Il faut surtout que l’État applique la recommandation faite depuis des années qui veut que le prix des produits pétroliers soit fixé à chaque arrivage, selon le marché. Il est temps que, comme partout ailleurs, l’État se retire de la fixation des prix de ce dernier produit. Sans doute que tout le monde ferait des économies dans cette affaire et les politiciens n’auraient plus, comme aujourd’hui, à nous promettre monts et merveilles avant qu’ils n’arrivent au pouvoir.

Frantz Duval Editorial du Nouvelliste


Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0