Accueil | Opinion | Un fan de Moise Jean Charles lui demande de reconnaitre sa défaite

Un fan de Moise Jean Charles lui demande de reconnaitre sa défaite

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image

Lettre ouverte à Jean Charles Moise, candidat malheureux à l’élection présidentielle

Port au prince, mercredi 4 janvier 2017 

J’avoue que je loue encore votre parcours politique. Vous étiez à trois reprises maire de la commune de Milot, conseiller d’un président de la République, sénateur de la République.

Vous avez senti venir le moment opportun pour briguer la magistrature suprême de l’État, après avoir mené une solide et ferme opposition au régime Tet kale. Vous l’avez sapé dans tout élan de vendre le pays à l’international. On sait très bien combien votre t'che a été titanesque. C’est de tout cœur que je vous remercie pour ce geste patriotique.

Entre ce que vous avez dit et ce que vous avez fait se trouve l’intérêt de la population. On écrira des ouvrages sur votre personnalité pour servir de guide politique aux générations futures. Car, à travers votre idéologie, vous êtes devenu une force politique pour la mise en place d’une société haïtienne régénérée et prospère.

Alors que ce parcours si éclatant n’est pas payant. Vous venez de perdre l’élection présidentielle. Pourtant, dans la course électorale, vous étiez le seul à avoir sonné la conscience des citoyens, le réveil de l’espoir par le biais de votre idéologie et de votre militance. Ce qui vous a permis d’avoir les votes d’une génération affamée d’idéal et de justice. Mais, vous n’avez pas été suivi par la majorité des votants, résolument entourés par des classes hostiles au progrès du pays. La politique n’est pas un monde facile: telle qu’elle est, telle qu’elle se fait.

Mais je veux que vous sachiez qu`une défaite électorale est un événement politique permettant de revisiter les stratégies et les moyens qu’on a mobilisés pour la prise du pouvoir. Je vous demande d’oublier cette blessure électorale pour vous attacher aux grands idéaux qui ont caractérisé votre lutte pour l`amélioration de la vie du peuple haïtien. Fort de cette expérience électorale, je vous demande de vous tourner vers l’avenir et de rester disponible pour continuer les luttes du peuple haïtien, celles qui vous ont inspiré le sens de votre combat politique.

Je vous invite donc à accepter votre défaite avec la tête haute et le sentiment d’avoir fait quelque chose de positif pour le pays. Il va falloir que vous repreniez la t'che, parce que vous ne pouvez pas limiter votre beau parcours à une défaite électorale. Je sais qu’un idéologue n’échoue jamais. Le pays vous attend pour les prochaines luttes parce qu’il vous sait gré de les mener. Je vous crois capable d’être président d’Haïti après l’épuisement du quinquennat de Jovenel Moise.

Le pays va avoir une nouvelle administration . Au nom de la civilité démocratique, je vous convie à appeler monsieur Jovenel Moise pour le féliciter de sa victoire. Espérons avec moi que son administration comblera les besoins de nos chers compatriotes. La situation du pays est épineuse, pour cela, il doit pouvoir compter sur la concertation de tous ses filles et toutes ses filles pour contrecarrer le mal qui le rôde.

Monsieur Moise, je vous ai supporté. Je ne trouve aucun intérêt de me repentir de l’avoir fait. Je garderai ce sentiment jusqu’au bout, jusqu’à la victoire finale.

Avec mes salutations patriotiques.

James Marc Donald ORPHÉE



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 712.432.7000 712.432.9945 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
0