Accueil | Notes de Presse | 40 directeurs de lycée de l’Ouest en formation

40 directeurs de lycée de l’Ouest en formation

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image Le Ministre Manigat

C’est à Jacmel (Sud-Est), au Camping des Orangers, qu’a débuté, ce lundi 27 octobre, la session de formation à l’intention des directeurs et directrices de lycées de l’Ouest, prévue par le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP). Une initiative qui s’inscrit dans le cadre de l’application de l’Arrêté portant réforme du fonctionnement des lycées de la République.

C’est le titulaire du MENFP qui a présidé la cérémonie d’ouverture de cette première session de formation touchant 40 directeurs de lycée, venus du département de l’Ouest,  sur un total de 203 visés à travers le pays. Elle s’étale sur 9 semaines pour un total de 376 heures de formation, réparties en quinze modules étroitement liés à leur tâche de chefs d’établissements scolaires.

Au cours de cette période de formation, ces derniers suivront, entre autres, des cours sur la connaissance du système éducatif haïtien, la Fonction publique, le code déontologique de la fonction publique. A l’issue de la formation qui sera suivie d’une évaluation sur trois niveaux, chacun des directeurs devra dresser un rapport détaillé sur la gestion de leur établissement respectif.

Selon M. Roller Saint-Pierre, l’un des animateurs du séminaire de formation, il s’agit d’entraîner les directeurs à gérer les écoles publiques, suivant les normes scientifiques de l’heure, dans l’objectif de la rénovation de l’enseignement public dans le pays. Il permettra, selon lui, aux directeurs, aux censeurs et aux enseignants des écoles publiques du pays d’inculquer aux écoliers les nouvelles notions adaptées à la réalité.

Outiller les directeurs à l’utilisation des TIC

Aux fins de se mettre à jour par rapport aux Technologies de l’information et de la communication (TIC), ces acteurs clés du système vont recevoir également une formation en informatique de 30 heures, en plus des notions qu’ils apprendront sur les questions pédagogiques, administratives et relationnelles. A cet effet, un ordinateur laptop et une tablette sont octroyés à chaque participant à la formation. Cette formation certificative, d’après M. Roller Saint-Pierre, permettra à chaque participant d’obtenir un certificat spécialisé en Administration scolaire.

Pour le directeur général adjoint du ministère, M. Ecclésiaste Télémaque, l’ouverture de cet atelier marque un grand pas dans la continuité des actions engagées par le ministre Manigat, en droite ligne dans la dynamique du virage vers la qualité.

Dans son intervention de circonstance, le ministre Nesmy MANIGAT, de son côté, a mis l’accent sur la nécessité pour les professionnels de l’éducation de se mettre à jour. Il rappelle que cette formation s’inscrit dans le cadre du plan global de la réforme éducative en cours, visant un nouveau système, capable de former un autre modèle de citoyen et de citoyenne.

Le ministre Manigat attend des résultats concrets des directeurs de lycées

Le ministre Manigat qui rassure les directeurs par rapport aux rumeurs faisant croire qu’ils seront mis à pied, a insisté sur l’importance de cette formation au regard de la dégradation de la situation dans les lycées et le constat des résultats catastrophiques enregistrés aux examens officiels.

« Nous ne ferons rien sans vous ni contre vous. A quoi cela servirait de dépenser une forte somme d’argent pour la formation des directeurs d’école pour les renvoyer après », rassure-t-il, appelant ces derniers au passage, à développer leurs capacités afin de moderniser la gestion pédagogique et administrative des lycées.

Selon le numéro un du MENFP, cette formation est une mise à niveau, devant faciliter la participation des directeurs à un autre programme de formation à distance, envisagé de concert avec MIT de l’université Massachussetts (USA).

Néanmoins, le ministre Manigat les a invités à faire leur preuve par des résultats probants dans la gestion de leur établissement. « Ce sont les résultats, prévient-il, qui vont vous garder ou vous mettre à la porte ».

Répondre aux nouvelles exigences de chef d’établissement scolaire

Interrogés sur cette initiative, les directeurs estiment que cette formation contribuera à enrichir leurs connaissances et permettra le recyclage de leur bagage intellectuel : « Cette formation nous permettra d’être à même de pouvoir répondre comme il le faut, aux exigences qui incombent de notre responsabilité en tant que chefs d’établissements scolaires », soutient Smith Petit-Homme, directeur du lycée Anténor Firmin (Port-au-Prince).

Pour Louis Frantz Batista, directeur du lycée Faustin Soulouque de Petit-Goâve, cette formation va lui permettre de mieux connaitre les lois régissant la fonction publique en Haïti et de disposer   d’outils nécessaires pour continuer à accomplir sa mission de chef d’établissement scolaire public.  

Pendant leur absence, rappelons-le, la prise en charge provisoire des lycées doit être assurée par des cadres du bureau central du MENFP, lesquels ont un mandat bien défini, suivant un document préalablement élaboré, décrivant clairement leur courte mission au sein de ces établissements.

Bureau de presse/MENFP



Audionow:
Etats Unis: 641.552.5200 T-Mobile/MetroPCS: 360.398.4333 Canada: 438.795.4395 514.900.6012 Bresil 021 40 42 11 31 France: 01.90.14.14.75 Republique Dominicaine 849.936.7140 Mexique 08.99.27.46.700
Studio: 718) 355-9853 / (718) 303-2551 / (509) 2813-9450 / (509) 2813-9452 / (509) 2813-9456 Adresse: 45, Rue Chavannes Port au Prince, Haiti
Email: radiocaraibesfm<at>yahoo.fr
Tél: (509)4300-4300 / 3701-4300
WhatsApp: (509) 3701-4300

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Notes
Pas de note pour cet article
Estimez cet article
1.00